Méta navigation

Communiqué de presse

Les clients profitent d'une chute très nette des prix - nombre de clients en forte progression mais baisse du chiffre d'affaires

10 mai 2006

Au premier trimestre 2006, le chiffre d'affaires net du groupe Swisscom a diminué de 2,9% à CHF 2,38 milliards, tout comme le résultat d'exploitation, qui a reculé de 5,3% à CHF 1,03 milliard. Une évolution qui, comme au second semestre 2005, est fortement affectée par les effets particuliers. Concernant les affaires courantes, ajustées de ces effets particuliers, le chiffre d'affaires a progressé de 1,7% tandis que le résultat l'exploitation (EBITDA) a accusé une baisse de 1,1%. Swisscom a enregistré une forte progression du nombre de clients tant dans le segment ADSL du réseau fixe que dans le secteur de la téléphonie mobile, parallèlement à une forte baisse des prix à la minute. Pour l'exercice 2006, l'entreprise table également sur un chiffre d'affaires net d'environ CHF 9,5 milliards et sur un EBITDA de quelque CHF 4,0 milliards.

 

1.1.-31.3.2005

1.1.-31.3.2006

Variation

Chiffre d'affaires net
(en millions de CHF)

 2445

 2375

 -2,9%

EBITDA (en millions de CHF)

 1092

 1034

 -5,3%

EBIT (en millions de CHF)

 735

 686

 -6,7%

Bénéfice net* (en millions de CHF)

 520

 460

 -11,5%

Bénéfice net par action (en CHF)

 8,46

 8,11

 -4,1%

Raccordements Fixnet en millions

(au 31 mars)

 4,78

 5,00

 4,6%

Dont raccordements ADSL en millions

(au 31 mars)

 0,88

 1,19

 35,4%

Nombre d'utilisateurs mobiles
en millions (au 31 mars)

 3,98

 4,37

 9,7%

Effectifs

(équivalents plein temps au 31 mars)

 15'397

 16'544**

 7,4%

* Bénéfice net après déduction des intérêts minoritaires
** Augmentation due essentiellement à l'acquisition de Antenna Hungária

 

Par rapport au 1er trimestre de l'exercice 2005, le chiffre d'affaires net au 31 mars 2006 s'est replié de CHF 70 millions ou 2,9%, à CHF 2375 millions. Le résultat d'exploitation (EBITDA) a quant à lui diminué de CHF 58 millions ou 53% pour s'établir à CHF 1 millions. Ces baisses sont en grande partie dus aux effets particuliers. Le tableau suivant illustre ces variations:

Chiffres en millions de CHF

Chiffre d'affaires

  EBITDA

Effet de la baisse des frais de terminaison en téléphonie mobile

 -72

 -72

Effet du transfert des activités internationales de Carrier Services

 -51

 -

Effet de l'adaptation rétroactive des tarifs d'itinérance

 -28

 12

Effet de la reprise d'Antenna Hungária

 41

 13

Total des effets particuliers

 -110

 -47

Evolution des affaires courantes hors effets particuliers susmentionnés

 40

 -11

Variation totale par rapport à l'exercice précédent

 -70

 -58

Si l'on fait abstraction des effets particuliers mentionnés, le chiffre d'affaires net dans les affaires courantes a augmenté, sur une base comparable, de CHF 40 millions ou 1,7%, tandis que l'EBITDA a accusé une baisse de CHF 11 millions ou 1,1%.

Dans une étude du marché de la téléphonie mobile, Swisscom Mobile a été sommée par le Secrétariat de la Commission de la concurrence de prendre position sur le projet de décision s'accompagnant d'une sanction d'environ CHF 489 millions à l'encontre de l'opérateur, qui aurait prétendument appliqué des frais de terminaison abusifs. Comme elle l'a annoncé le 10 avril 2006, Swisscom réfute les accusations selon lesquelles elle aurait abusé de sa position dominante sur le marché pour réclamer des frais de terminaison trop élevés. Se basant sur des clarifications juridiques, Swisscom estime qu'une procédure de recours a toute les chances de réussir, c'est pourquoi aucune provision n'a été constituée.

Après déduction des intérêts minoritaires, le bénéfice net du groupe Swisscom a décliné de 11,5% à CHF 460 millions, conséquence d'un résultat d'exploitation et d'un résultat financier net plus faibles. Le rachat d'actions opéré l'année dernière s'est accompagné d'une baisse du nombre d'actions, si bien que le gain par action a cédé 4,1% à CHF 8,11, soit un recul moins important que celui du bénéfice net.

 

Des prix en très nette baisse sur les réseaux fixe et mobile, des clients plus nombreux dans les secteurs ADSL et Mobile

Par rapport au premier trimestre de l'exercice précédent, les clients ont bénéficié en 2006 de baisses de prix conséquentes ainsi que d'offres élargies et de performances accrues. Swisscom continue en effet à investir dans le développement de l'infrastructure de télécommunications sur l'ensemble du territoire.

