Méta navigation

Communiqué de presse

Croissance de la clientèle et dans les services de données mobiles compensant l’érosion des prix de près de CHF 300 millions – recul du CA du groupe dû aux effets de change

Berne, 11 août 2011

Au premier semestre, le chiffre d’affaires net de Swisscom a baissé de 3,8% à CHF 5722 millions, et le résultat d’exploitation (EBITDA) de 0,8% à CHF 2270 millions. A taux de change constant et après correction de la provision constituée pour la procédure relative à la TVA engagée contre Fastweb lors de l’exercice précédent, le chiffre d’affaires s’est replié de 1,4% et l’EBITDA de 3,6%. En raison de la concurrence acharnée sur les prix et malgré une croissance de son portefeuille de clients, le chiffre d’affaires net de la filiale italienne Fastweb a reculé de 6,4% en monnaie locale à EUR 875 millions. Sans tenir compte de Fastweb, le chiffre d’affaires de Swisscom est resté pratiquement stable, fléchissant de CHF 3 millions à CHF 4620 millions. L’érosion des prix dans l’activité principale en Suisse, chiffrée à CHF 298 millions, a pu être presque compensée par la croissance de la clientèle et du volume, à hauteur de CHF 263 millions. La hausse du bénéfice net de 10,1% à CHF 962 millions est surtout due à la provision constituée au premier semestre 2010 pour la procédure relative à la TVA engagée contre Fastweb. En Suisse, la hausse des investissements dans les réseaux de dernière génération et la croissance réjouissante de la clientèle ont entraîné une augmentation des effectifs: en un an, quelque 200 postes à plein temps ont été créés. Dans l’hypothèse d’un taux de change moyen de CHF 1.20 pour 1 EUR pour l’exercice 2011, Swisscom table sur un chiffre d’affaires net de CHF 11,5 milliards, un EBITDA de CHF 4,6 milliards et des investissements de CHF 2,0 milliards. La révision à la baisse des prévisions de chiffre d’affaires s’explique principalement par la faiblesse de l’euro. Pour l’exercice 2011, Swisscom prévoit toujours le versement d’un dividende d’au moins CHF 21 par action.

 

1.1 - 30.6.2010

1.1 - 30.6.2011

Variation

Chiffre d’affaires net (en millions de CHF)

5946

5722

-3,8%

EBITDA (en millions de CHF)

2288

2270

-0,8%

EBIT (en millions de CHF)

1298

1326

2,2%

Bénéfice net (en millions de CHF)

874

962

10,1%

Raccordements à haut débit, segment retail, en Suisse (au 30 juin, en milliers)

1530

1618

5,8%

Raccordements Swisscom TV en Suisse (au 30 juin, en milliers)

317

512

61,5%

Raccordements téléphonie mobile en Suisse (au 30 juin, en milliers)

5691

5913

3,9%

Services de données mobiles en Suisse (en millions de CHF)

199

236

18,6%

Raccordements haut débit en Italie (au 30 juin, en milliers)

1694

1741

2,8%

Investissements (en millions de CHF)

814

909

11,7%

Effectifs du groupe (équivalents plein temps
au 30 juin)

19480

19829

1,8%

 

Au premier semestre, le chiffre d’affaires net du groupe Swisscom a baissé de 3,8% ou CHF 224 millions à CHF 5722 millions tandis que le résultat d’exploitation avant amortissements (EBITDA) a diminué de 0,8% ou CHF 18 millions à CHF 2270 millions. A taux de change constant et après correction de la provision constituée pour la procédure relative à la TVA engagée contre Fastweb au premier semestre 2010, le chiffre d’affaires s’est replié de 1,4% et l’EBITDA de 3,6% par rapport à l’exercice précédent. Le chiffre d’affaires net de Fastweb a reculé de 6,4% en monnaie locale à EUR 875 millions. Sans tenir compte de Fastweb, le chiffre d’affaires de Swisscom est resté pratiquement stable, fléchissant de CHF 3 millions à CHF 4620 millions.

