Suivre Swisscom S’abonner aux infos Réseau & Problèmes Contact
Suivre Swisscom S’abonner aux infos Réseau & Problèmes Contact

Guider ses enfants
dans le monde numérique

7 minutes

Éduquer et grandir à l’ère du numérique

Les supports numériques font partie de notre quotidien. Les enfants, mais aussi les parents, doivent apprendre à les gérer. Pour les parents, cela signifie assurer le suivi global de ce processus d’apprentissage et introduire les enfants dans le monde numérique tout en les aidant dans leur apprentissage.

Accès direct au thème

Parents
Enfants
Temps consacré aux médias
Contrôle parental

Vous trouverez les supports suivants sur cette page

 

Thème

Utiliser le temps passé devant l’écran de manière judicieuse

Votre enfant reste trop longtemps assis devant l’ordinateur ou utilise TikTok jusque tard dans la nuit?

Beaucoup de parents se demandent combien de temps leurs enfants peuvent raisonnablement passer derrière l’écran sans nuire à leur santé. Or il n’y a pas de recette miracle car tous les enfants ne réagissent pas de la même façon aux médias. Il ne suffit donc pas de fournir une simple indication du nombre de minutes auxquelles a le droit un enfant d’un certain âge. Cela dépend essentiellement de son degré de maturité et des contenus qu’il utilise.

Enfants de moins de 3 ans

Réduisez vous-même votre propre temps passé sur les médias au strict minimum. Votre smartphone ne doit pas empêcher votre enfant de voir votre visage. Accordez la plus grande attention à votre enfant. Accompagnez toujours votre enfant quand il utilise des médias.

Entre 3 et 6 ans

Fixez des limites de temps et utilisez les médias ensemble. Parlez avec votre enfant de ce qu’il a vu. Vous devez éviter toute utilisation libre, aussi bien en termes de temps que de contenus. Déterminez également des temps sans écrans (à table, avant d’aller dormir, etc.).

Entre 6 et 9 ans

Commencez à utiliser les médias comme instruments créatifs. Votre enfant découvrira ainsi ce qui est possible, ce que l’on peut publier en ligne et où la prudence s’impose. Si votre enfant sait comment sont conçus les contenus, il saura également dans quelle mesure il peut s’y fier.

Entre 9 et 12 ans

Votre enfant utilise de plus en plus souvent des médias numériques en toute autonomie. Parlez de son premier smartphone, de sa finalité, de ce que votre enfant aura le droit de faire ou non. Apprenez-lui également à prendre soin de son appareil.

À partir de 12 ans

Les contenus préjudiciables pour les mineurs, les durées excessives en ligne, les fake news ou les discours haineux sur la toile posent de plus en plus problème. Ne vous laissez pas démonter en tant que parents en pensant que votre enfant sait mieux se servir des appareils que vous: votre compétence parentale consiste à aider votre enfant à évaluer les contenus Web. Restez un accompagnateur digne de confiance et intéressé. Le sommeil est essentiel: le mieux est de désactiver le WLAN et Internet la nuit.

Chaque enfant est différent

Le psychanalyste français Serge Tisseron a aidé bon nombre de parents grâce à sa célèbre règle des 3-6-9-12. En 2018, il l’a modifiée pour réagir à l’accélération fulgurante des médias numériques par des règles plus ouvertes.

 

 

Vous avez un peu de temps devant vous? Ce podcast passionnant avec trois experts approfondit les réflexions sur ce sujet.


Vous le trouverez ici

 

 

Enfin, il est important d’exprimer sa propre opinion de manière respectueuse et juste à chaque moment et à chaque étape de sa vie. Swisscom a créé un propre dossier à cet effet. Vous trouverez ici un aperçu du thème «hate speech».

 

 

Thème

Installer le contrôle parental

Bonne idée mais ce n’est pas un remède miracle

Un contrôle parental est un logiciel qui bloque certains contenus en ligne ou limite la durée de l’accès.

Néanmoins, il ne faut pas prendre ce type d’applications comme des «babysitters techniques»: d’une part, elles n’évitent qu’une grande partie des contenus inappropriés à votre enfant, et non pas tous. D’autre part, avec leur imagination débordante, certains enfants auront vite fait de trouver des «contenus passionnants».

 

Pour les enfants en primaire, ces types d’outils s’imposent dans tous les cas car ils permettent d’éviter que votre enfant ne tombe sur des contenus érotiques, pornographiques ou violents par inadvertance.

Quelles sont les fonctions proposées?

Logiciel de filtrage «Internet Security»

Avec «Internet Security», Swisscom vous offre, outre de nombreuses fonctions de sécurité, la possibilité de limiter le temps d’accès et les contenus.

www.swisscom.com/internetsecurity

Swisscom Internet Box

Avec la Swisscom Internet Box, vous pouvez limiter individuellement le temps passé en ligne pour chaque appareil enregistré (console de jeux, smartphone, tablette, etc.).

www.swisscom.com/internetbox

iPhone et Android proposent des fonctions intégrées

Aujourd’hui, il est très facile de contrôler les contenus, les temps d’accès et l’utilisation de chaque application en tant que parent. Nous vous expliquons comment vous pouvez utiliser les fonctions «Contrôle parental» (AppleTM) et Family Link (AndroidTM).