Le segment Fixnet a poursuivi son importante progression en matière de raccordements à large bande, le nombre de ses clients augmentant de 35,4% pour atteindre 1,19 million, dont 775 000 raccordements pour des clients de Bluewin et 414 000 pour des clients d'autres fournisseurs d'accès. Le nombre de raccordements analogiques et numériques a fléchi de 2,4% à 3,81 millions du fait de la concurrence acharnée en termes d'infrastructures avec les câblo-opérateurs et à leur remplacement par des connexions sans fil. La forte croissance du segment ADSL est presque parvenue à compenser le recul du secteur d'activité traditionnel de réseau fixe. Les clients ont bénéficié de largeurs de bande dont les débits ont parfois, selon l'offre, plus que triplé et ce, sans augmentation de prix. La mise en place forcée d'une infrastructure à haut débit plus performante (VDSL) a conduit Fixnet à réaliser 52,6 % d'investissements supplémentaires, soit un montant total de CHF 119 millions.

Le segment Mobile a vu le nombre de ses clients atteindre 4,37 millions, soit une augmentation de 387 000 ou 9,7%, attribuable en premier lieu à de nouveaux modèles tarifaires (p. ex. le tarif horaire de 50 ct. avec l'offre Liberty) et au lancement de M-Budget-Mobile. A la fin mars, les produits de la famille Liberty avaient déjà séduit 880 000 clients, tandis que l'offre prépayée M-Budget-Mobile en attirait 165 000. Ces nouveaux modèles tarifaires ont entraîné une utilisation accrue du téléphone portable, le nombre de minutes de conversation moyen par client et par mois (AMPU) passant de 112 à 120. Suite à la baisse des prix et à la proportion plus élevée d'utilisateurs de cartes prépayées, la chiffre d'affaires moyen généré par client a chuté de CHF 77 à CHF 65. Déduction faite de la baisse des frais de terminaison, l'EBITDA de Mobile se serait légèrement apprécié.

Concernant les affaires avec les clients commerciaux, Swisscom IT Services et Swisscom Solutions ont, grâce à l'acquisition de nouveaux clients et au prolongement de contrats existants, réalisé un chiffre d'affaires de CHF 115 millions. Solutions a toutefois accusé une baisse de son chiffre d'affaires et de son EBITDA en raison de la pression sur les prix et de la concurrence à laquelle elle est constamment soumise. De nouvelles technologies (IP), moins onéreuses, remplacent de plus en plus les technologies utilisées jusqu'ici. Le segment Autres a pour sa part vu son chiffre d'affaires progresser, grâce aux succès remportés par Swisscom IT Services dans le domaine de l'externalisation, sans oublier l'acquisition de Comit et d'Antenna Hungária. Mais suite aux frais de mise en service élevés dans le secteur de l'externalisation, l'EBITDA du segment a légèrement reculé de CHF 3 millions, pour s'établir à CHF 36 millions.

 

Attentes inchangées pour 2006

Swisscom prévoit toujours pour l'exercice 2006, du fait de la vive concurrence et de la pression sur les prix dans les secteurs Mobile et Fixnet, de réaliser un chiffre d'affaires d'environ CHF 9,5 milliards et un résultat d'exploitation avant intérêts, impôts et amortissements (EBITDA) aux alentours de CHF 4,0 milliards. Les investissements s'élèveront pour leur part à quelque CHF 1,4 milliard.

 

Le rapport intermédiaire détaillé peut être consulté sur l'Internet à l'adresse

 

http://www.swisscom.com/q1-report-2006

Berne, le 10 mai 2006

 

Cautionary statement regarding forward-looking statements

 

This communication contains statements that constitute "forward-looking statements". In this communication, such forward-looking statements include, without limitation, statements relating to our financial condition, results of operations and business and certain of our strategic plans and objectives. Because these forward-looking statements are subject to risks and uncertainties, actual future results may differ materially from those expressed in or implied by the statements. Many of these risks and uncertainties relate to factors which are beyond Swisscom's ability to control or estimate precisely, such as future market conditions, currency fluctuations, the behavior of other market participants, the actions of governmental regulators and other risk factors detailed in Swisscom's past and future filings and reports filed with the SWX Swiss Exchange and the U.S. Securities and Exchange Commission and posted on our websites. Readers are cautioned not to put undue reliance on forward-looking statements, which speak only of the date of this communication. Swisscom disclaims any intention or obligation to update and revise any forward-looking statements, whether as a result of new information, future events or otherwise.

Kontakt

Swisscom AG
Media Relations
3050 Bern

media@swisscom.com