Suivre Swisscom S’abonner aux infos Réseau & Problèmes Contact
Suivre Swisscom S’abonner aux infos Réseau & Problèmes Contact
Innovations du réseau de télécommunication - getIT
Village de nuit
Network & Infrastructure

Innovations du réseau de télécommunication

Tout comme le réseau Swisscom, les réseaux mobiles et fixes constituent le premier actif de tout opérateur, mais aussi un élément vital de l’économie nationale. Ils sont le système nerveux digital d’une économie et d’une société modernes et font même partie des infrastructures les plus critiques depuis un certain temps, au même titre que l’électricité, l’eau, les routes et les chemins de fer. Cela se reflète dans le monde politique par exemple, notamment avec la question de la fourniture d’un service Internet de base pour tous. Avec 10 Mbit/s, la Suisse possède l’un des standards les plus élevés dans ce domaine – et un passage à 80 Mbit/s est déjà en discussion. Les motivations sont claires: dans le monde moderne, la connectivité numérique contribue de manière significative à la croissance. Les opportunités digitales permettent aux entreprises d’atteindre de nouveaux marchés, d’accroître leur efficacité et d’améliorer sans cesse l’interaction avec les clients.
Christoph Aeschlimann
Christoph Aeschlimann, CTIO
10 août 2020

La crise du coronavirus, en particulier, a mis en évidence cette situation. On peut affirmer sans exagération que, pendant les nombreux confinements, le poids du monde a pesé lourd sur les épaules des réseaux mondiaux de télécommunication.

«Dans le monde moderne, la connectivité numérique contribue de manière significative au PIB. Les opportunités digitales permettent aux entreprises d’atteindre de nouveaux marchés, d’accroître leur efficacité et d’améliorer sans cesse l’interaction avec les clients.»

La Suisse en tête grâce aux investissements élevés

Depuis de nombreuses années, la Suisse est en tête des différents classements internationaux en matière de haut débit. Cela s’explique par la concurrence très dynamique qui règne dans le secteur des infrastructures de réseaux télécoms – avec environ 200 opérateurs puissants dans un pays de petite taille et à la topologie compliquée, y compris des fournisseurs nationaux comme Swisscom et des câblo-opérateurs, ainsi que des entreprises régionales possédant leurs propres réseaux câblés et à fibre optique. En Suisse, le volume d’investissement par habitant dans l’IT et les réseaux est donc le plus élevé au monde. (Source: Étude de l’UIT, Measuring the Information Society Report). Avec un volume d’investissement annuel d’environ CHF 1.6 milliard, Swisscom (dont le chiffre d’affaires net en Suisse dépassait les CHF 8.5 milliards en 2019 par exemple) est responsable à elle seule d’environ 2/3 des investissements totaux dans l’infrastructure IT et de réseau suisse.

 

Ce haut niveau d’investissement se reflète clairement dans la position de la Suisse dans le comparatif international des réseaux performants:

  • 98% des ménages suisses bénéficient de débits de transmission de 80 Mbit/s ou plus, ce qui signifie que la Suisse a dépassé les objectifs de la Stratégie numérique pour l’Europe 2020 (source: Stratégie Europe 2020, Marché unique numérique).
  • Avec 40.4%, la couverture globale en Fiber to the Premise (FTTP) en Suisse est supérieure à la moyenne de 33.5% de l’UE 28. La Suisse est aussi très bien classée pour la couverture rurale: l’accès de nouvelle génération (NGA = couverture d’au moins 30 Mbit/s) dans les zones rurales de la Suisse atteint 93.8%, soit bien au-dessus de la couverture moyenne de 59.3% dans les zones comparables de l’UE 28 (source: IHS Report on Broadband Coverage in Europe 2019).

«La Suisse a dépassé les objectifs de la Stratégie numérique pour l’Europe 2020»

Déploiement des dernières technologies dans toute la Suisse

Depuis de nombreuses années, la stratégie de construction de réseau de Swisscom consiste à déployer de manière continue et à l’échelle nationale les dernières technologies et capacités de réseau. Le 8 octobre 2020, une nouvelle étape clé était annoncée: nous sommes la première entreprise télécoms au monde à avoir atteint 50 Gbit/s de débit sur le réseau d’accès dans des conditions de réseau réelles! Nous y sommes parvenus en optimisant le matériel OLT (Optical Line Termination) existant avec un prototype de carte de lignes PON (Passive Optical Network) à 50 Gbit/s. Je me réjouis vraiment de la réussite de l’équipe du projet et je tiens à remercier toutes les personnes impliquées. Nous démontrons ainsi clairement notre volonté d’assurer un leadership technologique.

