Méta navigation

Communiqué de presse

Rapport intermédiaire: Résultat solide pour Swisscom au 1er trimestre

17 mai 2002

Rapport intermédiaire du groupe Swisscom pour la période du 1er janvier au 31 mars 2002

 

2001

2002

Variation

Chiffre d'affaires net en millions de CHF

3510

3517

0,2%

EBITDA avant transactions uniques en millions de CHF

1205

1168

-3,1%

EBIT avant transactions uniques en millions de CHF

664

679

2,3%

Nombre de raccordements ADSL (au 31.3.)

2492

62966

-

Nombre d'utilisateurs mobiles en millions (au 31.3.)

3,07

3,43

11,8%

 

Durant le premier trimestre 2002, l'évolution des affaires du groupe Swisscom a répondu aux attentes. Dans le secteur du réseau fixe, l'opérateur a bien résisté à la pression concurrentielle et limité au minimum les pertes de parts de marché. La campagne ADSL-large bande rencontre un écho positif auprès des clients. Quant au secteur de la communication mobile, s'il n'enregistre qu'une faible croissance en raison de la saturation du marché, il contribue néanmoins pour une bonne part au solide résultat du groupe.

Les activités opérationnelles du groupe Swisscom continuent de générer un cash-flow élevé. Faisant figure d'exception dans le secteur européen des télécommunications, Swisscom peut se targuer de ne pas avoir de dettes. A l'issue du programme de rachat d'actions mené au printemps 2002, le groupe dispose encore d'un confortable ratio de fonds propre situé à 38,1%. Non dopé comme ce fut le cas l'an dernier par le produit unique de la vente d'une partie des parts de Swisscom Mobile SA, le bénéfice net a sensiblement reculé pour s'établir à CHF 420 millions au premier trimestre.

 

De nouvelles mesures pour rationaliser les activités opérationnelles

L'application de mesures ciblées visant à stimuler les performances du groupe conserve son caractère crucial. Swisscom s'emploie à répondre à la pression concurrentielle en améliorant systématiquement ses prestations dans son métier de base:

Pour faire face au développement de la concurrence, Swisscom Fixnet a décidé de réduire de 17 à 11 les sites d'implantation des services des renseignements nationaux et internationaux. Dès 2003, les renseignements nationaux seront concentrés sur les sites actuels de Winterthour, Coire, Rapperswil SG, Olten, Berne, Bienne, Lugano, Neuchâtel et Sion. Les centres d'appels de Baden, Fribourg, Lucerne, Porrentruy et Thoune seront fermés. A compter de 2004, les renseignements internationaux, actuellement à St-Gall, Genève et Lugano, seront regroupés à St-Gall et à Lugano. Près de 250 collaborateurs sont concernés par ce redéploiement, qui ne devrait toutefois pas entraîner de suppressions de postes au sein des services de renseignements.

A l'avenir, les activités opérationnelles seront optimisées à la lumière d'indicateurs de gestion précis et transparents utilisés pour la conduite des sociétés du groupe. Avec effet rétroactif au 1er janvier 2002, Swisscom a transformé en filiales d'autres secteurs de l'entreprise, donnant ainsi naissance à Swisscom Fixnet SA, Swisscom Enterprise Solutions SA et Swisscom Systems SA.

 

Swisscom accroît sa participation dans Bluewin à 100%

A la fin mai 2002, en raison du rapprochement réalisé entre Bluewin et Swisscom Fixnet et de l'association du secteur des imprimés de Tamedia avec les médias en ligne propres, Bluewin et Tamedia mettront fin à l'accord de participation mutuelle conclu en avril 2000 (Bluewin détenant 15% de Winner Market AG et Tamedia 8% de Bluewin). Bluewin retrouvera ainsi son statut de filiale à 100% du groupe Swisscom. Le premier fournisseur de services et exploitant de portail internet continuera à promouvoir le développement de la technologie à large bande.