La hausse du bénéfice net de CHF 88 millions, soit 10,1%, à CHF 962 millions est notamment due à la provision évoquée concernant Fastweb, constituée lors de l’exercice précédent. De plus, la baisse de l’EBITDA ajusté a été presque compensée par l’amélioration du résultat financier et par des impôts sur le résultat moindres. Les investissements ont augmenté de 11,7% ou CHF 95 millions, à CHF 909 millions, principalement en raison de la hausse des investissements consentis dans les réseaux de dernière génération en Suisse. Par rapport à fin 2010, la dette nette a augmenté de CHF 508 millions pour s’établir à CHF 9,36 milliards, principalement du fait du paiement de dividendes. En l’espace d’un an, le nombre de collaborateurs s’est accru de 1,8%, soit 349 postes à plein temps, pour atteindre un total de 19 829 postes. En Suisse, quelque 200 postes à plein temps ont été créés, principalement dans le service à la clientèle et l’extension du réseau. L’acquisition de sociétés en Suisse est à l’origine d’une partie de l’augmentation des effectifs.

 

Erosion des prix de près de CHF 300 millions sur le marché suisse

La tendance aux offres combinées et aux nouveaux modèles tarifaires, comme les tarifs forfaitaires, s’est confirmée sur le marché suisse. Ce sont avant tout les tarifs de terminaison dans la téléphonie mobile et ceux appliqués à la transmission de données en itinérance qui ont fortement chuté. L’érosion des prix dans l’activité principale en Suisse, chiffrée à CHF 298 millions, a pu être presque compensée par la croissance de la clientèle et du volume, à hauteur de CHF 263 millions. Les effets de change sont faibles comparés à l’érosion des prix en Suisse.

Fin juin, quelque 300 000 clients avaient déjà opté pour une offre combinée comme Vivo Casa, qui consiste en un raccordement fixe associant téléphonie, Internet et télévision. Début août, Swisscom a lancé Vivo Tutto, la première offre combinée de Suisse qui réunit non seulement la téléphonie fixe, Internet et la télévision, mais aussi une offre de téléphonie mobile. En l’espace d’un an, le nombre de clients de Swisscom TV a grimpé de 61,5% pour s’établir à 512 000. Durant le seul deuxième trimestre 2011, 43 000 clients ont opté pour Swisscom TV. Swisscom se hisse ainsi au rang de leader du marché de la télévision numérique, et ce à peine cinq ans après son entrée sur ce marché.

Le nombre de raccordements fixes dégroupés a progressé de 66 000 en un an pour atteindre 285 000; en raison du dégroupage, le nombre de raccordements à haut débit des clients Wholesale a reculé de 58 000 pour s’établir à 202 000. En l’espace d’un an, Swisscom est en revanche parvenue à augmenter le nombre de raccordements à haut débit chez les clients finaux de 5,8% ou 88 000 à 1,62 million.

 

Doublement du trafic de données mobiles en un an

Le nombre des clients de téléphonie mobile en Suisse a augmenté par rapport à l’année précédente de 222 000, soit 3,9%, à 5,91 millions. Au premier semestre, Swisscom a vendu 629 000 terminaux mobiles (+7,5%), dont quelque 60% du type smartphone. La forte croissance de l’utilisation des smartphones a certes entraîné une augmentation du subventionnement des appareils, mais aussi un doublement du trafic de données mobiles en l’espace d’une année. Dans le même temps, le prix moyen du Mo a reculé de plus de 40%. Le chiffre d’affaires généré par la transmission mobile de données a progressé de 18,6% par rapport à l’exercice précédent, à CHF 236 millions. La baisse des prix de décembre 2010 concernant l’itinérance des données s’est traduite au premier semestre 2011 par un chiffre d’affaires en recul de CHF 26 millions, qui a toutefois pu être globalement compensé par la croissance du volume dans la transmission mobile de données. Conséquence des baisses de prix et des nouveaux modèles tarifaires, le chiffre d’affaires moyen par client de téléphonie mobile et par mois (ARPU) a baissé de 4,1% à CHF 47.

