Méta navigation

Communiqué de presse

Chiffre d'affaires, EBITDA et cash-flow en hausse grâce à Fastweb - bénéfice net en léger recul

Berne, 07 mai 2008

Au cours des trois premiers mois de 2008, Swisscom a augmenté son chiffre d'affaires de 23,4% à CHF 2933 millions et son résultat d'exploitation (EBITDA) de 19,9% à CHF 1161 millions. Tandis que les activités suisses ont connu un développement légèrement positif, le rachat de Fastweb effectué en mai 2007 a fait progresser nettement le chiffre d'affaires et l'EBITDA du groupe. Au cours du premier trimestre 2008, Fastweb a contribué pour CHF 618 millions au chiffre d'affaires net et pour CHF 179 millions à l'EBITDA. Le free cash-flow opérationnel de Fastweb s'élève à CHF 93 millions. Sur une base comparable, le chiffre d'affaires net du groupe et le résultat d'exploitation (EBITDA) ont pu progresser respectivement de CHF 5 millions (+0,3%) et CHF 29 millions (+3,0%). Le recul du bénéfice net après déduction des intérêts minoritaires de 7,2% à CHF 428 millions est surtout dû à des coûts de financement plus élevés pour le rachat de Fastweb et à des effets hors caisse tels que des amortissements et des garanties de paiements futurs en monnaies étrangères. Les clients profitent de la forte concurrence qui règne sur le marché suisse des télécommunications avec des prix toujours plus bas. Pour l'exercice 2008, Swisscom table encore sur un chiffre d'affaires d'environ CHF 12,3 milliards ainsi qu'un résultat d'exploitation (EBITDA) d'environ CHF 4,8 milliards. Les investissements seront compris entre CHF 2,1 et 2,2 milliards.

 

1.1.-31.3.2007

 1.1.-31.3.2008

 Variation

Chiffre d'affaires net

(en millions de CHF)

2376

2933

23,4%

EBITDA (en millions de CHF)

968

1161

19,9%

EBIT (en millions de CHF)

619

654

5,7%

Bénéfice net (en millions de CHF)*

461

428

-7,2%

Free cash-flow opérationnel (OpFCF) versé aux actionnaires de Swisscom SA**

443

751

69,5%

Raccordements au réseau fixe Swisscom en millions (au 31 mars)

5,16

5,32

3,1%

Dont raccordements DSL en millions

(au 31 mars)

1,43

1,66

15,4%

Raccordements mobiles en millions

(au 31 mars)

4,71

5,10

8,3%

Clients Fastweb en millions

(au 31 mars)

1,15

1,39

20,7%

Investissements

(en millions de CHF)

315

420

33,3%

Effectifs

(équivalents plein temps au 31 mars)

17157

19718

14,9%

* après déduction des intérêts minoritaires
** EBITDA - dépenses d'investissement +/- changements dans le capital circulant net - versement de bénéfices aux actionnaires minoritaires

 

Suite principalement au rachat de Fastweb (CHF 618 millions), le chiffre d'affaires cumulé pour le premier trimestre 2008 s'établit à CHF 2933 millions, en hausse de 23,4% ou CHF 557 millions par rapport à l'exercice précédent. Sur une base comparable, le chiffre d'affaires net a progressé de CHF 5 millions (+0,3%) par rapport à l'année passée. Le recul du chiffre d'affaires dans le secteur traditionnel du réseau fixe a pu être compensé par l'accroissement continu du nombre de clients dans la téléphonie mobile et des raccordements à haut débit ainsi que par l'expansion dans de nouveaux domaines d'activités.

Le résultat d'exploitation (EBITDA) a augmenté de CHF 193 millions (+19,9%) à CHF 1161 millions, dont CHF 179 millions sont dus à Fastweb. Les sociétés du groupe Antenna Hungária et Accarda ont été cédées en juillet 2007. Au cours des trois premiers mois de 2007, l'EBITDA de ces deux sociétés du groupe se chiffrait à CHF 15 millions. Sans ces effets, l'EBITDA a augmenté de CHF 29 millions (+3,0%). Cette progression s'explique principalement par le bon déroulement des activités de projet et d'externalisation de Swisscom IT Services, la croissance des participations à l'étranger et les réductions de coûts. Les segments opérationnels de Swisscom Suisse ont pu s'imposer sur un marché sans cesse plus dynamique par rapport à l'année précédente.

 

Les charges d'exploitation corrigées sont inférieures à la valeur de l'année passée

Par rapport à l'exercice précédent, les charges d'exploitation du groupe ont augmenté de CHF 371 millions (+25,1%) à CHF 1850 millions. Corrigées du rachat de Fastweb (CHF 464 millions) et des sociétés du groupe cédées, les charges d'exploitation sont inférieures de CHF 51 millions à celles de 2007. La baisse des prix de gros pour l'itinérance internationale et la réduction des coûts en fonction du volume dans le trafic Wholesale ont eu des répercussions plus importantes que l'augmentation de l'achat de matériel et de services suite à la croissance dans les domaines de l'externalisation et de l'intégration de systèmes ainsi qu'à l'augmentation du volume dans le trafic mobile. En outre, la baisse des coûts pour Bluewin TV, le transfert de Betty TV ainsi que les réductions de coûts à l'échelle du groupe ont eu des retombées positives sur l'évolution des coûts.

