Méta navigation

Communiqué de presse


Infos et faits de Swisscom

Le réseau national de l’Internet des objets est en service

Berne, 5 octobre 2016




Le réseau de l’Internet des objets dessert déjà 75% de la population suisse, en complément des réseaux existants. Des entreprises telles que la Mobilière, Migros ou vonRoll hydro ont mis au point et testé avec Swisscom de nouvelles applications.




Bracelets de fitness, stations météo, caméras IP, capteurs, l’Internet des objets s’est imposé dans notre quotidien. Au niveau du concept, ce n’est pas une nouveauté. Les objets sont connectés depuis de nombreuses années. En revanche, la liaison s’établit désormais sur une base IP unifiée, sans fil, avec un rendement énergétique élevé, le tout pour une fraction des coûts antérieurs. Grâce au cloud, sorte d’usine modulable, la logique nécessaire à l’utilisation des données est facile d’accès. Car sans elle, les données n’ont aucune valeur. Le Low Power Network, premier réseau dédié à l’Internet des objets, est en fonction dans toute la Suisse. Swisscom est l’un des premiers opérateurs au monde à mettre en service un réseau national à cet usage.




Les pionniers développent de premières applications

En collaboration avec Swisscom, des pionniers ont conçu et testé de nouvelles applications. Le traqueur Findme de la Mobilière détecte les objets tels que les trousseaux de clés, les vélos ou les bagages. Migros teste une plateforme qui optimise l’attribution des salles de réunions en enregistrant l’occupation réelle et non plus les seules réservations. A l’aide de capteurs, le système veille notamment à ce que seuls les locaux occupés soient climatisés ou éclairés. VonRoll hydro teste des capteurs LPN, par exemple pour contrôler les couvercles de regards ou détecter des fuites dans les canalisations. La start-up Tecsag, en Suisse centrale, teste un traceur d’animaux de rente (www.alptracker.com), grâce auquel il sera possible de suivre chaque animal sur le pâturage le plus reculé et de mieux connaître le comportement du troupeau. Le service de l’élimination et du recyclage de la ville de Zurich observe les emplacements et les itinéraires des gros conteneurs. A Lausanne et à Zurich, localsearch, plateforme de Swisscom Directories SA, teste plus de 250 Smiley box avec FeedbackNow, pour enregistrer en temps réel la satisfaction de la clientèle de restaurants et d’autres services. Ce ne sont là que quelques exemples parmi une bonne trentaine de projets pilotes.

Ces projets pilotes, comme d’autres projets numériques, montrent qu’il n’existe pas de recette toute faite. En revanche, dans bien des cas, les prototypes de courte durée aident à mettre au point des projets plus ambitieux. Jaap Vossen, Head of Product Management Mobile Business Services et IoT, déclare: «Beaucoup de clients que nous rencontrons se demandent si l’Internet des objets présente un intérêt pour eux. Et quelques mois plus tard, ils lancent déjà des produits connectés. Le LPN leur permet d’accélérer considérablement le lancement de nouveaux produits.»




Nouveaux développements pour la fin de l’année

D’ici la fin de l’année, l’extension de base sera terminée pour 80% de la population, de même que la densification des principales agglomérations. Pour la future planification du réseau, il est essentiel de disposer d’un modèle souple, adaptable aux besoins de la clientèle. Swisscom est ouverte aux partenariats, qu’il s’agisse de partager des sites pour la densification du réseau ou d’apporter des compétences dans la conception de solutions. Swisscom ouvrira à la fin de l’année un LPN Experience Center dans son Shop de Zurich-Stauffacher, où les visiteurs pourront tester le LPN, des équipements et différentes applications, et s’entretenir avec les experts Swisscom du LPN.

En savoir davantage sur le Low Power Network de Swisscom




Swisscom et l’Internet des objets

Forte de sa très longue expérience dans l’exploitation de réseaux, Swisscom propose le réseau adéquat pour chaque application. Le Low Power Network a pour lui ses capteurs à piles, sa longue portée et ses faibles coûts en matériel – des conditions idéales pour tisser un réseau des objets à maillage très fin. Basé sur la norme industrielle ouverte LoRaWAN, le LPN de Swisscom vient compléter le réseau de communication mobile. Quelque 700 spécialistes des secteurs machine-tomachine, business intelligence, smart data, machine learning et business processes aident la clientèle commerciale à tous les stades de la chaîne IoT.




Contact

Veuillez prendre contact avec nous si vous avez des questions à l'attention de notre service de presse.