Méta navigation

Actualités comPlan


Actualités comPlan

Alors que l’espérance de vie augmente, les taux d’intérêt n’ont jamais été aussi bas, ce qui oblige comPlan à réduire le taux de conversion.


L’espérance de vie augmente et en même temps, les taux d’intérêt du marché sont historiquement bas. La combinaison de ces deux facteurs a amené le Conseil de fondation, ces derniers mois, à examiner de plus près la situation financière de comPlan. Afin d’assurer une situation financièrement saine à l’avenir, il a décidé d’abaisser mensuellement par étapes le taux de conversion à 65 ans de 6,11% à 5,34% dans la période comprise entre le 1er juillet 2017 et le 1er septembre 2020.

Rentes inchangées, mais légère baisse des prestations en cas de décès

Selon la loi, il est interdit de réduire le montant des rentes en cours. Celles-ci ne sont pas concernées par les mesures adoptées et demeurent inchangées grâce au financement d’environ CHF 600 millions en provenance de la fortune de prévoyance de comPlan. Cependant, à compter du 1er juillet 2017, les rentes de conjoint exigibles en cas de décès passeront de 66,67 % à 60 % de la rente en cours et la rente pour enfant de retraité sera également réduite et passera de 20 % de la rente à 20 % de la rente de vieillesse LPP. Les rentes de conjoint et pour enfant de retraité sont abaissées pour éviter d’avoir à diminuer encore plus les nouveaux taux de conversion d’un point de vue actuariel, et/ou afin de réduire les coûts de mise en conformité. Au total, ces frais pour les rentes en cours s’élèvent à environ 6 % du taux de couverture. Ils sont entièrement supportés par comPlan. La rente de conjoint de rentes de vieillesse et d’invalidité, qui ont débuté avant le 1er janvier 2011 chez comPlan, s’élève toujours à 70 % de la dernière rente perçue.



Contact

Avez-vous des questions à notre rédaction? Prenez contact avec nous.


piazzetta

Nous vous tenons au courant des derniers développements par e-mail, quatre fois par an.