Méta navigation

Communiqué de presse

Rapport annuel 2001: Résultat d'exploitation en hausse et cash-flow élevé pour Swisscom

26 mars 2002

Les améliorations introduites dans l´exploitation et la politique d´investissement sélective suivie ces dernières années confèrent au groupe Swisscom une grande solidité financière. Fin 2001, les liquidités nettes s´élevaient à CHF 2,9 milliards tandis que les moyens financiers nets et les immobilisations financières à court terme atteignaient CHF 7,1 milliards. Cette liquidité élevée a permis à Swisscom de procéder à un rachat d´actions d´un montant de CHF 4,3 milliards, qui a été mené à bien en mars 2002. Il est proposé à l´Assemblée générale ordinaire de supprimer les actions rachetées et de réduire ainsi le capital-actions du groupe de 9,99 %.

Le conseil d´administration de Swisscom SA proposera par ailleurs à l´Assemblée générale ordinaire du 30 avril 2002 de maintenir le dividende à CHF 11 et de réduire le capital-actions en effectuant un remboursement sur la valeur nominale égal à CHF 8 par action. Sous réserve de l´approbation de l´Assemblée générale, CHF 19 par action seront distribués aux actionnaires, qui recevront donc au total CHF 1,26 milliard. Précisons que dans le cadre de l´offre de rachat d´actions présentée en mars 2002, les actionnaires ont déjà pu profiter de la bonne santé de Swisscom par le biais de l´attribution d´options de vente.

 

Croissance du résultat d´exploitation dopée par le succès de Swisscom Mobile

En 2001, le chiffre d´affaires de Swisscom a progressé de 0,8 % par rapport à l´exercice précédent pour atteindre CHF 14 174 millions. Le résultat d´exploitation avant intérêts, impôts, amortissements et avant la vente de biens immobiliers (EBITDA) a atteint CHF 4 409 millions, en hausse de 9,3 % par rapport à l´année précédente. Cette croissance est surtout due à Swisscom Mobile dont le succès ne se dément pas. Le résultat d´exploitation avant la vente de biens immobiliers et la correction de valeur concernant debitel s´élève à CHF 2 235 millions, ce qui correspond à une augmentation de 22,1 % par rapport à 2000. La cession de 25 % de Swisscom Mobile SA à Vodafone s´est traduite par un bénéfice de CHF 3 837 millions. Enfin, la vente d´une partie des biens immobiliers s´est soldée par un bénéfice de CHF 568 millions.

Au cours du quatrième trimestre 2001, Swisscom a réexaminé l´évaluation de ses participations. Il en est résulté des corrections de valeurs concernant les participations dans debitel (CHF 1 130 millions) et Infonet (CHF 219 millions). Une correction de valeur de CHF 199 millions a été enregistrée sur le prêt consenti à l´opérateur autrichien UTA. En progression de 57 % par rapport à 2000, le bénéfice net du groupe Swisscom s´élève à CHF 4 964 millions.

 

Nette augmentation du volume de trafic sur les réseaux fixe et mobile

Le bon développement des activités du groupe Swisscom se reflète dans la croissance nette des volumes de trafic: ces derniers ont progressé de 13 % sur les réseaux fixe et mobile.

Malgré les baisses de prix intervenues au 1er mars 2000, le segment Fixnet ? Retail and Network a maintenu le chiffre d´affaires réalisé avec des tiers à une valeur stable par rapport à l´exercice précédent (CHF 3 126 millions). Le chiffre d´affaires réalisé avec les raccordements téléphoniques a augmenté de 4,3 %, à la suite de la migration de raccordements analogiques vers le numérique (ISDN). Le chiffre d´affaires lié au trafic téléphonique national a diminué de 6 % en raison des baisses de prix et du recul enregistré dans le trafic local. En ce qui concerne le trafic téléphonique international, Swisscom a pu maintenir sa part de marché et a bénéficié d´une augmentation de volume. Le chiffre d´affaires des services à valeur ajoutée (Value Added Services) a profité de la forte croissance du trafic internet et connu une belle progression (+ 29,1 %). L´EBITDA du segment est passé à CHF 1 691 millions, augmentant de 1,5 % par rapport à l´exercice précédent.

