Méta navigation

Communiqué de presse

Swisscom salue le projet du DETEC concernant le service universel

06 avril 2001

La proposition du DETEC visant à augmenter le prix du raccordement téléphonique analogique s´inscrit dans la politique d´alignement sur les coûts. En effet, Swisscom fait valoir depuis quelque temps déjà que le prix plafond actuel fixé à CHF 25.25 par raccordement ne suffit pas à couvrir les coûts. Swisscom salue aussi la proposition d´estimation des coûts non couverts du service universel. Raisonner en termes de fourniture efficace de prestations, de revenu du capital, de coûts de remplacement et de techniques d´amortissement témoigne d´une orientation économique et rejoint par ailleurs l´approche de calcul des coûts d´interconnexion.

Certains points énoncés dans le projet du DETEC comme les prescriptions de qualité, les directives consommateur ou les annuaires doivent encore faire l´objet d´un examen détaillé par Swisscom. Fixer des prix plafonds pour les communications vocales semble ainsi devenu inutile étant donné la concurrence accrue. Rappelons que la baisse des prix a atteint 80 % ces dernières années.

Swisscom est tenue d´assurer la fourniture du service universel sans indemnisation des coûts non couverts jusqu´à la fin 2002. Avec son assortiment complet de services, elle entend cependant garantir le service universel dans tout le pays grâce à des services de télécommunications de premier ordre par la suite également. Elle sera sur les rangs pour obtenir une nouvelle concession dès 2003.


Berne, le 6 avril 2001

Kontakt

Swisscom AG
Media Relations
3050 Bern

media@swisscom.com