 

Voici une courte vidéo:

Il s’agit d’une étape importante qui offrira de nombreuses possibilités pour les applications futures, étant donné le besoin sans cesse croissant de bande passante – ces 10 dernières années, les volumes de données sur le seul réseau fixe ont augmenté de 1040%. Dans un avenir proche, l’option PON 50 Gbit/s nous permettra d’utiliser notre infrastructure Fiber to the Home (FTTH) existante de manière plus convergente et variable. À moyen terme, nous voyons une utilité pour le segment de la clientèle commerciale, avec l’ajout rapide et flexible de bandes passantes, et pour le développement de sites d’antennes 5G. Nous ne voyons pas encore de besoins comparables sur le marché grand public (clients privés), car nous venons de lancer les 10 Gbit/s pour ce segment, ce qui devrait être plus que suffisant dans l’immédiat.

«L’option PON 50 Gbit/s nous permet d’utiliser notre infrastructure Fiber to the Home (FTTH) existante de manière plus convergente et plus variable»

Il ne s’agit toutefois qu’une des nombreuses mesures prises ces dernières années pour développer le réseau. Swisscom a commencé son extension du haut débit en 2006 avec le déploiement à grande échelle de la Fiber to the Curb (FTTC) et celui du protocole VDSL – à l’époque, comme maintenant, le besoin en données était surtout destiné aux vidéos en ligne. Aujourd’hui, les vidéos et le streaming représentent environ 75% du trafic de données sur notre réseau. Les mesures prises en 2006 jetaient les bases de notre offre de TV sur IP, Bluewin TV. D’abord ridiculisée et non prise au sérieux, elle est devenue l’une des principales offres de Swisscom. Aujourd’hui, Swisscom est le leader du marché de la télévision avec Swisscom blue TV. Ce succès s’est accompagné d’une demande croissante de réseaux toujours plus performants.

 

Peu après, en 2008, en collaboration avec des entreprises d’électricité locales, Swisscom a débuté le déploiement de la FTTH dans l’architecture point à point au sein des 20 plus grandes villes de Suisse, en particulier pour soutenir les zones urbaines économiquement puissantes sur le marché numérique concurrentiel. Dès 2015, plus d’un million de foyers suisses étaient connectés. Mais dans le même temps, la question s’est posée de savoir comment faire avancer le développement au-delà de ces zones urbaines, car la fourniture du haut débit moderne pour toutes les régions était essentielle au développement économique du pays. En plus des considérations politiques si décisives dans un pays où la culture fédérale est omniprésente, ce fut aussi la volonté d’une entreprise de démontrer son engagement envers l’ensemble de la population et de l’économie aux quatre coins du pays.

Homme dans le puits de tuyau

C’est pour cette raison qu’en 2015, Swisscom a lancé une initiative d’extension plus ambitieuse que toutes celles tentées jusqu’à présent dans le monde – moderniser la majorité du réseau dans chacune des plus de 2000 communes suisses d’ici à 2021, quelle que soit sa taille ou son emplacement. La technologie utilisée était une alternative puissante à la FTTH. Avec la FTTH, ce plan ambitieux aurait pris des décennies et sans pour autant être viable au niveau économique. Le choix s’est donc porté sur l’architecture de réseau Fiber to the Street (FTTS), qui implique l’installation de la fibre optique jusqu’à 200 mètres des bâtiments. À partir de là, un MicroCAN (un élément de réseau actif) convertit le signal optique en un signal électromagnétique, qui est ensuite transporté chez le client sur les 200 mètres restants via le câble en cuivre existant. La courte distance sur câble en cuivre permet aussi d’utiliser le protocole G.fast, qui offre des vitesses de transmission allant jusqu’à 500 Mbit/s et que Swisscom a été la première entreprise télécoms en Europe, et la deuxième au monde, à instaurer en 2016. À ce jour, Swisscom a raccordé environ 2 millions de logements et commerces, et atteindra son objectif de connecter chaque commune d’ici fin 2021.