 

Perspectives 2002 : marges sous pression et EBITDA stable

Compte tenu de l'évolution au premier trimestre et toutes choses étant égales par ailleurs, Swisscom s'attend pour 2002 à une augmentation modeste de son chiffre d'affaires. Dans le secteur du réseau fixe et celui de la communication des données, les marges resteront sous pression. La croissance de la communication mobile sur le marché continuera à faiblir. Pour l'exercice 2002, Swisscom vise un EBITDA équivalent à celui de l'année dernière. En l'absence des recettes extraordinaires dues, en 2001, à la vente des immeubles et à la cession de 25% de Swisscom Mobile SA, le bénéfice net 2002 s'inscrira en net recul.

 

Rapport des segments

Le segment Fixnet a réalisé un chiffre d'affaires net de CHF 1645 millions, en progression de 2,2% par rapport à l'année dernière. Cette hausse résulte principalement du transfert d'une partie des services à valeur ajoutée du segment Enterprise Solutions au segment Fixnet. Dopées par la forte demande de raccordements ISDN, les recettes provenant des raccordements téléphoniques ont progressé de 4,2% à CHF 369 millions. Dans le domaine des communications nationales, le recul du trafic et la perte de parts de marché ont entraîné une érosion du chiffre d'affaires, qui diminue de 3,4% à CHF 228 millions. En ce qui concerne les communications internationales, en revanche, Swisscom est parvenue à défendre sa part de marché et à accroître son trafic.

Dans le secteur Wholesale national, la croissance du chiffre d'affaires (+ 11,3%) s'explique par l'augmentation du volume des services d'interconnexion et des raccordements ADSL. Dans le secteur Wholesale international, la croissance a été générée par les filiales étrangères du groupe. L'offre ADSL-large bande connaît un véritable boom: au premier trimestre 2002, le fournisseur de services internet Bluewin a ainsi conquis pas moins de 14 000 nouveaux clients, ce qui porte le nombre d'accès ADSL en service à la fin mars à quelque 63 000 au total (Wholesale et Bluewin). Affichant CHF 526 millions, l'EBITDA du segment Fixnet se situe pratiquement au niveau de celui de l'année dernière.

Le segment Mobile a vu son chiffre d'affaires augmenter de 5,1% à CHF 1008 millions par rapport à l'exercice précédent. Comme prévu, la croissance de la communication mobile s'est tassée en raison du fort taux de pénétration du marché (72%). Il n'empêche qu'au premier trimestre de l'année, Swisscom Mobile est parvenue à gagner 55 000 nouveaux clients et à étoffer ainsi son portefeuille clientèle, qui dépasse désormais 3,4 millions. Le chiffre d'affaires du secteur de la communication mobile des données a fait un bond de 46% à CHF 82 millions. Toutefois, le chiffre d'affaires mensuel moyen par client (ARPU) s'élève à CHF 84.' seulement contre CHF 90.' pour l'année 2001.

Le segment Mobile a réalisé un EBITDA en hausse de 3,4%, tout en accusant un léger recul de ses marges à 48,8%. Pour le reste de l'exercice en cours, Swisscom Mobile table sur une confirmation de la hausse du chiffre d'affaires dans les secteurs voix et données, ainsi que sur une consolidation de la demande de terminaux. Finalement, compte tenu des charges induites par le lancement de nouvelles technologies et de nouveaux services, Mobile s'attend à voir sa marge EBITDA régresser légèrement.

