Méta navigation

Communiqué de presse

Rapport intermédiaire au 30 juin 2000: un chiffre d'affaires et un bénéfice net en hausse pour Swisscom

29 août 2000

Au premier semestre 2000, le chiffre d"affaires du groupe Swisscom s"est accru de 33,4% pour atteindre CHF 6,9 milliards, grâce en particulier à l"intégration de debitel. Dans le domaine de la communication mobile, le groupe a fortement élargi son assise clientèle et comptait en Europe, au 30 juin 2000, quelque 8,6 millions de clients. Les bases de la future croissance de ce secteur d"activité sont ainsi solidement établies. En ce qui concerne le réseau fixe, la baisse des prix n"a pas manqué de se répercuter sur les marges, en net recul. Accusant le coup, le bénéfice d"exploitation du groupe a chuté d"un tiers pour s"établir à CHF 1,1 milliard, tandis que le bénéfice net progressait à CHF 2,4 milliards grâce à la vente de la participation dans Cablecom. Sur l"ensemble de l"exercice, la baisse marquée du bénéfice d"exploitation devrait se confirmer en raison de l"érosion continue des marges. Swisscom s"attend néanmoins à réaliser un chiffre d"affaires annuel en hausse et un bénéfice net comparable à celui de l"an passé.

Forte pression sur les marges et baisse massive des prix caractérisent toujours le marché de la téléphonie fixe: le chiffre d´affaires de Public Com a reculé de 22,4% à CHF 2097 millions, la marge EBIT passant quant à elle de 32,4% à 18,2%. En plein boom, l´internet a en revanche permis de doubler le volume du trafic dans le domaine des services à valeur ajoutée. Fin juin 2000, Swisscom desservait en outre 1,61 million de canaux ISDN (+ 43,1%) et 3,48 millions de raccordements analogiques. A noter, enfin, que le lancement de la technologie ADSL en automne prochain promet de stimuler encore la croissance de ce segment de marché.

Leader incontesté du marché de la communication mobile

Le marché suisse de la communication mobile continue de croître à un rythme effréné: au premier semestre 2000, Mobile Com a vu le nombre de ses clients augmenter de 424 000 net et son chiffre d´affaires progresser à CHF 1364 millions (+ 20,4%). Sa position de leader du marché demeure ainsi incontestée. Les charges d´exploitation de Mobile Com ont subi une hausse de 38,9% résultant de l´augmentation à la fois des coûts d´itinérance, des frais de matériel et des commissions versées aux revendeurs. La marge EBIT a par conséquent reculé à 40,4%, contre 48,1% au premier semestre 1999. Par ailleurs, avec l´ouverture du plus important portail WAP de Suisse ainsi que l´offre de solutions de commerce électronique mobiles et de services de données localisés, Swisscom ouvre de nouveaux segments de marché qui vont accroître encore la demande de services de communication mobile.

S´élevant à CHF 692 millions, le chiffre d´affaires de Business Com (lignes louées et transmission de données, communication d´entreprise, équipements) n´a pour ainsi dire pas varié. La marge EBIT est passée de + 2% à - 0,4%, en raison de la pression s´exerçant sur les prix dans le domaine des lignes louées internationales et des coûts occasionnés par la mise en place de nouveaux secteurs d´activité. Ainsi, Swisscom a ouvert avec Conextrade une place de marché inter-entreprises (Business to Business, B2B), qui permet à ces dernières d´optimiser leur processus d´acquisition et de réduire leurs coûts. Elle détient en outre une participation dans la société plenaxx.com AG, laquelle gère le premier portail B2B réservé aux PME de Suisse.

Quant au secteur Wholesale & Carrier Services, il a réalisé un chiffre d´affaires de CHF 575 millions, en hausse de 69,6%, grâce à la croissance du volume d´affaires des services d´interconnexion nationaux et des Carrier Services internationaux.

Bluewin, enfin, le principal fournisseur d´accès internet de Suisse, prépare son entrée à la Bourse suisse SWX New Market pour les mois qui viennent.

debitel: 260 000 nouveaux clients chaque mois en Europe

Au cours du premier semestre 2000, le nombre de clients de debitel a augmenté de plus de 1,3 millions en Allemagne pour atteindre les 4,5 millions et de 1,6 millions en Europe, où il s´est établi à environ 6,3 millions (dont 5,9 millions pour le seul secteur de la communication mobile). D´ici à la fin de l´année, debitel vise à franchir la barre des 6,5 millions d´abonnés en Allemagne et des 8,6 millions en Europe. Le chiffre d´affaires de debitel pour les six premiers mois de l´année s´est élevé à CHF 1861 millions (+ 33,8%). Etant donné que le rachat de debitel n´est intervenu que le 1er octobre 1999, aucun chiffre concernant la société allemande n´apparaît dans les comptes de Swisscom du premier semestre 1999. L´EBIT avant amortissement du goodwill, qui s´est établi à CHF 55 millions, affiche une baisse de 33% par rapport à l´année précédente. Principal opérateur européen ne disposant pas de son propre réseau, debitel entend établir des partenariats avec des détenteurs de licence UMTS et se profiler ensuite comme un fournisseur alternatif de services UMTS originaux, afin de profiter au maximum de ce marché très prometteur.

Hausse des charges d´exploitation - Suppression de 1600 emplois

Au cours du premier semestre 2000, les charges d´exploitation, y compris les amortissements, ont augmenté de CHF 2280 millions par rapport à l´année précédente, CHF 1973 millions étant imputables à debitel, amortissement du goodwill inclus. Abstraction faite de debitel, les achats de biens et services se sont accrus de CHF 301 millions. Les charges de personnel - toujours sans debitel - ont pour leur part reculé de CHF 15 millions, tandis que les autres charges d´exploitation augmentaient de CHF 30 millions. L´effectif du personnel, debitel non comprise, a pu être réduit comme prévu de 8,1% pour s´établir à 18 288 collaboratrices et collaborateurs. Swisscom et ses partenaires sociaux sont déjà convenus des grandes lignes du plan social qui sera mis en place pour les années 2001 à 2003. Durant cette période, en effet, quelque 3000 places liées aux activités de base de l´entreprise en Suisse devront être supprimées et autant d´autres externalisées. La mise en uvre des mesures d´accompagnement prévues entraînera des charges de restructuration au second semestre 2000 déjà.

Perspectives 2000: hausse du chiffre d´affaires, recul du bénéfice d´exploitation et maintien du bénéfice net

Consolidée pour la première fois sur l´ensemble de l´exercice, debitel sera à l´origine d´une augmentation sensible du chiffre d´affaires pour l´exercice 2000. Par ailleurs, l´augmentation du nombre de clients de la communication mobile devrait entraîner une nouvelle hausse du chiffre d´affaires de Mobile Com. Quant à Public Com, son chiffre d´affaires restera sensiblement inférieur à celui de l´an dernier. De même, les possibilités de croissance à l´échelle nationale étant limitées et la pression sur les prix constante, le bénéfice d´exploitation (EBIT) accusera un net recul par rapport à 1999. Quant au bénéfice net, Swisscom s´attend à ce qu´il soit comparable à celui de l´année dernière, grâce à des transactions extraordinaires telles que la vente, déjà réalisée, de la participation dans Cablecom. A noter enfin que Swisscom prévoit de vendre une partie de ses immeubles en Suisse au cours de l´exercice 2001.

PDF: Rapport intermédiaire de Swisscom au 30 juin 2000


Berne, le 29 août 2000

Kontakt

Swisscom AG
Media Relations
3050 Bern

media@swisscom.com