Fixnet ? Wholesale and Carrier Services a réalisé un chiffre d´affaires de CHF 1 298 millions avec les clients externes, un chiffre stable par rapport à l´exercice précédent. Dans les activités Wholesale, le chiffre d´affaires a augmenté de 22,8 % : cette évolution s´explique surtout par l´augmentation du trafic d´interconnexion résultant de l´accroissement des parts de marché des opérateurs concurrents et par l´expansion des lignes louées. Boosté par l´augmentation du volume et la croissance du chiffre d´affaires de Swisscom North America, le chiffre d´affaires des activités Wholesale a fait un bond 24,7 % à CHF 283 millions. En raison de la baisse des prix, le chiffre d´affaires généré par le trafic international entrant a reculé de 35 %. En revanche, le chiffre d´affaires réalisé avec d´autres segments a augmenté à la faveur de l´accroissement du volume constaté dans le trafic de transit sur le réseau mobile et dans le trafic internet. Le chiffre d´affaires net ayant augmenté dans l´ensemble, l´EBITDA du segment est monté à CHF 152 millions.

Le segment Enterprise Solutions a vu le chiffre d´affaires réalisé avec des tiers reculer de 2,1 % à CHF 1 796 millions par rapport à l´exercice précédent. Le chiffre d´affaires lié au trafic téléphonique a fléchi, à la suite des baisses de prix intervenues au 1er mars 2000 et des pertes de volume affectant le trafic national. Le chiffre d´affaires réalisé en externe das le domaine des lignes louées (Managed Network Services) a diminué de 10,6 % par rapport à l´exercice précédent. Cette diminution s´explique par des baisses de prix successives qui ne sont pas compensées par la demande croissante en bande passante. A l´opposé, le domaine de la communication d´entreprise (Corporate Communications Solutions) a pu accroître son chiffre d´affaires de 22,8 %, profitant de la forte demande en produits fondés sur la technologie IP (Internet Protocol). Swisscom s´attend à une poursuite de la croissance dans ce domaine d´activités. Dans l´ensemble du segment toutefois, le repli du chiffre d´affaires n´a pas pu être compensé par des réductions de coûts. L´EBITDA a donc baissé de 6,4 % à CHF 247 millions par rapport à l´exercice précédent.

Dans le cadre des mesures déjà annoncées dans le domaine du personnel, environ 500 postes à plein temps seront supprimés chez Swisscom Fixnet et 120 autres chez Enterprise Solutions d´ici à la fin de 2002. Chaque fois que possible, la réduction se fera par le biais des fluctuations naturelles. Les collaborateurs affectés par cette compression d´effectifs auront droit aux prestations de l´excellent plan social du groupe.

Avec une augmentation de 14,5 % par rapport à 2000, le segment Mobile a réalisé en externe un chiffre d´affaires de CHF 3 127 millions. La croissance du marché suisse de la communication mobile a fléchi, en raison du fort taux de pénétration du marché (environ 70 %). Swisscom Mobile a toutefois su profiter de cette croissance et défendre sa part de marché élevée. Son portefeuille de clients est passé à 3,37 millions (après déduction de 207 000 titulaires inactifs d´offres prépayées, rayés du fichier au début de l´année). La croissance s´est concentrée sur les clients disposant d´un abonnement. Le chiffre d´affaires des services vocaux, qui a progressé de 14,9 % par rapport à l´exercice précédent, s´est élevé à CHF 2 092 millions. Dans les services de données, le chiffre d´affaires, dopé par la croissance du SMS, a fait un bond de 79,6 % pour atteindre CHF 273 millions. Le chiffre d´affaires moyen par client et par mois (ARPU) de Mobile se monte à CHF 83, en léger recul par rapport à l´exercice précédent (CHF 89). Les frais d´acquisition de nouveaux clients ont nettement diminué par rapport à 2000, d´une part, parce que la croissance de la clientèle a ralenti et, d´autre part, parce que les commissions accordées aux commerçants dans le domaine du prépayé ont été réduites de manière sélective. L´EBITDA de Mobile s´est amélioré de 26,5% par rapport à l´exercice précédent et s´élève à CHF 1 876 millions avec une marge de 47,1 %.

En monnaie locale, debitel a vu son chiffre d´affaires reculer de 3 % par rapport à l´exercice précédent. Eu égard à l´évolution des changes, l´écart est plus important en francs suisses. En Allemagne, la croissance des activités de communication mobile a ralenti par rapport à l´exercice précédent. Les baisses de prix et la diminution des recettes provenant des primes et matériels ont entraîné un recul du chiffre d´affaires mobile de debitel en Allemagne: il a diminué de 9,5 % en francs suisses. En revanche, le chiffre d´affaires des activités internationales a bénéficié de l´évolution favorable en France, aux Pays?Bas et au Danemark et progressé de 10,7 % en francs suisses. Le nombre de clients a augmenté dans tous les pays, dépassant la marque des 10 millions pour la première fois en 2001. En novembre dernier, debitel a fait l´acquisition de la société néerlandaise Talkline Nederland. L´EBITDA de debitel s´est amélioré de 12 % à CHF 187 millions. Cette progression résulte de l´évolution favorable des activités internationales. Un résultat d´exploitation positif a été obtenu dans tous les pays.

