Méta navigation

Gestion des risques


Gestion et contrôle des risques

Dans un processus systématique et continu, nous essayons d’identifier, d’analyser, d’évaluer, de surveiller et de contrôler les risques pour l’entreprise. Par une démarche globale, nous abordons également les risques environnementaux, le changement climatique ou des chaînes d’approvisionnement complexes. Des approches et systèmes de gestion bien établis nous aident à contrôler les risques économiques, sociaux et écologiques.





Système de gestion des risques

La gestion des risques à l’échelle de Swisscom englobe l’ensemble du groupe et tient compte des événements externes et internes. Swisscom respecte les standards établis COSO II et ISO 31000. La gestion des risques de Swisscom répond ainsi aussi bien aux différentes exigences en matière de Corporate Governance qu’aux dispositions légales suisses.






Facteurs de risque

Déclaration sur la situation de risque

L’évolution des marchés, de la concurrence et de la technologie ainsi que les changements politiques, réglementaires et du comportement de la clientèle représentent autant de facteurs de risques potentiels. Alors que les service de télécommunication classiques continuent de perdre du terrain, l’accroissement du nombre de clients et du volume ainsi que la commercialisation de nouveaux services doivent permettre de compenser la baisse du chiffre d’affaires liée à l’activité principale traditionnelle. A long terme, le développement des TIC va entraîner des changements fondamentaux qui s’accompagnent de risques dans les domaines du modèle commercial, de la technologie et du capital humain. Les décisions qui vont être prises prochainement en matière de réglementation constituent un risque latent susceptible d’avoir des répercussions sur la santé financière de Swisscom.






Risques financiers

Risques liés à la monnaie, aux intérêts et au crédit

Swisscom est exposée à divers risques financiers qui résultent de ses activités d’exploitation et financières. Les risques financiers majeurs sont le résultat de changements des cours de devises étrangères, des taux d’intérêts ainsi que de la solvabilité et de la capacité de paiement des parties adverses. En outre, il existe un risque lié à la garantie des liquidités.






Risques de la chaîne de livraison

Relations équitables avec les fournisseurs

Les partenaires de Swisscom fournissent chaque année des marchandises et services d’une valeur approximative de CHF 5 milliards. Swisscom veille à établir un partenariat équitable et efficace avec des fournisseurs partageant nos valeurs et objectifs sociaux et écologiques. Avec leur concours, Swisscom s’engage en faveur de l’environnement et veut améliorer les conditions de travail de plus de deux millions d’individus d’ici 2020.






Instruments de contrôle

Surveillance permanente

Il incombe au Conseil d’administration de mettre en place et de surveiller la gestion des risques à l’échelle du groupe liés aux fonctions d’assurance, le système de contrôle interne des rapports financiers, la gestion de la compliance et la révision interne (audit interne). La révision interne (audit interne) directement subordonnée au président du Conseil d’administration vise à contrôler le respect des directives émanant de la Corporate Governance à l’échelle du groupe. Outre les vérifications régulières, celle-ci assure une procédure de signalement anonyme et confidentielle (lanceurs d’alerte), laquelle permet à tous les collaborateurs de déclencher des vérifications spécifiques.






Révision

Contrôle et vérification externe

Le comité de révision vérifie, sur mandat du Conseil d’administration, l’autorisation de l’organe de révision en tant qu’entreprise de révision soumise à la surveillance de l’Etat, son indépendance et la prestation des auditeurs. L’organe de révision est nommé chaque année par l’assemblée générale. L’entreprise KPMG AG, Muri bei Bern, exerce le mandat de révision de Swisscom SA et des sociétés du groupe depuis le 1er janvier 2004, à l’exception de sa filiale italienne Fastweb, dont l’audit est réalisé par PricewaterhouseCoopers S.p.A.






Impôts

Politique fiscale responsable

Une politique fiscale responsable et cohérente est pour Swisscom un élément fondamental de sa stratégie de durabilité. Swisscom tient à verser une part d’impôts équitable dans chaque pays où elle exerce une activité. Les profits de Swisscom sont affectés aux pays dans laquelle la création de valeur a lieu, tout en respectant les dispositions locales et internationales ainsi que les normes (telles que les directives de l’OCDE) et en appliquant le principe de pleine concurrence.






Anti-corruption

Contre tout type de corruption

Swisscom rejette toute forme de corruption. L’activité de Swisscom est conduite de manière juste, honnête et transparente. Pour éviter la corruption, Swisscom a pris de nombreuses précautions d’ordre organisationnel. Une directive anti-corruption et différents guides définissent les attitudes acceptables ou non. Les collaborateurs exposés bénéficient d’une formation spéciale à ce sujet. L’organe central de compliance (Group Compliance) surveille la mise en œuvre de ces dispositions. Enfin, tous les collaborateurs disposent d’un moyen de signalement anonyme (lanceurs d’alerte).






Démarche globale

Risques sociaux et écologiques

Outre les risques économiques, nous essayons aussi d’identifier et de contrôler les risques écologiques et sociaux. En effet, le changement climatique et les chaînes d’approvisionnement complexes comportent des risques que nous évaluons en continu via notre système de gestion des risques et que nous cherchons à réduire par des mesures appropriées.







Mentions légales
Etat des informations au 31 décembre 2015.
Sous réserve d’erreurs et de modifications.
Le rapport annuel 2015 imprimé fait foi.