Méta navigation

Communiqué de presse

Forte croissance de Swisscom TV et des services de données mobiles - chiffre d'affaires stable malgré une érosion des prix supérieure à CHF 500 millions

Berne, 17 février 2011

En 2010, le chiffre d'affaires net de Swisscom a fléchi de 0,1% à CHF 11,99 milliards et le résultat d'exploitation (EBITDA) de 1,9% à CHF 4,6 milliards. A taux de change constant, en revanche, le chiffre d'affaires a progressé de 2,1%. La filiale italienne Fastweb a généré un chiffre d'affaires net en hausse de 1,5% en monnaie locale à EUR 1,88 milliard. Le chiffre d'affaires de Swisscom sans Fastweb s'est accru de 2,3% à CHF 9,4 milliards. Cette augmentation est essentiellement due à la reprise conjoncturelle, à des acquisitions réalisées par Swisscom IT Services et à la croissance dans les domaines de la téléphonie mobile et des offres combinées. L'érosion des prix dans l'activité principale en Suisse, chiffrée à CHF 526 millions, a pu être largement compensée par la croissance de la clientèle et du volume, à hauteur de CHF 546 millions. Du fait de la provision de CHF 102 millions constituée au premier trimestre 2010 pour la procédure relative à la TVA engagée contre Fastweb, le résultat d'exploitation (EBITDA) s'est tassé de 1,9% à CHF 4,6 milliards. Corrigé de cette provision et des effets de change, l'EBITDA a progressé de 1,7%. Le bénéfice net a reculé de 7,1% à CHF 1,79 milliard principalement en raison de la provision mentionnée. En 2010 aussi, Swisscom a contribué dans une large mesure au déploiement d'une infrastructure de télécommunication moderne en procédant à des investissements de plus de CHF 1,9 milliard.Le Conseil d'administration proposera à l'Assemblée générale le versement d'un dividende ordinaire de CHF 21 par action (CHF 20 lors de l'exercice précédent). Le 1er septembre 2011, Hansueli Loosli accèdera à la présidence du Conseil d'administration de Swisscom.Pour l'exercice 2011, Swisscom table sur un chiffre d'affaires net d'au moins CHF 11,8 milliards, sur un EBITDA de plus de CHF 4,6 milliards et sur des investissements inférieurs à CHF 2 milliards.

 

2009

 

2010

 

Variation

Chiffre d'affaires net (en millions de CHF)

12001

 

11988

 

-0,1%

EBITDA (en millions de CHF)

4684

 

4597

 

-1,9%

EBIT (en millions de CHF)

2689

 

2625

 

-2,4%

Bénéfice net (en millions de CHF)

1923

 

1786

 

-7,1%

Free cash flow opérationnel* (en millions de CHF)

2685

 

2512

 

-6,4%

Raccordements à haut débit, segment retail, en Suisse (au 31 décembre, en milliers)

1478

 

1584

 

7,2%

Clients Swisscom TV en Suisse (au 31 décembre, en milliers)

232

 

421

 

81,5%

Clients de téléphonie mobile en Suisse (au 31 décembre, en milliers)

5602

 

5828

 

4,0%

Services de données mobiles en Suisse (en millions de CHF)

327

 

435

 

33,2%

Clients haut débit en Italie (au 31 décembre, en milliers)

1644

 

1724

 

4,9%

Investissements (en millions de CHF)

1987

 

1903

 

-4,2%

Effectifs du groupe (équivalents plein temps, au 31 décembre)

19479

 

19547

 

0,3%

* EBITDA - dépenses d'investissement +/- variations de l'actif circulant net - distribution de bénéfices aux actionnaires minoritaires

 

Le groupe Swisscom a généré un chiffre d'affaires net en repli de 0,1% ou CHF 13 millions à CHF 11 988 millions. A taux de change constant, en revanche, le chiffre d'affaires a progressé de 2,1%. La filiale italienne Fastweb a réalisé un chiffre d'affaires d'EUR 1 880 millions, en hausse de 1,5% en monnaie locale. Le chiffre d'affaires sans Fastweb s'est accru de 2,3% à CHF 9 426 millions. Cette augmentation est essentiellement due à la reprise conjoncturelle, à des acquisitions réalisées par Swisscom IT Services et à la croissance de la téléphonie mobile et des offres combinées.

Le résultat d'exploitation avant amortissements (EBITDA) s'est tassé de 1,9% ou CHF 87 millions à CHF 4 597 millions, principalement suite à la constitution d'une provision d'EUR 70 millions (CHF 102 millions) pour la procédure relative à la TVA engagée contre Fastweb. Corrigé de cette provision et des effets de change, l'EBITDA a progressé de 1,7% par rapport à l'exercice précédent.

Le bénéfice net a reculé de CHF 137 millions ou 7,1% à CHF 1 786 millions, notamment en raison de la provision d'EUR 70 millions constituée pour la procédure relative à la TVA engagée contre Fastweb au premier trimestre 2010. Des charges d'impôt sur le résultat plus lourdes ont également pesé sur le bénéfice net.

