Méta navigation

Communiqué de presse

L’érosion des prix et les effets de change à l’origine du recul du chiffre d’affaires – hausse des investissements consentis dans l’infrastructure suisse – croissance pour Swisscom TV et le trafic mobile de données – bénéfice net en baisse en raison d’une correction de valeur

Berne, 15 février 2012

Pendant l’exercice 2011, le chiffre d’affaires net de Swisscom a reculé de 4,3% à CHF 11 467 millions et le résultat d’exploitation (EBITDA) de 0,3% à CHF 4584 millions. Le chiffre d’affaires s’est replié de CHF 250 millions, en raison des effets de change. Le chiffre d’affaires de Swisscom, hors Fastweb, a baissé de 1,1% ou CHF 100 millions à CHF 9326 millions. La croissance de la clientèle et du volume d’environ 400 millions n’a pas permis de compenser l’érosion des prix dans l’activité principale en Suisse, chiffrée à quelque CHF 500 millions. Malgré cette diminution du chiffre d’affaires dans les activités en Suisse, les investissements consentis dans l’infrastructure suisse ont augmenté de 17,2% à CHF 1537 millions. Swisscom investit massivement dans le déploiement des réseaux haut débit sur l’ensemble du territoire pour augmenter encore sa compétitivité. En Suisse, le développement des services et du réseau ainsi que les acquisitions de sociétés ont entraîné une hausse de l’effectif de 564 postes. La concurrence acharnée en matière de prix et les mesures visant à réduire les pertes sur créances ont rogné le chiffre d’affaires net de la filiale italienne Fastweb de 7,1% à EUR 1746 millions (en monnaie locale). Le repli du bénéfice net du groupe de CHF 1094 millions à CHF 694 millions est dû à la correction extraordinaire de la valeur comptable de Fastweb communiquée il y a quelque temps. Le Conseil d’administration proposera à l’Assemblée générale le versement d’un dividende ordinaire de CHF 22 par action (exercice précédent: CHF 21). Il proposera par ailleurs d’élire Barbara Frei en son sein lors de l’Assemblée générale. Pour l’exercice 2012, Swisscom table sur un chiffre d’affaires net de quelque CHF 11,4 milliards, sur un EBITDA de CHF 4,4 milliards et sur des investissements de CHF 2,2 milliards.

 

2010

2011

Variation

Chiffre d’affaires net (en millions de CHF)

11988

11467

-4,3%

EBITDA (en millions de CHF)

4599

4584

-0,3%

EBIT avant correction de valeur du goodwill
(en millions de CHF)

2627

2681

2,1%

EBIT (en millions de CHF)

2627

1126

-57,1%

Bénéfice net avant correction de valeur
du goodwill (en millions de CHF)

1788

1883

5,3%

Bénéfice net (en millions de CHF)

1788

694

-61,2%

Raccordements à haut débit, segment Retail,
en Suisse (au 31 décembre, en milliers)

1584

1661

4,9%

Raccordements Swisscom TV en Suisse
(au 31 décembre, en milliers)

421

608

44,4%

Raccordements téléphonie mobile en Suisse
(au 31 décembre, en milliers)

5828

6049

3,8%

Services de données mobiles en Suisse
(en millions de CHF)

435

485

11,5%

Investissements (en millions de CHF)

1903

2095

10,1%

Dont investissements en Suisse
(en millions de CHF)

1311

1537

17,2%

Effectifs du groupe
(équivalents plein temps au 31 décembre)

19547

20061

2,6%


En 2011, le groupe Swisscom a généré un chiffre d’affaires net en repli de CHF 521 millions ou 4,3% à CHF 11 467 millions. Le résultat d’exploitation avant amortissements (EBITDA), quant à lui, s’est tassé de CHF 15 millions ou 0,3% à CHF 4584 millions. Le taux de change moyen CHF/EUR a chuté de 10,1% par rapport à l’exercice précédent. A taux de change constant et après correction de la provision comptabilisée l’exercice précédent pour la procédure relative à la TVA engagée contre Fastweb, le chiffre d’affaires de Swisscom s’est replié de 2,3% et l’EBITDA de 1,1% par rapport à l’exercice précédent. Hors Fastweb, le chiffre d’affaires net de Swisscom a reculé de 1,1% ou CHF 100 millions à CHF 9326 millions. La baisse du bénéfice net de CHF 1094 millions ou 61,2% à CHF 694 millions est due à la correction extraordinaire de la valeur comptable de la filiale italienne, déjà annoncée précédemment, qui a fait chuter le bénéfice net de CHF 1,2 milliard.

