Méta navigation

Communiqué de presse


Infos et faits de Swisscom

BCBC lance un marché de crowdfunding

Liestal, le 11 décembre 2014




La Banque cantonale de Bâle-Campagne (BCBC) est la première banque suisse à lancer sa propre place de marché de crowdfunding. Swisscom, son partenaire technique, a développé la plateforme et met une place de marché à la disposition de la BCBC. miteinander-erfolgreich.ch démarre avec quatre projets: un court métrage, le CD d’un Brass Band, un parfum et de jeunes pilotes de planeurs.




Il faut de l’argent pour lancer une invention, une œuvre d’art, un événement ou un livre. Les financements traditionnels qu’offrent jusqu’à présent les banques sont souvent inappropriés. La Banque cantonale de Bâle-Campagne (BCBC) exploite désormais une nouvelle source grâce au crowdfunding: miteinander-erfolgreich.ch offre une plateforme aux projets qui recherchent de l’argent selon le principe du sponsoring. Les bailleurs de fonds reçoivent une compensation (Reward) qui dépend du montant de leur soutien. La plateforme est ouverte à des projets qui remplissent les critères de la BCBC et sont surtout d’ordre culturel, sportif et social. La BCBC décide des projets qui peuvent être mis en ligne sur miteinander-erfolgreich.ch. Et la BCBC soutiendra également les projets en leur offrant une contribution directe.




Les porteurs de projets présentent leurs projets eux-mêmes et fixent le montant du financement recherché. Si le montant est atteint ou dépassé avant le délai imparti, l’argent est octroyé aux porteurs de projets. Si le montant n’est pas atteint, les contributions sont remboursées aux bailleurs de fonds. Au titre de la plateforme et de ses services, la BCBC perçoit une commission de 6% majorée de frais de transaction représentant 4% du montant financé.




Le partenaire de crowdfunding de la BCBC est Swisscom. Ainsi, la BCBC poursuit sa stratégie de partenariat dont l’objectif est de coopérer, dans la mesure du possible, avec le leader du marché concerné. Swisscom continuera à développer sa plateforme de crowdfunding et offrira à d’autres entreprises un accès sûr et facile à leur propre place de marché. Marcel Walker, responsable des domaines Cloud et Banking chez Swisscom, est convaincu que cette nouvelle forme de financement renforcera la capacité d’innovation de la Suisse: «Les entreprises et les particuliers ont désormais la possibilité de réaliser leurs visions ou de soutenir de manière personnelle les ambitions créatives d’autres personnes ou sociétés.»




En lançant sa place de marché de crowdfunding, la BCBC réagit aux développements actuels et se positionne sur un marché en pleine croissance. De plus en plus, des activités qui étaient traditionnellement du ressort des banques sont effectuées directement entre particuliers ou entreprises sur des plateformes électroniques. Loin de rester à l’écart, la BCBC souhaite participer à cette évolution. Ainsi, elle pourra d’une part offrir de nouvelles opportunités et perspectives à des particuliers et entreprises partenaires. D’autre part, elle s'ouvrira de la sorte de nouvelles sources de revenus.



La BCBC était l’une des premières banques suisses à jouer un rôle actif dans les médias sociaux. Elle a été la première banque suisse à lancer une assurance tremblements de terre automatique pour les hypothèques et elle commercialisera bientôt d’autres nouveautés. Beat Oberlin, CEO de la BCBC, estime que le rythme des innovations est surtout dicté par le secteur des biens de consommation: «Nous ne pouvons pas ignorer les tendances du secteur des biens de consommation et devons baser nos services sur le comportement de notre clientèle.»


 

Au lancement de miteinander-erfolgreich.ch, quatre projets font appel à des contributions de la Community:

Le parfum:

Le travail de maturité de la jeune Bâloise Annina Künnecke sort des sentiers battus. Sujet: l’histoire du parfum unisexe. Mais elle ne s’est pas limitée aux aspects théoriques. En coopération avec un parfumeur de la région, elle a créé son propre parfum: «AirMail». Son travail de maturité a reçu un 6, la meilleure note. Ce résultat l’a encouragée à participer au concours de «La Science appelle les jeunes» avec son parfum. Son travail sur la conception et la fabrication d’un parfum unisexe a reçu une mention d'«excellence». L’été dernier, elle a présenté son travail et son parfum à Londres lors de l’International Youth Science Forum et y a également suscité un vif intérêt. Elle a désormais l’intention de lancer un petit nombre limité d'«AirMail». C’est pour cette raison qu’elle sollicite le soutien de la Community.