 

 

Thème

Règles concernant l’utilisation des médias à domicile et à l’extérieur

Quand d’autres règles s’appliquent dans d’autres familles

Dès l’âge de la maternelle souvent, les enfants se font régulièrement inviter. Parfois, ils passent la nuit chez des grands-parents ou l’après-midi chez une tante. Là-bas, votre enfant aura peut-être moins de limites que chez vous, y compris concernant le mode et la fréquence d’utilisation des médias. Comment devez-vous réagir?

Votre enfant – votre éducation

Si vous avez défini des règles à la maison, cela signifie que vous y avez réfléchi et y adhérez. Vous devez vous y tenir. «Mais chez mamie, j’ai le droit!» ou «Mais mon copain a le droit lui…» – ce type de répliques ne doit pas vous inciter à modifier vos règles à la hâte. Les reconsidérer peut-être? Oui, mais ne pas les modifier sans réfléchir. Tenez-vous-en à vos principes et comptez sur la capacité de votre enfant à apprendre que chaque situation impose des règles différentes.

Les règles sont soumises à des changements

Que faire si le mode d’utilisation des médias chez son meilleur ami est totalement différent? Que faire si votre enfant est autorisé là-bas à regarder des films ou à jouer à des jeux interdits chez vous?

 

Il ne faut en aucun cas que l’amitié des enfants en pâtisse. Abordez les autres parents et expliquez-leur vos réserves. Il existe maintes façons pour les enfants d’occuper leur temps; proposez des alternatives. Ou trouvez un compromis quand votre enfant est chez son copain (règles de temps entre les deux, renonciation à certains contenus). Là encore, cela ne signifie pas pour autant jeter vos habitudes médiatiques quotidiennes aux oubliettes.

 

Si vous constatez que beaucoup d’autres parents ont effectivement fixé des règles beaucoup plus strictes ou beaucoup plus souples que vous, il faudrait envisager de revoir vos propres règles – toujours dans le respect de votre propre vision de l’éducation.

 

Thème

Les parents sont des modèles

Les points à respecter par les parents lors de leur propre utilisation des médias

Pour conclure, voici les règles à appliquer: Dans la quasi-totalité des domaines, vous êtes des références en tant que père ou mère. Quand il répète ses premiers mots, qu’il reprend vos formules de politesse, votre manière de vous asseoir à table ou d’utiliser les médias: votre enfant vous imite et copie toujours votre comportement. Michael In Albon, préposé à la protection de la jeunesse dans les médias, a concocté pour vous les conseils suivants.

L’écran entre votre enfant et vous

Très souvent, les parents sous-estiment la perception que leur enfant a d’eux quand ils jouent avec lui sur le terrain de foot mais tout en restant encore au téléphone, ou encore quand leur regard reste bloqué sur leur smartphone alors que l’enfant leur raconte sa journée.

 

Veillez à toujours accorder une attention totale à votre enfant et à ne pas vous laisser distraire par les médias.

Faites des commentaires justes et respectueux

Quand vous critiquez des acteurs à la télévision, que vous trouvez une photo moche sur Instagram ou que vous commentez un article sur le portail d’un journal: veillez à appliquer les mêmes règles de politesse chez vous que quand vous utilisez des médias au quotidien.

 

 

Expliquez à votre enfant qu’Internet n’est pas un espace de non-droit et que là aussi, il faut faire preuve de respect et de bonnes manières. Cf. également «hate speech».

Tes règles sont aussi les miennes

En tant que parents, nous limitons automatiquement la consommation médiatique de nos enfants. Mais nous devons être cohérents et limiter aussi notre propre utilisation. «Oui, c’est pour le travail» est certes une réplique justifiée mais il semblera injuste à votre enfant de ne pas avoir le droit de faire la même chose que vous. Durant le temps de famille en particulier, il est important que vous donniez le bon exemple.

 

Limitez par exemple l’utilisation des médias comme suit:

  • au moment des repas
  • avant d’aller au lit
  • quand vous venez de rentrer à la maison
  • et quand votre enfant veut vous dire quelque chose d’important.

 

 

Établissez avec votre enfant un contrat d’utilisation des médias (lien). Définissez par exemple une journée sans médias et parlez en famille des répercussions qui en découlent.

 

Ces conseils vous aideront à organiser vos activités médiatiques quotidiennes de manière plus détendue avec vos enfants et à réfléchir à votre propre consommation des médias.

Liens utiles

Contenus supplémentaires

Nous avons rassemblé ici des informations et contenus supplémentaires sur le thème «Guider ses enfants dans le monde numérique».

Fichiers PDF

Liens utiles

Vidéos

Articles de blog

Demander à Michael

Michael In Albon est le délégué à la protection de la jeunesse dans les médias chez Swisscom. Il se tient à votre disposition pour toute question autour des enfants et des médias.

Portrait von Michael In Albon Jugendmedienschutz-Beauftragter, Leiter Schulen ans Internet (SAI)

Michael In Albon

Chargé de la protection de la jeunesse face aux médias,

responsable du programme Internet à l’école