Les investissements consentis dans l’infrastructure suisse ont augmenté de CHF 226 millions ou 17,2% à CHF 1537 millions. Swisscom poursuit l’extension des réseaux haut débit sur l’ensemble du territoire afin d’accroître encore leur performance et de renforcer la qualité des services proposés aux clients. En Suisse, le développement des services et du réseau ainsi que les acquisitions de sociétés ont entraîné une hausse de l’effectif de 3,5% ou 564 postes à 16 628 postes.

 

Erosion des prix de plus de CHF 500 millions sur le marché suisse

La tendance aux offres combinées et aux tarifs forfaitaires s’est confirmée sur le marché suisse. Les tarifs de terminaison dans la téléphonie mobile et ceux appliqués à la transmission de données en itinérance ont fortement chuté en 2010. L’érosion des prix dans l’activité principale en Suisse, chiffrée à CHF 508 millions, n’a quant à elle pas pu être compensée entièrement par la croissance de la clientèle et du volume, qui s’est élevée à CHF 404 millions.

 

Six millions de clients de téléphonie mobile – trafic mobile des données multiplié par deux en l’espace d’un an

Le nombre des clients de téléphonie mobile en Suisse a augmenté par rapport à l’année précédente de 221 000, soit 3,8%, à 6 millions. Swisscom a vendu 1,5 million de terminaux mobiles (+5,7%), dont 60% de type smartphones. La forte croissance des ventes de smartphones a certes entraîné une augmentation du subventionnement des appareils, mais aussi un doublement du trafic de données mobiles en l’espace d’une année. Le nombre des smartphones actifs sur le réseau de Swisscom a également bondi de 63% à 2 millions. Dans le même temps, le prix moyen du mégaoctet a diminué de 40%. Autre constat: les clients qui séjournent à l’étranger utilisent les services de communication mobiles des données de manière bien plus intensive. En matière d’itinérance mobile des données, le volume a augmenté de 61% tandis que le prix du mégaoctet a baissé de 43%. Le chiffre d’affaires généré par la transmission mobile de données a progressé de 11,5% par rapport à l’exercice précédent, à CHF 485 millions. Conséquence des baisses de prix et des nouveaux modèles tarifaires, le chiffre d’affaires moyen par client de téléphonie mobile et par mois (ARPU) a reculé de 4,1% à CHF 47.

 

Déjà plus de 600 000 clients utilisent les offres combinées

L’engouement pour les offres combinées comme Vivo Casa, qui comprend un raccordement fixe associant téléphonie, Internet et télévision, ne s’est pas démenti. Début août, Swisscom a lancé Vivo Tutto, la première offre combinée en Suisse englobant également des raccordements mobiles. Fin décembre, 613 000 clients au total avaient opté pour les offres combinées. Le nombre des clients Swisscom TV a crû de 44,4% à 608 000 en l’espace d’un an, le quatrième trimestre 2011 comptabilisant à lui seul 52 000 nouveaux clients.

En un an, Swisscom est parvenue à augmenter le nombre des raccordements à haut débit des clients finaux de 77 000 ou 4,9% à 1,66 million. Quant aux raccordements fixes de Swisscom utilisés par des opérateurs tiers, leur nombre s’est accru de 6000 à 487 000.

 

Les pressions sur les prix et les mesures visant à réduire les pertes sur créances grèvent le chiffre d’affaires de Fastweb

Par rapport à l’exercice précédent, le chiffre d’affaires net de Fastweb a chuté de 7,1%, soit de EUR 134 millions, à EUR 1746 millions. Dans le secteur de la clientèle privée, Fastweb a fortement réduit la vente d’appareils, par exemple celle des téléviseurs subventionnés, et introduit avec succès un contrôle renforcé de la solvabilité des nouveaux clients. Par ailleurs, les prix sont toujours soumis à une pression considérable en raison de la forte concurrence qui sévit. Aussi le chiffre d’affaires par client haut débit s’est-il replié de 10%. Vers la fin du premier trimestre 2011, Fastweb, en collaboration avec Sky Italia, a lancé une nouvelle offre combinée portant sur la télévision par satellite et Internet à haut débit. En 2011, 71 000 clients ont opté pour cette offre, dont 34 000 au seul quatrième trimestre. Le chiffre d’affaires réalisé avec les grandes entreprises hors clients Wholesale a progressé de 1,7% à EUR 537 millions.

Le résultat sectoriel avant amortissements s’est établi à EUR 506 millions, ce qui correspond à une croissance de 16,9% ou EUR 73 millions en un an. Après correction de la provision enregistrée l’exercice précédent, le résultat avant amortissements a augmenté d’EUR 3 millions ou 0,6% par rapport à 2010. Des mesures visant à limiter les pertes sur créances et des réductions de coûts à hauteur de 120 millions sont prévues ces deux prochaines années en vue d’augmenter l’efficacité de l’entreprise.