 

Investissements toujours aussi importants dans l'infrastructure

En 2010 aussi, Swisscom a investi plus de CHF 1,9 milliard dans une infrastructure de télécommunication de pointe. La baisse des investissements, de l'ordre de 4,2% à CHF 1 903 millions, résulte principalement des effets de change. Le free cash flow opérationnel a diminué de 6,4% ou CHF 173 millions à CHF 2 512 millions, essentiellement du fait de paiements réalisés dans le cadre de la procédure d'interconnexion en Suisse.

Le Conseil d'administration proposera à l'Assemblée générale réunie le 20 avril 2011 le versement d'un dividende de CHF 21 par action (exercice précédent: CHF 20), ce qui correspond à un montant total de CHF 1 088 millions ou 43% du free cash flow opérationnel. Une partie du dividende (CHF 466 millions) proviendra de réserves issues d'apports de capital; cette partie de la distribution n'est soumise ni à l'impôt anticipé, ni à l'impôt sur le revenu.

En l'espace d'un an, la dette nette a pu être réduite de CHF 293 millions à CHF 8 848 millions. Pendant la même période, le nombre de collaborateurs a augmenté de 0,3% à 19 547 équivalents plein temps; en Suisse, il s'est accru de 69 équivalents plein temps à 16 064 équivalents plein temps.

 

Au cours de l'exercice, le nombre de clients Swisscom TV a bondi de 81,5% à 421 000

La tendance aux offres combinées et aux nouveaux modèles tarifaires, comme les offres à forfait, s'est confirmée sur le marché suisse. L'érosion des prix dans l'activité principale en Suisse, chiffrée à CHF 526 millions, a pu être largement compensée par la croissance de la clientèle et du volume, à hauteur de CHF 546 millions.

Fin 2010, quelque 327 000 clients avaient opté pour une offre combinée comme Vivo Casa, qui consiste en un raccordement fixe associant téléphonie, Internet et télévision. En un an, le nombre de clients Swisscom TV a bondi de 81,5% à 421 000 fin 2010. Durant le seul dernier trimestre 2010, 63 000 clients ont opté pour Swisscom TV.

 

Le dégroupage se poursuit à un rythme soutenu

Le nombre de raccordements fixes dégroupés a augmenté de 102 000 en un an pour atteindre les 255 000. En raison du dégroupage, le nombre de raccordements à haut débit des clients Wholesale a reculé de 105 000 pour s'établir à 226 000. En revanche, Swisscom a augmenté, au cours de l'exercice, le nombre de raccordements à haut débit installés chez les particuliers de 7,2% ou 106 000 à 1,6 million.

Forte croissance des services de données mobiles à la faveur de prix en baisse
Le nombre de clients de téléphonie mobile en Suisse a progressé de 226 000 à 5,8 millions (+4%) par rapport à l'exercice précédent. En 2010, Swisscom a vendu 1,38 million de terminaux mobiles, dont la moitié environ de type smartphones. Le chiffre d'affaires généré par la transmission mobile de données des clients de Swisscom a bondi de 33% à CHF 435 millions par rapport à 2009. Les clients continuent de profiter de baisses de prix durables: en trois ans, le prix appliqué à la transmission mobile d'un mégaoctet de données a chuté de 94%. Au total, l'érosion des prix dans la téléphonie mobile s'est chiffrée à quelque 13% par rapport à l'exercice précédent (prix rapporté au volume).

 

En matière d'externalisation IT, Swisscom s'impose comme l'un des principaux acteurs du marché

La filiale Swisscom IT Services a enregistré une forte croissance ces dernières années, de sorte qu'elle propose aujourd'hui un large éventail de prestations informatiques. En 2010, son carnet de commandes a atteint CHF 464 millions. Dans les activités d'externalisation, elle figure désormais parmi les principaux acteurs du marché suisse. Swisscom IT Services a poursuivi son expansion en 2010 en acquérant Panatronic Schweiz AG. La société, baptisée Swisscom IT Services Workplace SA à l'issue de l'opération de rachat, est active sur le marché du poste de travail, de l'impression et de la réparation - un segment qui, à l'instar du Business Process Outsourcing pour les banques et les services SAP, recèle un bon potentiel de croissance.

 

Croissance modérée du chiffre d'affaires de Fastweb

En 2010 également, Fastweb a augmenté son chiffre d'affaires et son portefeuille de clients. Dans le secteur de la clientèle commerciale, l'entreprise a remporté environ 60% des contrats mis au concours, consolidant ainsi sa position sur ce marché important pour elle. Les secteurs Clients privés et Petites et moyennes entreprises ont ressenti les effets de la pression concurrentielle croissante. Le chiffre d'affaires net de Fastweb a progressé de 1,5% à EUR 1 880 millions. Si l'on tient compte d'effets exceptionnels uniques, le chiffre d'affaires a connu une croissance de 3,7% sur une base comparable. Dans le domaine du haut débit, le nombre de clients a connu en un an une croissance nette de 80 000 ou 4,9% à 1,72 million.

