Méta navigation

Communiqué de presse

Swisscom sur les rangs pour le service universel à partir de 2008

Berne, 01 février 2007

Swisscom a déposé sa candidature auprès de la Commission fédérale de la communication (ComCom) pour la concession de service universel 2008-2017. Son mandat actuel expirera fin 2007. Outre la fourniture à la population suisse d'un accès au réseau téléphonique, celle d'un accès Internet à haut débit sur l'ensemble du territoire national constituera dès 2008 la clé de voûte de la concession. Grâce à son infrastructure fort bien développée, Swisscom propose d'ores et déjà une vaste offre de services de télécommunication allant plus loin que le service universel.

Régie par la loi, la liste de prestations du service universel comprend la fourniture d'un accès au réseau (raccordement) sur l'ensemble du territoire national, le service téléphonique public, l'accès aux services d'appel d'urgence, le blocage de communications sortantes, la mise à disposition de cabines téléphoniques publiques (publiphones) ainsi que des services destinés aux malentendants et aux malvoyants. Le service de relais de SMS pour les malentendants prévu par la nouvelle concession est d'ores et déjà offert par Swisscom. En outre, à partir de 2008, un service d'annuaire et de commutation sera mis sur pied à l'intention des personnes dont le handicap les empêche de composer un numéro. En vertu de la décision du Conseil fédéral du 13 septembre 2006, le mandat de service universel à compter de 2008 comporte également un accès Internet à haut débit (600/100 Kbit/s). La desserte actuelle en Suisse se monte à plus de 98% - la couverture totale d'un pays par le réseau à large bande représentera une première mondiale.

 

Garant d'une infrastructure de communication qui fonctionne

Le réseau de Swisscom constitue déjà l'épine dorsale d'une couverture à haut débit sur tout le territoire et, partant, de la société de l'information en Suisse. Pour l'opérateur, le dépôt de candidature pour la concession de service universel relève donc de l'évidence. Swisscom finance les investissements nécessaires par ses propres moyens. Pour le moment, elle renonce à un soutien financier tel que le prévoit le concept du service universel.

Contact

Swisscom AG
Media Relations
3050 Bern

media@swisscom.com