 

Election de Barbara Frei au Conseil d’administration de Swisscom

Lors de l’Assemblée générale ordinaire de Swisscom qui se tiendra le 4 avril 2012, Barbara Frei sera proposée pour siéger au Conseil d’administration du groupe. Agée de 41 ans, Barbara Frei est responsable pays d’ABB en Italie depuis 2010. A ce titre, elle dirige la région Méditerranée qui regroupe l’Europe du Sud, le Maghreb et Israël. Membre du conseil d’administration de quatre entreprises d’ABB en Europe, elle exerce également la fonction de présidente en France et en Turquie. Ingénieure diplômée EPF et titulaire d’un doctorat, Barbara Frei a débuté sa carrière professionnelle en 1998 auprès d’ABB Suisse. Elle a rejoint la direction générale de l’entreprise en 2005 et exercé les fonctions de responsable pays en République tchèque jusqu’en 2010. Barbara Frei devrait remplacer Othmar Vock au sein du Conseil d’administration. Ce dernier, comme nous l’avions déjà annoncé, se démettra de son mandat lors de l’Assemblée générale de 2012.

 

Hausse des investissements prévue en 2012

Avec un cours de change moyen de CHF 1,23 pour un euro, Swisscom table pour l’exercice 2012 sur un chiffre d’affaires net de CHF 11,4 milliards, soit en légère baisse, et sur un EBITDA de CHF 4,4 milliards. La croissance de la clientèle et les chiffres d’affaires générés par les nouvelles activités ne devraient pas pouvoir compenser entièrement l’érosion persistante des prix. Outre le recul de la marge (conditionnée par le chiffre d’affaires), Swisscom prévoit une augmentation des coûts de prévoyance, sans incidence sur les liquidités, d’environ CHF 70 millions qui devrait peser sur l’EBITDA.

Fastweb table sur un chiffre d’affaires stable d’EUR 1,6 milliard. Ces prévisions n’englobent pas les activités wholesale (hubbing) à faible marge. Il est également prévu, ces prochaines années, de réduire ces chiffres d’affaires réalisés avec les autres fournisseurs dans le domaine de l’interconnexion. Par rapport à 2011, l’EBITDA de Fastweb devrait légèrement augmenter et les investissements devraient diminuer, ce qui se traduira par une hausse du free cash flow en 2012.

En Suisse, les clients sont très attachés à la qualité. Numéro un du marché pour la qualité de ses réseaux et de ses services, Swisscom entend consolider sa position en réalisant des investissements élevés qui atteindront CHF 2,2 milliards en 2012. Sur ce montant, CHF 1,7 milliard sera investi dans les activités suisses, ce qui correspond à une hausse de CHF 100 millions. Swisscom table sur des investissements comparables pour les exercices suivants. A moyen terme, l’entreprise compte raccorder directement à la fibre optique 30% des habitations et des commerces suisses. Dans les autres zones, un mix de technologies optimal permettra d’augmenter la performance du réseau et d’améliorer encore la qualité des services.

Si les objectifs sont atteints en 2012, Swisscom devrait proposer le versement d’un dividende de CHF 22 par action, et ce malgré les dépenses supplémentaires liées à l’acquisition des fréquences de téléphonie mobile.

 

Le rapport de gestion détaillé peut être consulté à l’adresse

http://www.swisscom.ch/rapport2011

 

Autres documents:

http://www.swisscom.ch/ir

 

 

Exclusion de responsabilité

This communication contains statements that constitute «forward-looking statements». In this communication, such forward-looking statements include, without limitation, statements relating to our financial condition, results of operations and business and certain of our strategic plans and objectives.

Because these forward-looking statements are subject to risks and uncertainties, actual future results may differ materially from those expressed in or implied by the statements. Many of these risks and uncertainties relate to factors which are beyond Swisscom’s ability to control or estimate precisely, such as future market conditions, currency fluctuations, the behaviour of other market participants, the actions of governmental regulators and other risk factors detailed in Swisscom’s and Fastweb’s past and future filings and reports, including those filed with the U.S. Securities and Exchange Commission and in past and future filings, press releases, reports and other information posted on Swisscom Group Companies’ websites.

Readers are cautioned not to put undue reliance on forward-looking statements, which speak only of the date of this communication.

Swisscom disclaims any intention or obligation to update and revise any forward-looking statements, whether as a result of new information, future events or otherwise.

 

Contact

Swisscom AG
Media Relations
3050 Bern

media@swisscom.com