Méta navigation

Communiqué de presse

Marche des affaires stable – la croissance de la clientèle et les offres combinées compensent l’érosion des prix – hausse des investissements

Berne, 08 août 2012

Au premier semestre 2012, le chiffre d’affaires net de Swisscom a diminué de 1,8% à CHF 5621 millions et le résultat d’exploitation (EBITDA) a reculé de 1,5% à CHF 2236 millions. Sur une base comparable et à taux de change constant, le chiffre d’affaires a fléchi de 0,3% et l’EBITDA a progressé de 0,9%. La croissance de la clientèle et du volume a permis de compenser l’érosion des prix dans l’activité principale en Suisse, chiffrée à quelque CHF 170 millions. Les investissements consentis dans l’infrastructure suisse ont augmenté de 12,6% à CHF 740 millions. Swisscom investit massivement dans le déploiement des réseaux à haut débit pour augmenter encore sa compétitivité à long terme. Sans les chiffres d’affaires Wholesale résultant des prestations d’interconnexion (hubbing), Fastweb a réalisé un chiffre d’affaires en légère hausse, a conquis 78 000 clients au premier semestre et a accru le résultat d’exploitation (EBITDA) de 1,3% à EUR 233 millions en dépit de l’augmentation des coûts d’acquisition de clients. Au regard de l’évolution des changes, Swisscom table sur un chiffre d’affaires net en légère baisse de CHF 11,3 milliards pour l’exercice 2012. Les autres perspectives financières demeurent inchangées.

 

 

 

1er semestre 2011

1er semestre 2012

Evolution (après correction*)

Chiffre d’affaires net (en millions de CHF)

5722

5621

-1,8%
(-0,3%)

EBITDA (en millions de CHF)

2270

2236

-1,5%
(0,9%)

EBIT (en millions de CHF)

1326

1273

-4,0%

Bénéfice net (en millions de CHF)

962

928

-3,5%

Raccordements à haut débit, segment retail, en Suisse (en milieu d’année, en milliers)

1618

1694

4,7%

Raccordements Swisscom TV en Suisse (en milieu d’année, en milliers)

512

694

35,5%

Raccordements téléphonie mobile en Suisse (en milieu d’année, en milliers)

5913

6114

3,4%

Investissements (en millions de CHF)

909

1017

11,9%

Dont investissements en Suisse (en millions de CHF)

657

740

12,6%

Effectifs du groupe (équivalents plein temps,
en milieu d’année)

19829

19805

-0,1%

* Sur une base comparable et à taux de change constant

 

Au premier semestre 2012, le chiffre d’affaires net du groupe Swisscom a diminué de CHF 101 millions ou 1,8% à CHF 5621 millions. Le résultat d’exploitation avant amortissements (EBITDA) a quant à lui reculé de CHF 34 millions ou 1,5% à CHF 2236 millions. A taux de change constant, sans les chiffres d’affaires des activités hubbing de Fastweb et en l’absence de coûts supplémentaires pour la suppression de postes et compte tenu des charges de prévoyance professionnelle sans incidence sur les liquidités, le chiffre d’affaires a fléchi de 0,3% et l’EBITDA a progressé de 0,9%. Le chiffre d’affaires net, hors hubbing, de Fastweb a augmenté de 0,1% à EUR 798 millions. Comme prévu, Fastweb a diminué d’EUR 23 millions les chiffres d’affaires des activités hubbing à faible marge. Le chiffre d’affaires net de Swisscom sans Fastweb a baissé de 0,5% ou CHF 21 millions à CHF 4599 millions. A l’instar de l’EBITDA, le bénéfice net a reculé de CHF 34 millions ou 3,5% à CHF 928 millions.