 

Le court métrage:

DOUG & WALTER raconte le périple de deux marginaux dans la région bâloise. Doug, un Américain d’environ 55 ans atteint du syndrome du burnout, vient d’être licencié. Poussé par une imagination sans bornes, il se décide à refaire la fête une bonne fois pour toutes. Walter, son ancien collègue, est plus réservé et admire le caractère impétueux de Doug.

Le réalisateur de DOUG & WALTER s’appelle Samuel Morris, un jeune originaire de la région de Bâle. En 2011, il a réalisé son premier documentaire, «14». Ce film a entre autres été récompensé par le prix du cinéma de Bâle (Basler Filmpreis). En 2013, un autre court métrage, SCHRITT FÜR SCHRITT, lui a valu la première place au Festival Ciné Jeunesse Suisse. Il travaille actuellement comme réalisateur indépendant et vit à Bâle.

Le réalisateur de DOUG & WALTER s’appelle Samuel Morris, un jeune originaire de la région de Bâle. En 2011, il a réalisé son premier documentaire, «14». Ce film a entre autres été récompensé par le prix du cinéma de Bâle (Basler Filmpreis). En 2013, un autre court métrage, SCHRITT FÜR SCHRITT, lui a valu la première place au Festival Ciné Jeunesse Suisse. Il travaille actuellement comme réalisateur indépendant et vit à Bâle.

 

Le Brass Band: Les Bieranjas se sont qualifiés pour la finale de l’émission télévisée «Kampf der Orchester» du 29 novembre 2014 et ont manqué la victoire de peu. Les Bieranjas sont 21 hommes et une femme du Fricktal et de la région bâloise dont les cuivres font bouger l'audience. Au programme: des succès actuels de la musique pop, disco, rock et jazz. En dehors de leurs apparitions en Suisse, ils se sont produits à Hambourg, Cologne, Düsseldorf, Vienne, Innsbruck, Graz, Bratislava, Budapest, Salzbourg et Ljubljana, ainsi que plusieurs fois sur les bords du lac Balaton en Hongrie.

Suite au franc succès qu’ils ont rencontré lors de «Kampf der Orchester», ils veulent maintenant enregistrer leur troisième CD. D’où leur recherche de bailleurs de fonds sur la plateforme de crowdfunding de la BCBC.

Les pilotes de planeurs:

Dès leur plus jeune âge, Mario Straub et Roger Frei rêvaient déjà de pouvoir piloter. Ils sont maintenant étudiants et ont déjà bien progressé en tant que pilotes de planeurs membres de l’équipe Swiss Junior Gliding: en 2014, ils étaient champions suisses juniors et ont pris la deuxième place dans la catégorie élite. Le vol à voile est leur passion. Leur objectif est de pouvoir également mesurer leurs capacités aériennes au niveau international. Leur rêve est de participer à la Coupe du monde junior de vol à voile 2015 à Narromine, en Australie. Depuis qu’ils ont réussi à se qualifier, ils travaillent d’arrache-pied à la mise en œuvre concrète: entraînement, entraînement, entraînement, planification et financement. Ce n’est que grâce au soutien de sponsors qu’ils pourront tous deux décoller en Australie en 2015. Les sponsors recevront un album rempli de splendides photos, des baptêmes de l’air ou des cours de vol à voile, voire une découverte des Alpes à bord d’un planeur à deux places.

 

 

 

 

Pour de plus amples informations:

Banque cantonale de Bâle-Campagne

Christoph Loeb

061 925 92 32, 079 575 50 68

christoph.loeb@blkb.ch

 

Swisscom SA

Media Relations

media@swisscom.com