Au premier trimestre 2010, une provision d'EUR 70 millions (CHF 102 millions) a été comptabilisée dans les états financiers consolidés de Swisscom, au poste Autres charges d'exploitation, suite à la procédure relative à la TVA engagée contre Fastweb. Un ajustement dans la comptabilisation du chiffre d'affaires, des provisions et d'autres effets exceptionnels ont également eu une incidence sur le résultat. En conséquence, le résultat sectoriel avant amortissements (EBITDA) a reculé de 21,4% à EUR 433 millions par rapport à l'exercice précédent. Sur une base comparable, l'EBITDA a fléchi de 1,1%. Les investissements de Fastweb ont diminué de 1,6% ou EUR 7 millions à EUR 427 millions, sous l'effet de la baisse des investissements consentis dans l'infrastructure de réseau.

 

Changements au sein du Conseil d'administration de Swisscom

Le Conseil d'administration de Swisscom proposera à la prochaine Assemblée générale ordinaire, réunie le 20 avril 2011, d'élire à sa présidence Hansueli Loosli. Ce dernier assumera cette fonction à compter du 1er septembre 2011, après avoir cessé d'exercer ses activités opérationnelles au sein du groupe Coop. L'actuel président du Conseil d'administration Dr Anton Scherrer se tient à la disposition de l'Assemblée générale pour assumer le mandat de président jusqu'au 31 août 2011. Hansueli Loosli (55 ans) est président de la Direction générale de Coop depuis 2001. Il possède une solide expérience de la conduite de grandes entreprises opérant dans le domaine des biens de consommation et du commerce de détail. A son actif, citons la réorganisation du groupe Coop et la mise en ?uvre d'une stratégie de croissance durable. Hansueli Loosli quittera la conduite opérationnelle au 31 août 2011 pour reprendre, à cette même date, la présidence du Conseil d'administration de Coop. Il concentrera alors son action sur ses mandats auprès de Swisscom et auprès du groupe Coop.

Le Conseil d'administration a en outre décidé de proposer à l'Assemblée générale 2011 d'élire Theophil Schlatter en qualité de nouveau membre. Comme cette nomination portera provisoirement le nombre des membres du Conseil d'administration à dix, l'Assemblée générale sera également invitée à se prononcer sur une modification des statuts.

Theophil Schlatter (60 ans) est actuellement directeur des finances d'Holcim. Il prévoit de cesser d'exercer ses activités opérationnelles en mars 2011, après 30 années passées dans le domaine des finances puis en qualité de CFO de ce groupe international. A l'issue de ses études à la Haute école de Saint-Gall (domaine économie bancaire), il complète son bagage par une formation d'expert-comptable et par un International Executive Programm à l'Insead. En 2012, Theophil Schlatter devrait remplacer l'actuel président du comité d'audit Othmar Vock, qui ne se représentera plus aux élections lors de l'Assemblée générale de 2012.

A partir de la prochaine Assemblée générale, Dr Hans Werder, représentant de la Confédération nommé par le Conseil fédéral, siègera au Conseil d'administration. En effet, Felix Rosenberg, membre du Conseil d'administration de Swisscom SA depuis sa fondation, remettra son mandat après de longues années d'activité en qualité de représentant de la Confédération.

Hans Werder (65 ans) a assumé la fonction de secrétaire général du Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC) jusqu'à fin 2010. Il connaît parfaitement l'entreprise ainsi que la stratégie de la Confédération. Le représentant de la Confédération a pour mission de défendre les intérêts de la Confédération au sein du Conseil d'administration.

 

Perspectives financières

Pour l'exercice 2011, Swisscom table sur un chiffre d'affaires net d'au moins CHF 11,8 milliards, un EBITDA supérieur à CHF 4,6 milliards et des investissements inférieurs à CHF 2 milliards. De l'avis de Swisscom, 2011 devrait être pour Fastweb une année charnière, marquée par une croissance nulle du chiffre d'affaires et par un EBITDA en légère hausse. Pour les exercices suivants, la filiale italienne réussira à relever fortement son cash flow et son chiffre d'affaires suite aux initiatives de commercialisation et aux efforts de rationalisation engagés.

Les perspectives concernant les investissements n'incluent pas les dépenses prévues pour l'acquisition par voie d'enchères des fréquences de communication mobile en 2011, étant donné qu'à l'heure actuelle il est impossible d'en estimer le résultat et le prix de manière fiable. Pour la même raison, Swisscom renonce à établir une prévision de montant du free cash flow opérationnel.

Les prévisions sont par ailleurs sujettes à des incertitudes en ce qui concerne l'évolution des monnaies. S'agissant de Fastweb, la conversion se fonde sur un cours de l'euro égal à CHF 1.30 (exercice précédent: CHF 1.37).

Si les objectifs sont atteints en 2011, Swisscom proposera le versement d'un dividende d'au moins CHF 21 par action.

 

Le rapport de gestion détaillé peut être consulté à l'adresse
http://www.swisscom.ch/rapport2010

 

Autres documents:
http://www.swisscom.com/ir

 

Contact

Swisscom AG
Media Relations
3050 Bern

media@swisscom.com