Méta navigation

Communiqué de presse

Rapport intermédiaire au 31 mars 2001 : chiffre d'affaires en hausse et bénéfice d'exploitation stable

17 mai 2001

Affichant un bilan d´une solidité remarquable, Swisscom s´est employée à poursuivre l´amélioration de ses chiffres clés les plus importants. L´entreprise, qui a pu réduire son endettement net à CHF 536 millions, grâce à un cash-flow disponible très élevé et au règlement de la première tranche de la transaction conclue avec Vodafone, affiche un ratio de fonds propres de 50%. En une année, le groupe a réduit d´un millier le nombre de postes à temps complet (20 274) et les charges de personnel ont reculé de CHF 26 millions à CHF 605 millions.

Le chiffre d´affaires réalisé en externe par le segment Fixcom-Retail and Network a progressé de 1,5% à CHF 812 millions, alors que la marge EBITDA reculait de 37,0% à 35,5% en raison de la baisse du chiffre d´affaires réalisé avec les autres segments de Swisscom. Le chiffre d´affaires généré par le trafic téléphonique a diminué de 16,1% à CHF 282 millions, principalement dans le domaine du trafic interurbain (35,6%) et dans celui du trafic international (30,0%). Cette évolution négative s´explique par les pertes de parts de marché et les importantes réductions de prix intervenues le 1er mars 2000. En revanche, le chiffre d´affaires des services à valeur ajoutée a bondi de 40,5% à CHF 76 millions. Porté par la croissance continue des activités ISDN, le chiffre d´affaires réalisé dans le domaine des raccordements ISDN a crû de 4,3% à CHF 278 millions, à la faveur d´opérations réalisées avec la clientèle commerciale du segment Enterprise Solutions. Concernant les volumes de communication, Swisscom (Fixcom-Retail and Network et Enterprise Solutions) a enregistré une hausse de 1,3% du trafic téléphonique sur le réseau fixe à 4164 millions de minutes, dépassant même les valeurs du dernier trimestre 2000 dans tous les types de trafic.

Par rapport au premier trimestre 2000, le segment Fixcom-Wholesale and Carrier Services a vu son chiffre d´affaires progresser de 8,1% à CHF 307 millions, à la faveur d´une augmentation des prestations d´interconnexion destinées aux autres opérateurs de télécommunication. En raison des baisses de prix, la marge EBITDA s´est toutefois légèrement érodée, passant de 5,6% à 5,4%.

Le chiffre d´affaires net réalisé en externe par le segment Enterprise Solutions atteint tout juste CHF 444 millions, ce qui correspond à un recul de 6,7% par rapport à l´exercice précédent. En ce qui concerne le trafic téléphonique, les raccordements et les services à valeur ajoutée, rappelons qu´Enterprise Solutions a contribué à l´évolution indiquée dans le segment Fixcom-Retail and Network. En raison des baisses de prix intervenues en août 2000, le chiffre d´affaires réalisé dans le secteur des circuits loués n´a pas dépassé CHF 99 millions, ce qui correspond à un recul de 14,7% par rapport à l´année précédente. Cette tendance se poursuivra, dans la mesure où il faut s´attendre, cette année encore, à de nouvelles baisses de prix ponctuelles. En revanche, le chiffre d´affaires enregistré par le secteur de la communication d´entreprise (Corporate Communication Solutions) affiche une belle croissance puisqu´il a augmenté de 51,4% à CHF 53 millions. Au total, le chiffre d´affaires des activités liées à la communication des données a reculé de 6,0% par rapport à l´année précédente. En raison des réductions de prix, la marge EBITDA s´est érodée de 17,3% à 14,9%.

