Suivre Swisscom S’abonner aux infos Réseau & Problèmes Contact
Suivre Swisscom S’abonner aux infos Réseau & Problèmes Contact
Retour d’expérience d’une apprenante – getIT
Deux filles qui parlent sur l'ordinateur portable
Tips & Tricks

Retour d’expérience d’une apprenante

Lena est en deuxième année d’apprentissage en commerce et travaille actuellement à la source des candidatures entrantes. Avec son équipe, elle étudie toutes les candidatures qui arrivent pour chacun des métiers et vérifie les CV et les courriers. Dans l’interview, elle nous raconte comment elle s’était préparée à l’époque pour son entretien et donne de précieux conseils sur la manière de montrer ses motivations et son enthousiasme pour le poste d’apprentissage.
Fabienne Maier
Fabienne Maier, Marketing Specialist @ Next Generation
07 avril 2021

Fabienne: Bonjour Lena, dis-nous un peu comment tu t’es décidée à te lancer dans le commerce et comment s’est déroulé ton processus de postulation chez Swisscom?

Lena: J’ai feuilleté pas mal de brochures et aussi fouiné sur Internet pour me renseigner sur les métiers possibles. Concernant les «métiers standard», que beaucoup de gens font, l’école nous a également fourni de bonnes informations. Mais la famille ou les collègues sont eux aussi de bons moyens pour lever les questions et les doutes.

 

Comme ma sœur a suivi une formation commerciale chez Swisscom, j’étais plutôt au courant. Elle m’en a beaucoup parlé et je me suis dit «oui, ce serait intéressant, mais je vais continuer de chercher». Mais au final, je n’ai rien trouvé qui pourrait me plaire davantage. J’ai donc décidé de me lancer. J’ai participé à plusieurs journées découverte et j’ai pu acquérir de l’expérience et de précieuses connaissances en matière de commerce. Et puis j’ai postulé chez Swisscom car l’entreprise m’offrait beaucoup d’options et il ne s’agissait pas d’un apprentissage commercial «classique». Je connaissais déjà le modèle de formation par ma sœur, qui en parlait avec beaucoup d’enthousiasme.

 

Le processus de postulation a été plutôt rapide. J’ai envoyé les documents demandés en ligne le 1er août. Deux semaines après, j’ai reçu une invitation à un entretien vidéo, qui a eu lieu deux jours plus tard. Dès le lendemain, je recevais un appel avec une invitation à l’entretien d’embauche personnel.

Fabienne: Comment as-tu procédé pour soumettre ta candidature en ligne?

Lena: J’ai grandi avec la technologie, j’avais donc l’habitude de tout faire sur mon ordinateur portable. En fait, j’ai trouvé cela plus pratique de déposer le dossier en ligne plutôt que de l’imprimer, de le mettre sous enveloppe et de l’apporter au bureau de poste. La candidature en ligne est un processus relativement court et rapide.

Fabienne: Qu’as-tu pensé de ce premier entretien en vidéo et non en personne?

C’était assez étrange pour moi. Aucune autre entreprise ne propose de commencer le processus par un entretien vidéo. J’étais nerveuse par le fait de se voir uniquement via un écran et non en personne. Heureusement, je me suis vite détendue car d’une part l’échange n’a pas duré très longtemps et d’autre part les personnes étaient plutôt jeunes elles aussi et j’ai aussitôt réalisé que nous étions sur la même longueur d’onde. Il s’agit surtout de faire connaissance et de savoir si on est vraiment intéressé et si on convient à Swisscom.

Fabienne: Comment t’es-tu ensuite préparée à l’entretien d’embauche personnel?

Lena: Comme ce n’était pas mon premier entretien en personne, je savais déjà à peu à quoi m’attendre. Pour l’entretien, j’ai apporté mon bloc-notes, sur lequel j’avais déjà écrit les questions que je voulais poser. Il est important de faire des recherches sur l’entreprise et, comme je viens de le dire, de préparer quelques questions. Cela montre que tu t’es informé, que tu es intéressé et que tu veux vraiment ce poste.

Fabienne: Avec le recul, qu’est-ce qui a changé en passant de l’école au monde du travail?

Lena: Beaucoup de choses. Plus concrètement: être autonome, chercher et planifier ses propres missions. L’école professionnelle est aussi plus rigoureuse, il y a des matières que tu n’avais jamais eues auparavant. Au début, tout ce changement était un peu étrange pour moi. Il ne s’agit plus «seulement» d’école, mais aussi de travail, qu’il faut gérer «à côté». J’ai dû apprendre à organiser ces deux parties et à trouver le bon équilibre. Mais on s’habitue vite au fait d’avoir des journées plus longues et de ne rentrer chez soi qu’à 18:00.

Fabienne: Si tu devais à nouveau postuler, que ferais-tu différemment?

Lena: Je prendrais beaucoup plus de temps et me poserais ces questions: comment convaincre ces personnes de me choisir? Qu’est-ce qui me fait sortir du lot? Pourquoi cette entreprise devrait vraiment me donner ce poste? En réfléchissant davantage, en s’informant mieux, on peut se décrire avec plus de précision et faire d’emblée une bien meilleure impression.

Fabienne: Tu es directement à la source. As-tu un conseil à donner aux étudiantes et étudiants sur le métier à choisir et le processus de postulation?

Lena: Surtout éviter le copier-coller! Cela se voit aussitôt si le dossier a été fait pour une entreprise spécifique ou s’il est le même pour toutes. Il est crucial d’aller dans le détail. Nous voulons voir que la candidate ou le candidat s’est renseigné et qu’elle ou il veut vraiment ce poste d’apprentissage. En étudiant le dossier, nous voulons ressentir notre credo «Je veux».  

 

Il ne faut pas avoir peur de l’apprentissage, car même si cela demande un temps d’adaptation au départ, il offre tant de nouvelles opportunités et possibilités. Et surtout, c’est un mode de formation captivant!

Un article de:

Portrait Image

Fabienne Maier

Marketing Specialist @ Next Generation

Plus d’articles getIT

Insights
Mehr erfahren

Le modèle de formation @ Swisscom expliqué

Fabienne Maier

Teaser Image

Prêts à construire avec nous

Deviens un élément à part entière de Swisscom.