Méta navigation

Communiqué de presse

Abandon des prestations de communication par satellite

28 mars 2000

Dès la fin de l'année 2001, Swisscom cessera l'exploitation de ses stations terriennes pour la communication par satellite, situées à Loèche, Zurich, Bâle et Genève. A l'origine de cette décision, un constat: compte tenu de l'évolution des techniques et des marchés, il apparaît judicieux d'offrir les services de télécommunications internationales en recourant à d'autres médias ou en achetant des prestations correspondantes auprès de tiers. Cette mesure permettra au géant bleu de se recentrer sur ses activités de base en Suisse, en Europe et en Amérique du Nord.

Swisscom exploite plusieurs stations terriennes depuis un quart de siècle déjà (Loèche, Zurich, Bâle et Genève). Pendant de nombreuses années, cette exploitation de lignes directes vers différentes destinations européennes et intercontinentales a constitué la solution la plus avantageuse.

Or la technologie et le marché des télécommunications s´étant considérablement transformés ces derniers temps, les opérateurs peuvent aujourd´hui réaliser de substantielles économies sur le trafic international et intercontinental en optant pour d´autres modes de transmission, tels que les câbles sous-marins, ou en achetant des prestations auprès d´autres fournisseurs. Les câbles à fibre optique permettent ainsi de transmettre d´énormes quantités de données en très peu de temps et à moindre coût. A l´inverse, les grandes distances qu´implique la communication par satellite peuvent générer des retards et s´avèrent de ce fait relativement inappropriées aux appels téléphoniques. De surcroît, les destinations intercontinentales pour lesquelles il est indispensable de recourir à la transmission par satellite ne représentent désormais plus que 1% du trafic international
.
En abandonnant la transmission par satellite, Swisscom table sur une économie de près de CHF 100 mio. au cours des dix prochaines années. Elle continuera néanmoins d´assurer les services jusqu´ici offerts à ses clients après avoir renoncé à exploiter ses propres stations.

Un plan social a déjà été élaboré à l´attention des 41 collaborateurs concernés par la mesure.

Berne, le 28 mars 2000

Kontakt

Swisscom AG
Media Relations
3050 Bern

media@swisscom.com