Le segment Mobile, qui a vu son chiffre d´affaires net réalisé en externe augmenter de 22,4% à CHF 755 millions, reste le secteur de croissance par excellence de Swisscom. Durant le premier trimestre 2001, il a séduit 146 287 nouveaux clients, ce qui porte le nombre total de clients à 3,31 millions (+ 4,5%) et représente une part de marché de 67%. Ce sont principalement les clients amateurs d´offres prépayées qui ont contribué à cette croissance, puisque leur nombre a augmenté de 9% à 1,34 millions. La hausse du chiffre d´affaires s´explique par la forte augmentation du volume des communications vocales (+19,1%) et par la formidable percée de la transmission des données, avec une multiplication par cinq du nombre de messages SMS échangés (582 millions) durant le premier trimestre 2001. Le chiffre d´affaires moyen par client et par mois (ARPU, trafic entrant inclus) est passé de CHF 88 à fin 2000 à CHF 85, ce qui s´explique par la part proportionnellement plus élevée de clients ayant opté pour une formule prépayée.

Les charges vis-à-vis de tiers ont augmenté de 33,9% par rapport à l´exercice 2000, notamment en raison d´une augmentation de l´effectif du personnel et d´un accroissement des dépenses liées à l´acquisition de nouveaux clients et aux préparatifs réalisés dans la perspective de l´introduction des systèmes GPRS et UMTS. En conséquence, la marge EBITDA a diminué légèrement, passant de 51,3% à 50%. Compte tenu de la forte pénétration de Swisscom Mobile sur le marché suisse, la croissance du chiffre d´affaires ne pourra que diminuer au cours de l´année.

Le chiffre d´affaires de debitel, le plus gros fournisseur européen de services ne possédant pas son propre réseau, a progressé de 6,0% à CHF 947 millions. Cette croissance, qui atteint même 11% en monnaie locale (EUR), résulte d´une augmentation de 7,5% du portefeuille clients à 9,25 millions. En Allemagne, debitel est le troisième fournisseur de services mobiles avec près de 7 millions de clients. Son EBITDA, qui atteint CHF 51 millions (selon les normes IAS), est supérieur de 27,5% à celui du premier trimestre 2000.

Le chiffre d´affaires des autres segments a subi une baisse de 12,3% à CHF 250 millions par rapport à l´année précédente, notamment en raison de la baisse des opérations réalisées avec PBX Services (autocommutateurs), qui ont reculé de 24,0% à CHF 114 millions. Le fournisseur de services internet bluewin est touché par l´évolution mondiale négative des activités liées aux portails. Son chiffre d´affaires net (y compris le chiffre d´affaires réalisé avec les autres segments) dépasse de 3,7% le niveau de l´an dernier à CHF 32 millions et son EBITDA se situe à moins CHF 11 millions. Le nombre de titulaires d´abonnements se monte à 612 884, ce qui correspond à une augmentation de 11,4% par rapport à fin 2000. La part de marché de bluewin atteint 41%.

 

Perspectives 2001: pression sur les marges - croissance du bénéfice net

Pour l´année en cours, Swisscom table sur une légère croissance du chiffre d´affaires et sur un ralentissement des pertes de part de marché en Suisse. Les marges EBITDA des segments Fixcom-Retail and Networks et Enterprise Solutions demeureront sous pression en raison de la forte concurrence. Swisscom poursuivra la mise en uvre de sa stratégie de recentrage sur son métier de base. Dans le domaine de la communication mobile, la croissance va quelque peu ralentir en raison du taux de pénétration élevé sur le marché.

Malgré le bon résultat enregistré durant les trois premiers mois de l´année, Swisscom s´attend pour 2001 à un résultat opérationnel inférieur au précédent. Néanmoins, grâce aux recettes extraordinaires générées par la vente de 25% du capital de Swisscom Mobile AG et par la cession annoncée de près de 190 de ses immeubles, Swisscom prévoit une forte augmentation de son bénéfice net.

Le rapport intermédiaire détaillé peut être consulté sur l´internet, à l´adresse suivante:


PDF: Interim report 1. Quarter 2001


Berne, 17 mai 2001

Kontakt

Swisscom AG
Media Relations
3050 Bern

media@swisscom.com