L'augmentation des amortissements et des dépréciations de CHF 158 millions (+45,3%) à CHF 507 millions est surtout due au rachat de Fastweb (CHF 207 millions). Conformément aux directives internationales en matière de présentation des comptes (IFRS), une partie des coûts d'acquisition de Fastweb doit être portée à l'actif en tant qu'immobilisations incorporelles comme les relations clients et la valeur de la marque et amortie selon les prévisions. Au premier trimestre 2008, les amortissements correspondants s'élevaient à CHF 49 millions. Suite à une décision de la Commission fédérale de la communication (ComCom), les durées d'utilisation pour les canaux et les puits ont été vérifiées et adaptées au 1er janvier 2008 de 20 à 40 ans. L'effet sur les amortissements pour le premier trimestre 2008 s'est chiffré à CHF 29 millions. La modification des durées d'utilisation va réduire les amortissements d'environ CHF 120 millions pour l'exercice 2008 complet.

Avec CHF 113 millions, les charges financières nettes sont supérieures de CHF 72 millions à la valeur de l'année précédente. L'augmentation est imputable, d'une part, à la hausse des charges des intérêts nets de CHF 45 millions suite au financement du rachat de Fastweb. Elle s'explique d'autre part par des pertes de change à concurrence de CHF 36 millions; celles-ci englobent surtout des pertes non réalisées provenant de la garantie de paiements futurs pour des acquisitions en monnaies étrangères.

Le bénéfice net avant déduction des intérêts minoritaires a reculé de CHF 42 millions (-9,0%) à CHF 425 millions. Cette réduction s'explique essentiellement par les amortissements conformes aux prévisions des coûts d'acquisition passés à l'actif en tant qu'immobilisations incorporelles pour Fastweb et par les pertes de change.

Les amortissements hors caisse comptabilisés en sus dans les comptes du groupe pour Fastweb et les pertes de change s'élèvent en tout à CHF 85 millions avant impôts. C'est pourquoi le free cash-flow évolue mieux que le bénéfice net. Swisscom s'attend à ce que cette évolution se poursuive aussi au cours des prochaines années. L'entreprise a donc relié la politique de distribution au free cash-flow opérationnel (Operating Free Cash Flow, OpFCF). Par rapport à l'année passée, l'OpFCF a progressé de CHF 308 millions ou 70%, dont CHF 93 millions sont dus à Fastweb. Cette progression s'explique aussi essentiellement par des investissements moins élevés et des paiements plus importants pour des factures de fournisseurs l'année précédente.

 

Accroissement continu de la clientèle chez Swisscom Suisse - des prix plus bas pour une prestation comparable

Le chiffre d'affaires de Swisscom Suisse réalisé avec les clients externes était quasiment stable avec un léger recul de 0,3% à CHF 2098 millions; le résultat d'exploitation (EBITDA) a quant à lui diminué de 1,3% à CHF 953millions. Les activités sont marquées par un accroissement continu de la clientèle pour une diminution des raccordements analogiques et numériques (PSTN/ISDN) ainsi qu'un fléchissement des chiffres d'affaires liés au trafic suite à des baisses de prix et à la concurrence avec les câblo-opérateurs notamment. En outre, la baisse des prix du trafic et des abonnements engendrée par l'introduction de nouveaux modèles tarifaires et la réduction des tarifs de terminaison dans la téléphonie mobile ont entraîné une diminution du chiffre d'affaires. Les baisses de prix expliquent un recul d'environ CHF 100 millions du chiffre d'affaires de Swisscom Suisse. Pour l'exercice 2008 complet, l'effet des baisses de tarifs, comme les années précédentes, devrait selon les estimations se chiffrer à CHF 400 millions environ. L'accroissement du nombre de clients et la progression des nouveaux services de données dans la téléphonie mobile ainsi que la croissance des accès à haut débit et de l'offre TV compensent en grande partie ces reculs du chiffre d'affaires.

Par rapport à l'année passée, la communication à haut débit a enregistré une forte croissance. En effet, le nombre de raccordements à haut débit sur le réseau fixe a fait un bond de 15,4% ou 221 000 à 1,66 million. En ce qui concerne l'offre IPTV, Swisscom peut désormais présenter des chiffres à jour: fin mars 2008, Bluewin TV comptait quelque 64 000 clients payants. La croissance nette au cours du premier trimestre se monte à 5000 clients environ. Les coûts uniques moyens par nouveau client, y compris l'installation, les appareils, etc., ont pu être abaissés à moins de CHF 1000.-. Fin février, Swisscom a complété l'offre Bluewin TV en lui ajoutant quatre chaînes haute résolution (HDTV) et en lançant par la même occasion une offre d'entrée de gamme sans enregistreur à disque dur. Par ailleurs, elle a intensifié ses activités de marketing au mois d'avril.