 

Offre de produits rationalisée et prix en baisse à l’origine du recul du chiffre d’affaires de Fastweb

Par rapport à l’exercice précédent, le chiffre d’affaires net de Fastweb a chuté de 6,4%, soit EUR 60 millions, à EUR 875 millions. Dans le secteur de la clientèle privée, la vente de marchandises a été fortement réduite et un contrôle renforcé de la solvabilité des nouveaux clients introduit avec succès. Résultat, le taux de défaillance de ces clients a diminué de moitié. Par ailleurs, les prix sont toujours sous pression en raison de la forte concurrence qui règne. Dans le domaine du haut débit, le chiffre d’affaires par client a ainsi reculé de quelque 11% et le chiffre d’affaires de ce segment a baissé de 12,7% ou EUR 56 millions, à EUR 385 millions malgré la croissance du portefeuille de clients. En l’espace d’un an, le nombre de clients dans ce domaine a augmenté de 2,8% ou 47 000 pour s’établir à 1,74 million. Vers la fin du premier trimestre 2011, Fastweb a lancé, en collaboration avec Sky Italia, une nouvelle offre combinée pour la télévision et l’Internet à haut débit, offre qui a conquis 19 000 clients au deuxième trimestre. Fastweb continue de gagner des parts de marché dans le secteur des grandes entreprises: le chiffre d’affaires réalisé sans les clients Wholesale a progressé de 7,7% ou EUR 18 millions à EUR 256 millions. Fastweb a en effet tiré profit de contrats de longue durée avec le secteur public et acquis de nouveaux clients importants dans les secteurs de l’industrie et de la finance.

Le résultat sectoriel avant amortissements s’est établi à EUR 230 millions, ce qui correspond à une croissance de 15,0% ou EUR 30 millions en un an. Après correction de la provision enregistrée au premier semestre 2010, le résultat sectoriel avant amortissements s’est toutefois contracté de 14,8% ou EUR 40 millions, en raison de la rationalisation de l’offre de produits et des baisses de prix. Les investissements ont diminué d’EUR 9 millions ou 4,4% à EUR 197 millions. Quelque 45% des investissements réalisés étaient en rapport direct avec la croissance de la clientèle.

 

Prévisions de chiffre d’affaires revues à la baisse du fait de la faiblesse de l’euro

Dans l’hypothèse d’un taux de change moyen de CHF 1.20 pour 1 EUR pour l’exercice 2011 (contre CHF 1.30/1 EUR précédemment), Swisscom table sur un chiffre d’affaires net de CHF 11,5 milliards, un EBITDA de CHF 4,6 milliards et des investissements de CHF 2,0 milliards. La révision à la baisse des prévisions de chiffre d’affaires s’explique principalement par la faiblesse de l’euro. Pour l’exercice 2011, Swisscom prévoit toujours le versement d’un dividende d’au moins CHF 21 par action.

 

 

Le rapport de gestion détaillé peut être consulté à l’adresse

http://www.swisscom.ch/q2-report-2011

 

Autres documents:

http://www.swisscom.ch/ir

 

 

Disclaimer

This communication contains statements that constitute «forward-looking statements». In this communication, such forward-looking statements include, without limitation, statements relating to our financial condition, results of operations and business and certain of our strategic plans and objectives.

Because these forward-looking statements are subject to risks and uncertainties, actual future results may differ materially from those expressed in or implied by the statements. Many of these risks and uncertainties relate to factors which are beyond Swisscom’s ability to control or estimate precisely, such as future market conditions, currency fluctuations, the behaviour of other market participants, the actions of governmental regulators and other risk factors detailed in Swisscom’s and Fastweb’s past and future filings and reports, including those filed with the U.S. Securities and Exchange Commission and in past and future filings, press releases, reports and other information posted on Swisscom Group Companies’ websites.

Readers are cautioned not to put undue reliance on forward-looking statements, which speak only of the date of this communication.

Swisscom disclaims any intention or obligation to update and revise any forward-looking statements, whether as a result of new information, future events or otherwise.

 

 

Contact

Swisscom AG
Media Relations
3050 Bern

media@swisscom.com