Méta navigation

Communiqué de presse

Rapport intermédiaire au 30 juin 2001: les résultats de Swisscom dépassent toutes les espérances

23 août 2001

Swisscom compte parmi les rares acteurs du marché mondial des télécommunications à disposer d´une assise financière solide. De fait, l´amélioration de la gestion opérationnelle et la réussite d´opérations financières ont permis de réduire de manière significative l´endettement net. A la fin juin, Swisscom disposait de ressources financières nettes atteignant CHF 1,02 milliard et son free cash-flow se montait à CHF 3,22 milliards.

Selon Markus Rauh, Président du Conseil d´administration: «C´est essentiellement à une gestion prudente, qui s´appuie sur des principes rigoureux et sur une sélection draconienne des investissements, que nous devons ce bilan solide comme un roc».

Le marché suisse comme base opérationnelle - le marché international pour une croissance sélective

La Suisse reste le marché de prédilection de Swisscom, puisque c´est dans ce pays qu´elle dégage l´essentiel de son cash-flow. A l´étranger, l´entreprise se contentera d´investir dans des marchés de niche. Comme elle l´annonçait en avril dernier, Swisscom écume le marché international afin d´y dénicher des opportunités de croissance et d´acquisition dans les domaines de la communication de données et de la fourniture de services mobiles. Si aucune opération d´envergure n´est réalisée, Swisscom envisage de mettre sur pied un programme de rachat d´actions. Pour l´heure, aucune décision n´est tombée.

Belle progression au premier semestre 2001

En dépit des importantes baisses de prix intervenues en mars 2000, le chiffre d´affaires net du segment Fixnet - Retail and Network réalisé avec des clients externes n´a reculé que de 1,8% à CHF 1533 millions, par rapport à la même période de l´année précédente. Le chiffre d´affaires du trafic téléphonique a régressé de 9,9% à CHF 552 millions, alors que les services à valeur ajoutée (Value Added Services) ont fait un bond de 34,8% à CHF 151 millions, à la faveur de l´essor fulgurant du trafic internet. Quant aux raccordements, leur chiffre d´affaires a atteint CHF 559 millions, ce qui correspond à une croissance de 3,5%, due essentiellement au développement des raccordements ISDN. Calculé en minutes, le trafic téléphonique national a diminué de 7,8% par rapport à l´année précédente, alors que le trafic international s´est accru de 2,4%. Malgré la forte baisse des tarifs du trafic téléphonique, la marge EBITDA est restée stable grâce au développement des services à valeur ajoutée et au recul des charges de personnel notamment.

Par rapport au premier semestre 2000, le segment Fixnet-Wholesale and Carrier Services a vu son chiffre d´affaires externe progresser de 2,1% à CHF 646 millions, sous l´effet de l´augmentation des prestations d´interconnexion destinées aux autres opérateurs et des activités des filiales étrangères de Swisscom. Par contre, la baisse des prix de terminaison des appels sur le marché mondial a entraîné un recul du chiffre d´affaires généré par le trafic international entrant.

Le chiffre d´affaires net réalisé par le segment Enterprise Solutions avec les clients externes atteint tout juste CHF 895 millions, ce qui correspond à un recul de 3,1% par rapport à l´exercice précédent. Il faut dire que la réduction des tarifs du 1er mars 2000 et les pertes de parts de marché ont entraîné un recul de 9,6% du chiffre d´affaires dans le trafic téléphonique. En revanche, de bons résultats ont été obtenus par les secteurs des solutions pour entreprises et des services à valeur ajoutée, avec des chiffres d´affaires en hausse respectivement de 29,3% à CHF 106 millions et de 57,9% à CHF 60 millions. Le chiffre d´affaires de la transmission de données a pour sa part régressé de 6,6% à CHF 382 millions, les lignes louées, en particulier, ont vu leur chiffre d´affaires reculer de 14,7% à CHF 203 millions en raison de la forte pression s´exerçant sur les prix. L´évolution positive des résultats des solutions pour entreprises et des services à valeur ajoutée et une bonne maîtrise des coûts ont néanmoins permis d´assurer la stabilité de la marge EBITDA par rapport à l´année précédente.