Arbre de ligne depuis le haut

«Une initiative d’extension plus ambitieuse que toutes celles tentées jusqu’à présent dans le monde – moderniser le réseau dans chacune des plus de 2000 communes suisses d’ici 2021»

La prochaine étape est déjà décidée

Début 2020, nous avons dévoilé la prochaine étape de développement en annonçant le maintien des investissements au même niveau jusqu’à fin 2025. D’ici là, la couverture FTTH sera doublée, passant d’environ 30% aujourd’hui à 60%, avec l’installation de la FTTH dans l’architecture point à multipoint. En plus de permettre des débits supérieurs aux 10 Gbit/s actuellement proposés à des coûts unitaires plus bas, cela constitue la prochaine étape logique dans l’extension des réseaux FTTS existants. Après tout, il ne reste plus qu’à amener la fibre sur les 200 mètres restants jusqu’aux logements et commerces. Cela met également en évidence une nouvelle question de coût. Aujourd’hui, Swisscom exploite des systèmes et plateformes parallèles pour les réseaux en cuivre et ceux purement en fibre optique. La couverture FTTH ne cessant de croître, des gains d’efficacité seront bientôt réalisés grâce à l’abandon des réseaux en cuivre, du moins au niveau régional dans un premier temps. Swisscom a déjà lancé différents projets pilotes à cette fin.

 

Nous nous rapprochons ainsi petit à petit de notre vision d’une Suisse qui, grâce aux réseaux télécoms les plus puissants au monde basés sur la fibre et les technologies 5G, est prête à tirer le meilleur des dernières possibilités numériques, telles que les applications RV/RA ou les chaînes de production performantes avec des concepts de l’industrie 4.0.

Éléments clés en un coup d’œil

  • Aujourd’hui, les réseaux de télécommunication sont à juste titre l’une des infrastructures les plus critiques d’un pays – le coronavirus a mis ce point en évidence.
  • En raison du fort dynamisme de l’environnement concurrentiel national, la Suisse offre une couverture haut débit exceptionnelle en comparaison internationale.
  • Swisscom est responsable d’environ 2/3 des investissements totaux dans l’infrastructure IT et réseau suisse.
  • Swisscom a commencé très tôt à développer en continu ses réseaux, ses capacités et ses vitesses de transmission/bandes passantes. En effet, en 10 ans, les volumes de données sur le seul réseau fixe ont augmenté de 1040%.
  • Swisscom n’a cessé d’adopter les toutes dernières technologies dans l’extension de ses réseaux – par exemple en étant le premier opérateur européen à lancer le G.fast. En octobre 2020, Swisscom a également été la première à tester un prototype de carte de lignes PON 50 Gbit/s et à atteindre les 50 Gbit/s sur le réseau d’accès dans des conditions de réseau réelles.
  • L’année 2006 a marqué le début de l’extension de la technologie Fiber to the Curb (FTTC) dans toute la Suisse. Elle a été suivie en 2008 d’un déploiement Fiber to the Home (FTTH) dans les 20 plus grandes villes.
  • En 2015, Swisscom a lancé une initiative d’extension sans équivalent dans le monde, visant à moderniser le réseau dans chaque commune suisse d’ici fin 2021 – le tout basé sur la Fiber to the Street (FTTS) avec une fibre optique installée jusqu’à environ 200 mètres des bâtiments.
  • Début 2020, Swisscom a initié l’étape suivante de son extension: doubler la couverture FTTH pour passer d’environ 30% aujourd’hui à 60% d’ici fin 2025.

Que penses-tu de notre stratégie de réseau et quels sont, selon toi, les défis des réseaux modernes et ultraperformants pour la Suisse ou le monde entier?

 

Cordialement, Christoph

 

Envie de faire carrière chez Swisscom? Tu es à la recherche d’un nouveau défi qui te donne une vraie liberté d’action? Nous recherchons des DevOps Engineers, Product Owners & Managers, Solution Managers, Release Train Engineers et d’autres talents. Le secteur des TIC et des télécommunications t’intéressent? Tu apprécies le mode de travail agile, qui te permet de co-façonner l’avenir d’une entreprise? Pour en savoir plus sur les possibilités de travailler chez Swisscom, consulte le site swisscom.com/jobs. Nous recherchons également des experts DevOps à Rotterdam et Riga.

Un article de:

Portrait Image

Christoph Aeschlimann

CTIO

Plus d’articles getIT

Prêts pour Swisscom

Trouve le Job ou l’univers professionnel qui te convient. Où tu veux co-créer et évoluer.

 

Ce qui nous définit, c’est toi.