Dans le segment Enterprise Solutions, le chiffre d'affaires net se situe à CHF 375 millions, ce qui correspond à une baisse de 5,3% par rapport à l'année précédente. Ce recul s'explique par le transfert au segment Fixnet d'une partie des services à valeur ajoutée. Les chiffres d'affaires de tiers provenant du trafic téléphonique tant national qu'international se situent au même niveau que l'année dernière. A l'instar de Fixnet, le segment accuse un léger recul du chiffre d'affaires (- 1,7%) généré par le trafic national, en raison d'une baisse du volume de ce trafic. En revanche, le trafic téléphonique international a connu une évolution positive. Dans le domaine de la communication des données, le chiffre d'affaires atteint également le même niveau que l'année précédente. Quant aux activités liées à l'offre de solutions pour la communication d'entreprise, elles ont généré un chiffre d'affaires supérieur à celui de l'année précédente. Dans le domaine des circuits loués, les réductions de prix ponctuelles intervenues dans un contexte très concurrentiel se reflètent sur le chiffre d'affaires, qui accuse une baisse. L'EBITDA du segment a chuté de 10,5% à CHF 34 millions par rapport à l'année dernière.

Le chiffre d'affaires de debitel a légèrement augmenté (+ 0,8%) en monnaie locale par rapport à l'exercice précédent, mais s'inscrit en recul de 3,6% en francs suisses, compte tenu des fluctuations monétaires. Après avoir atteint un niveau record fin 2001, le nombre des clients a diminué de 2,5% à 9,75 millions, à la suite de la mise à jour du fichier et de l'élimination de clients prepaid inactifs. En Allemagne, le chiffre d'affaires a diminué de 13,7% par rapport à l'année précédente (10% en monnaie locale) à CHF 604 millions, principalement en raison d'une diminution des recettes provenant des abonnements et de nouvelles baisses de prix dans la communication mobile. Dans les activités internationales, le chiffres d'affaires a connu une progression de 25,1% (30% en monnaie locale) à CHF 309 millions, à la faveur d'une évolution réjouissante des affaires en France et de l'acquisition de Talkline Nederlande au dernier trimestre 2001.

L'EBITDA du groupe debitel, qui atteint CHF 32 millions, accuse un recul de 37,3% par rapport à la valeur comparable de l'exercice précédent. Précisons que, l'année dernière, l'EBITDA incluait un produit unique de CHF 13 millions provenant des activités « prepaid ». La diminution de l'EBITDA résulte de la hausse des dépenses consacrées aux mesures de fidélisation de la clientèle, qui ont doublé par rapport à 2001. Pour 2002, debitel vise un chiffre d'affaires et un EBITDA équivalents à ceux de l'exercice précédent.

Atteignant CHF 339 millions, le chiffre d'affaires du segment Autres est légèrement inférieur à celui de l'année précédente. En raison des difficultés conjoncturelles dans la vente et la location d'installations d'autocommutation, Swisscom Systems a enregistré un chiffre d'affaires en baisse de 22,8%. Depuis sa fusion avec la société AGI IT Services AG au 31 décembre 2001, Swisscom IT Services SA a vu son chiffre d'affaires généré avec des tiers passer à CHF 50 millions. Au total, l'EBITDA du segment a progressé de 4,3% à CHF 49 millions.

Berne, le 17 mai 2002

 

Cautionary statement regarding forward-looking statements

This communication contains statements that constitute "forward-looking statements". In this communication, such forward-looking statements include, without limitation, statements relating to our financial condition, results of operations and business and certain of our strategic plans and objectives.Because these forward-looking statements are subject to risks and uncertainties, actual future results may differ materially from those expressed in or implied by the statements. Many of these risks and uncertainties relate to factors which are beyond Swisscom's ability to control or estimate precisely, such as future market conditions, currency fluctuations, the behavior of other market participants, the actions of governmental regulators and other risk factors detailed in Swisscom's past and future filings and reports filed with the U.S. Security and Exchange Commission and posted on our websites. Readers are cautioned not to put undue reliance on forward-looking statements, which speak only of the date of this communication. Swisscom disclaims any intention or obligation to update and revise any forward-looking statements, whether as a result of new information, future events or otherwise.

 

Kontakt

Swisscom AG
Media Relations
3050 Bern

media@swisscom.com