Le chiffres d´affaires du segment Autres a baissé de 8,4 % par rapport à l´exercice précédent, à CHF 1 019 millions. Ce recul s´explique surtout par la diminution du chiffre d´affaires net de Swisscom Systems, qui a régressé de 20,9 % pour s´établir à CHF 477 millions. Les recettes provenant de la location et de la vente d´autocommutateurs ont diminué, tandis que le chiffre d´affaires provenant des services a augmenté. Broadcasting a aussi vu son chiffre d´affaires reculer de 10,9 %, principalement en raison de la modification des contrats cadres conclus avec la SSR et de la vente des activités liées à la communication par satellite. De son côté, le fournisseur d´accès à l´internet bluewin a pu améliorer son chiffre d´affaires réalisé avec les clients externes de 22% à CHF 61 millions. Cette croissance est surtout due à l´augmentation du volume du trafic. En 2001, le nombre d´abonnés a progressé de 19,2 % pour atteindre 715 000. L´EBITDA de l´ensemble du segment a reculé de 7,8 % pour s´établir à CHF 142 millions. La consolidation de Swisscom Directories s´est traduite par une augmentation de l´EBITDA - mais la baisse du chiffre d´affaires et de la marge de Swisscom Systems ont entraîné une réduction.

 

Nouveau concept de prévoyance - réduction des frais de personnel

En 2002, Swisscom introduit un concept novateur de prévoyance professionnelle. Ce changement a occasionné le paiement exceptionnel d´une cotisation de CHF 240 millions en 2001. En outre, Swisscom a versé à sa fondation de prévoyance comPlan une cotisation spéciale unique de CHF 200 millions pour la constitution d´une réserve pour fluctuations de cours. Cette cotisation a été enregistrée sans effet sur le résultat, en contrepartie de provisions existantes. Opérationnelle depuis 1999 seulement, la fondation comPlan ne dispose pas de réserves pour fluctuations de cours, contrairement aux autres institutions de prévoyance suisses, la Confédération l´ayant rendue indépendante en lui assurant un taux de couverture de 100 % seulement.

Par rapport à l´exercice précédent, les frais de personnel ont diminué de 2% à CHF 2 461 millions. Ce montant inclut CHF 92 millions (exercice précédent CHF 122 millions) affectés aux charges liées à la réduction des effectifs. L´effectif moyen du personnel en équivalent plein temps est stable : il se monte à 20 988 unités. Sans debitel, l´effectif a connu une hausse de 1,9%, passant à 17 784 postes à la fin de 2001, à la suite de la fusion de Swisscom IT et AGI IT Services AG.

 

Perspectives 2002: EBITDA stable - légère croissance du chiffre d´affaires

Swisscom entend conserver sa position dominante sur le marché national dans son métier de base. Avec debitel, elle se propose de défendre sa position de premier fournisseur de services opérant sans réseau propre en Europe. Dans le domaine de la communication mobile, le marché étant proche de la saturation, tant en Suisse qu´à l´étranger, il faut s´attendre cette année à une faible croissance du secteur. Dans le domaine du réseau fixe, Swisscom compte avec la persistance d´une forte pression sur les marges.

Pour l´exercice 2002, Swisscom prévoit sur une légère croissance des chiffres d´affaires et vise à maintenir l´EBITDA au niveau de l´exercice précédent. Les recettes liées à la vente de biens immobiliers et de 25% de Swisscom Mobile SA n´étant pas récurrentes, le bénéfice net s´inscrira en recul.
 
Le rapport annuel détaillé est accessible sur l´Internet à l´adresse:

www.swisscom.com/rapport2001

 


Berne, le 26 mars 2002

 

 

Cautionary statement regarding forward-looking statements

This communication contains statements that constitute "forward-looking statements". In this communication, such forward-looking statements include, without limitation, statements relating to our financial condition, results of operations and business and certain of our strategic plans and objectives.Because these forward-looking statements are subject to risks and uncertainties, actual future results may differ materially from those expressed in or implied by the statements. Many of these risks and uncertainties relate to factors which are beyond Swisscom´s ability to control or estimate precisely, such as future market conditions, currency fluctuations, the behavior of other market participants, the actions of governmental regulators and other risk factors detailed in Swisscom´s past and future filings and reports filed with the U.S. Security and Exchange Commission and posted on our websites. Readers are cautioned not to put undue reliance on forward-looking statements, which speak only of the date of this communication. Swisscom disclaims any intention or obligation to update and revise any forward-looking statements, whether as a result of new information, future events or otherwise.

 

Kontakt

Swisscom AG
Media Relations
3050 Bern

media@swisscom.com