Méta navigation

All IP pour les exploitations d’alpage





L’Oberchäseren profite de l’All IP

Swisscom passe 240 exploitations d’alpage au numérique

Cet été, Swisscom passe environ 240 exploitations d’alpage au numérique de concert avec les associations alpestres. Dans le cadre d’un engagement unique, Swisscom soutient les associations alpestres dans le financement de la solution d’approvisionnement en électricité requise. L’exemple de l’exploitation «Alp Oberchäseren» près d’Amden montre parfaitement comment Swisscom poursuit la numérisation aussi dans des endroits reculés.

Esther Hüsler, 3 août 2018

Cette exploitation se situe au nord du lac de Walenstadt à 1651 mètres d’altitude et ne dispose d’aucune couverture réseau. Aucun téléphérique ni aucune route ne mènent jusqu’à cette exploitation de 25 vaches dotée en outre de 40 couchages et d’une terrasse de 80 places. Le seul moyen d’accéder à l’exploitation est de marcher pendant au moins 90 minutes. Les hôtes sont nombreux à arpenter le sentier du «Toggenburger Höhenweg» durant plusieurs jours. Mais ils veulent être sûrs qu’ils auront un toit sur la tête à leur arrivée. La cuisine aussi a besoin de connaître le nombre d’hôtes car le réapprovisionnement en denrées alimentaires fraîches n’est pas possible à la dernière minute. L’exploitation «Alp Oberchäseren» n’a ni courant ni couverture réseau. Par conséquent, la téléphonie fixe analogique de Swisscom est le seul lien avec le monde extérieur. Dans le cadre de la migration nationale vers l’All IP, elle va être remplacée par une solution satellite viable pour l’avenir.

brightcoveVideo_skipAdTitle
brightcoveVideo_skipAdCountdown
brightcoveVideo_skipAdRest
brightcoveVideo_skipAdForReal

Swisscom remplace la téléphonie fixe analogique par une solution satellite dans l’exploitation «Alp Oberchäseren». Le nouveau téléphone IP, le routeur et le modem satellite seront alimentés par énergie solaire. L’installation, dont le financement est pris en charge par Swisscom et les associations alpestres, prend à peine une demi-journée. Vidéo, durée totale 2 min. 15.

En migrant vers la téléphonie IP, chaque client bénéficie de la solution de communication en adéquation avec le mandat de service universel. En fonction du lieu, différentes technologies de raccordement sont utilisées: haut débit fixe (DSL), solution de communication mobile «Wireless Home Connection» (WHC) ou solution satellitaire (SAT). L’installation des équipements de téléphonie IP (unité de réception, modem et routeur) est assurée par Swisscom ou l’un de ses partenaires.

«Nous n’avons aucune couverture réseau ici et ne sommes accessibles qu’à pied. Nous avons donc besoin du téléphone fixe, notamment en cas d’urgence.» Pius Jöhl gère l’exploitation d’alpage avec sa famille du mois de juin au mois d’octobre.

Les solutions Swisscom pour les endroits isolés


De concert avec les associations concernées, Swisscom a testé plusieurs solutions d’approvisionnement en électricité à base de panneaux solaires et d’accumulateurs. Les associations ont opté pour une solution solaire, dont la structure modulaire est la plus simple d’utilisation. En parallèle, certaines cabanes de montagne et exploitations d’alpage ont déjà investi dans leur propre système d’approvisionnement électrique ou prévoient de le faire. Swisscom soutient ces cabanes sous forme d’indemnité forfaitaire afin de garantir cet approvisionnement essentiel à la téléphonie IP.

«J’ai besoin du téléphone pour prendre les réservations de nos hôtes.» Pendant la saison estivale, Sarah Roth se charge du restaurant et des hôtes qui restent pour la nuit.

Les alpages entrent dans l’ère numérique

De concert avec deux associations alpestres, le CAS et la SAV, Swisscom a mené un projet pilote à l’automne 2017 pour le raccordement à la technologie IP des exploitations d’alpage et des cabanes du CAS. Sur la base des expériences précédentes, le raccordement des quelque 240 exploitations d’alpage a été planifié et mis en œuvre durant l’été.

Regardez la vidéo


«Chaque installation est unique.»

Peter Eschmann est le responsable du projet de migration des sites reculés vers l’All IP. Le passage au numérique des exploitations d’alpage est tout aussi varié que le paysage montagneux suisse. Si tout se passe bien, l’objectif de migrer cet été l’ensemble des 240 exploitations devrait être atteint.

Comment s’est passé le début de la migration des exploitations d’alpage vers l’All IP?

A l’automne dernier, nous avons conduit avec succès un premier essai pilote avec une solution d’approvisionnement électrique et de téléphonie IP solaire dans une exploitation d’alpage située dans le canton de Berne. Il a fallu ensuite déterminer le nombre d’exploitations et de cabanes rencontrant un problème d’électricité. Swisscom connaît les raccordements et numéros de téléphone de ses clients, mais elle ne fournit pas de courant et ne sait donc pas qui dispose ou non d’électricité. Désormais, nous avons identifié environ 240 exploitations d’alpage, cabanes du CAS et cabanes de montagne qui ont besoin d’alimentation électrique.

Où en est la migration à l’heure actuelle?

Le calendrier de la migration All IP à l’échelle de la Suisse nous donne la cadence. Nous voulons migrer les exploitations d’alpage et les cabanes en temps utile pour leur permettre de continuer à communiquer. Dans l’idéal, il faut que l’installation de la solution d’approvisionnement en électricité et la migration vers la téléphonie IP aient lieu en même temps. Nous voulons migrer un maximum d’exploitations d’alpage et de cabanes vers la téléphonie IP pendant l’été 2018. Pour le moment, tout se déroule comme prévu.

Quels sont les principaux défis?

A vrai dire, chaque installation est un cas unique. C’est là tout le côté intéressant, mais cela pose aussi régulièrement des difficultés. Les facteurs de temps et de météo ne doivent pas être sous-estimés: bien souvent, les cabanes de montagne et exploitations d’alpage dans les endroits très isolés sont accessibles en hélicoptère uniquement.



All IP – le futur est là.


Swisscom transfère la téléphonie analogique sur le protocole Internet IP. Les derniers sites sont en train d’être raccordés.