Avec un chiffre d´affaires de CHF 1528 millions, en hausse de 18,5% par rapport au premier semestre de l´an dernier, Mobile reste le moteur de croissance de Swisscom. Quelque 259 000 nouveaux clients ont choisi Swisscom Mobile au cours des six premiers mois de l´année de sorte que, fin juin 2001, le portefeuille clientèle du secteur comptait 3,43 millions de clients. Toujours au premier semestre 2001, la part des clients avec cartes à prépaiement (prepaid) s´est accrue de 2,3% pour atteindre 40%. Toutefois, les nouveaux clients font en moyenne un usage moins intensif de leur portable, ce qui explique le recul du chiffre d´affaires par client (ARPU), qui passe de CHF 89.- en 2000 à CHF 83.- cette année. Les clients de Swisscom Mobile ont envoyé près de 1,2 milliard de SMS durant le premier semestre, ce qui, en dépit d´un léger fléchissement de la croissance au second trimestre, correspond à une hausse globale de 390% par rapport au premier semestre de l´année précédente. Quant aux recettes provenant des suppléments d´itinérance, elles sont restées inférieures à celles de l´année dernière, en raison notamment du développement des réseaux de la concurrence et des pertes de parts de marché. La marge EBITDA du segment a progressé de 44,2% à 48%, malgré une augmentation des charges d´exploitation de 10,7% par rapport à l´année dernière. En effet, la croissance du nombre de clients et du volume de trafic a eu une double incidence : directe sur les charges de matériel, mais aussi indirecte sur les charges de personnel par le biais de l´adaptation des structures de l´entreprise à cette croissance. En revanche, les coûts occasionnés par l´acquisition et la fidélisation de la clientèle ont pu être réduits de 18,9% par rapport à l´année précédente.

Le chiffre d´affaires de debitel a progressé de 1,9% par rapport à l´exercice précédent pour atteindre CHF 1896 millions. Cette croissance qui s´élève même à 4,6% en monnaie locale (Euro), résulte d´une augmentation de 10,5% du portefeuille de clients à 9,5 millions au premier semestre 2001. La progression moins marquée du chiffre d´affaires par rapport à l´exercice précédent s´explique par les réductions de prix. La baisse des chiffres d´affaires générés par les clients prepaid, dont le nombre avait fortement augmenté l´an dernier, n´y est pas étrangère non plus. L´EBITDA de CHF 93 millions est en progression de 27,4% par rapport à l´année dernière. Plusieurs mesures ciblées ont été prises afin d´améliorer à long terme les résultats des activités réalisées par debitel hors d´Allemagne. Il s´agit en particulier de l´adaptation du modèle d´entreprise appliqué en France, de la vente de la participation de 48% dans debitel Belgium et de l´acquisition, en juillet 2001, de 100% des parts de debitel Nederland. Au premier semestre 2001, les activités internationales ont eu un effet positif sur les résultats du groupe.

Par rapport à l´exercice précédent, le chiffre d´affaires du segment Autres activités s´est inscrit en recul de 6,9% à CHF 525 millions, principalement en raison d´un tassement des activités réalisées par PBX Services (vente, location, maintenance d´autocommutateurs privés), dont le chiffre d´affaires a chuté de 22,8% à CHF 230 millions. Fort de la croissance enregistrée dans le domaine des raccordements, le fournisseur de services internet bluewin SA est parvenu à augmenter son chiffre d´affaires net (y c. le chiffre d´affaires réalisé avec les autres segments) de 17,2% à CHF 68 millions et à consolider sa part de marché de 45%. Ainsi, au cours des six premiers mois de l´année, bluewin SA a vu le nombre des titulaires d´accès augmenter de 16,9% à 642 715, avec toutefois un léger ralentissement de la croissance au second trimestre. Par ailleurs, consolidée pour la première fois dans les comptes du groupe, la société Swisscom Directories SA a contribué à l´évolution positive de l´EBITDA du segment.

Perspectives 2001: EBITDA stable et bénéfice net en forte hausse

Pour l´exercice en cours, Swisscom s´attend à une légère progression du chiffre d´affaires par rapport à l´année précédente, mais aussi à un ralentissement de la croissance de Mobile et de debitel, en raison des taux de pénétration du marché déjà très élevés dans ces segments. La perte de parts de marché constatée au premier semestre dans le trafic téléphonique devrait continuer de s´atténuer. Par contre, rien ne laisse entrevoir un relâchement de la pression sur les prix qui s´exerce dans certains segments du réseau fixe et dans les secteurs de la transmission de données et de la communication mobile. Pour autant que les conditions du marché ne se modifient pas fondamentalement, Swisscom prévoit de dégager un EBITDA équivalent à celui de l´exercice précédent. En revanche, le bénéfice net devrait connaître une belle progression, grâce aux recettes extraordinaires provenant de la cession de 25% du capital de Swisscom Mobile SA et de la vente d´immeubles.

A l´occasion de l´Assemblée générale du 29 mai 2001, il a été décidé de réduire la valeur nominale de l´action de CHF 8.- par titre. Le versement aux actionnaires de quelque CHF 588,4 millions découlant de cette décision sera effectué le 11 septembre 2001.

Le rapport intermédiaire détaillé peut être consulté sur l´internet, à l´adresse suivante:

Le rapport intermédiaire détaillé peut être consulté sur l´internet, à l´adresse suivante:

PDF: Rapport intermédiaire détaillé 
 
La lettre aux actionnaires peut également être consultée à l´adresse suivante:

PDF: Lettre aux actionnaires 

 
Berne, le 23 août 2001

Kontakt

Swisscom AG
Media Relations
3050 Bern

media@swisscom.com