Le nombre de clients de téléphonie mobile a progressé de 393 000 (+8,3%) à 5,1 millions. Le chiffre d'affaires généré avec les nouveaux services de données dans la téléphonie mobile (sans SMS) a augmenté de 42% à CHF 85 millions en l'espace d'un an. Le chiffre d'affaires moyen par client de téléphonie mobile et par mois a baissé de 8,9% à CHF 51; le nombre de minutes de conversation moyen a toutefois augmenté de 3,7% à 112.

Les clients ont bénéficié de prix plus bas pour une prestation comparable. Ainsi, le prix moyen pour une minute de conversation téléphonique à partir du réseau fixe a diminué de 3,1% en l'espace d'un an. Pour les appels vers le réseau mobile et vers l'étranger, les clients paient aujourd'hui respectivement 13,7% et 4,4% de moins qu'il y a un an. Dans la téléphonie mobile, les prix des appels sortants (sans itinérance) ont chuté de 11,7%. Les clients qui effectuent des appels en itinérance profitent même en moyenne de prix 15,8% plus bas. Le trafic de données pénètre toujours plus le marché de masse, connaît une croissance fulgurante et les prix chutent pour une prestation comparable: par rapport à l'année dernière, le prix de la transmission d'un mégaoctet a ainsi diminué de 43,2% sur le réseau fixe et de 55,2% sur le réseau mobile (itinérance comprise).

Fastweb figure dans les comptes du groupe Swisscom depuis que son acquisition a été finalisée le 22 mai 2007. Au premier trimestre 2008, Fastweb a enregistré une forte croissance continue du chiffre d'affaires, de l'EBITDA et de son portefeuille de clients. Le chiffre d'affaires net a progressé de 12,1% à EUR 389 millions (CHF 618 millions) par rapport à la même période de l'année précédente. Cette augmentation s'explique par la forte croissance opérationnelle de Fastweb. Ainsi, le nombre de clients a augmenté de 20,7% à 1,388 million par rapport à l'année passée. Les charges d'exploitation ont moins augmenté, ce qui est dû au contrôle strict des coûts chez Fastweb. Par rapport à l'exercice précédent, l'EBITDA a ainsi augmenté de 31,4% à EUR 113 millions (CHF 179 millions). Malgré des amortissements plus élevés, Fastweb a réalisé au premier trimestre 2008 un résultat positif avant impôts de EUR 12 millions. Les investissements en immobilisations corporelles et autres immobilisations incorporelles ont reculé pour passer de EUR 135 millions à EUR 101 millions par rapport à l'exercice précédent, suite principalement à des investissements réalisés à des moments différents. L'OpFCF de Fastweb s'élève à CHF 93 millions.

Autres segments opérationnels: par rapport à 2007, le chiffre d'affaires réalisé avec les clients externes a diminué de CHF 54 millions (-19,9%), à CHF 217 millions. La vente des sociétés du groupe Antenna Hungária et du service de cartes d'Accarda l'an dernier ont entraîné un recul du chiffre d'affaires de CHF 57 millions. En revanche, Swisscom IT Services a renforcé le chiffre d'affaires réalisé avec les clients externes de CHF 9 millions (+8,9%) dans les secteurs des services financiers et de l'externalisation.

 

Le rapport intermédiaire détaillé peut être consulté à l'adresse

 

www.swisscom.com/q1-report-2008 (PDF, allemand, 330 Ko)

 

Disclaimer

 

This communication contains statements that constitute "forward-looking statements". In this communication, such forward-looking statements include, without limitation, statements relating to our financial condition, results of operations and business and certain of our strategic plans and objectives.


Because these forward-looking statements are subject to risks and uncertainties, actual future results may differ materially from those expressed in or implied by the statements. Many of these risks and uncertainties relate to factors which are beyond Swisscom's ability to control or estimate precisely, such as future market conditions, currency fluctuations, the behaviour of other market participants, the actions of governmental regulators and other risk factors detailed in Swisscom's and Fastweb's past and future filings and reports, including those filed with the U.S. Securities and Exchange Commission and in past and future filings, press releases, reports and other information posted on Swisscom Group Companies' websites.


Readers are cautioned not to put undue reliance on forward-looking statements, which speak only of the date of this communication.


Swisscom disclaims any intention or obligation to update and revise any forward-looking statements, whether as a result of new information, future events or otherwise.

Contact

Swisscom AG
Media Relations
3050 Bern

media@swisscom.com