Les investissements consentis dans l’infrastructure suisse ont augmenté de CHF 83 millions ou 12,6% à CHF 740 millions. Ce montant n’inclut pas les dépenses de CHF 360 millions liées à l’acquisition des fréquences de téléphonie mobile. Swisscom poursuit l’extension des réseaux à haut débit sur l’ensemble du territoire afin d’accroître encore les prestations et d’optimiser en permanence la qualité des services proposés aux clients. En l’espace d’un an, l’effectif en Suisse a connu une légère augmentation de 0,3% à 16 426.

 

La baisse sensible des services traditionnels a pu être compensée

Les clients ont tendance à préférer les applications IP globales aux services traditionnels tels que la téléphonie et les SMS, et communiquent toujours plus par le biais des plateformes des médias sociaux. La croissance continue de la clientèle, le lancement de nouvelles offres combinées et le passage aux offres forfaitaires ont permis de compenser l’érosion des prix, d’un montant d’environ CHF 170 millions, induite par le nouveau comportement des utilisateurs et par la pression élevée de la concurrence et sur les prix dans l’activité principale en Suisse.

L’engouement pour les offres combinées comme Vivo Casa, qui comprend un raccordement fixe associant téléphonie, Internet et télévision, ne s’est pas démenti. Début août 2011, Swisscom a lancé Vivo Tutto, la première offre combinée en Suisse englobant également des raccordements mobiles. Mi-2012, 699 000 clients au total utilisaient des offres combinées, ce qui représente une hausse de 36,5% par rapport à l’exercice précédent. Le nombre de clients Swisscom TV a bondi de 35,5% à 694 000 sur la même période. Durant le seul premier semestre 2012, 86 000 nouveaux clients ont opté pour Swisscom TV. Le nombre de raccordements à haut débit pour les utilisateurs finaux a augmenté de 76 000 ou 4,7% à 1,69 million au cours de l’exercice.

 

Déjà 275 000 clients Natel infinity – boom des smartphones

Le 25 juin 2012, Swisscom a lancé de nouveaux abonnements de téléphonie mobile qui permettent aux clients de téléphoner, d’envoyer des SMS et de naviguer sur Internet de manière illimitée sur tous les réseaux. Les cinq abonnements Natel infinity se distinguent avant tout par la vitesse du trafic de données mobile. Fin juillet 2012, 275 000 clients utilisaient déjà les nouvelles offres. Chaque semaine, quelque 25 000 nouveaux clients y souscrivent.

Par rapport à l’exercice précédent, le nombre de clients de téléphonie mobile en Suisse a augmenté de 201 000, soit 3,4%, à 6,1 millions. Au premier semestre, Swisscom a vendu 640 000 terminaux mobiles (+1,7%), dont 68% du type smartphone. Etant donné que près d’un téléphone mobile sur deux utilisé sur le réseau Swisscom est un smartphone, les services habituellement facturés sont de moins en moins prisés: en l’espace d’un an, le changement des habitudes de consommation a notamment entraîné une diminution de 30% du nombre de SMS directement facturés. Le chiffre d’affaires réalisé sur la base des SMS directement facturés et sur la téléphonie mobile a fléchi de 15%. Le prix moyen du mégaoctet a diminué de 23% en comparaison annuelle. Pour sa part, le chiffre d’affaires moyen par client de téléphonie mobile et par mois (ARPU) a reculé de 4,3% à CHF 45.

 

Fastweb a conquis 78 000 nouveaux clients au premier semestre

Par rapport à l’exercice précédent, le chiffre d’affaires net de Fastweb a diminué de 2,5% ou EUR 22 millions à EUR 853 millions du fait du tassement des chiffres d’affaires Wholesale résultant des prestations d’interconnexion (hubbing) aux marges moins élevées. Le chiffre d’affaires hors hubbing a augmenté de 0,1% à EUR 798 millions. Sous l’effet de la forte concurrence, le chiffre d’affaires par client privé haut débit a baissé de 11% par rapport à l’exercice précédent. Au premier semestre, le nombre de clients a augmenté de 78 000 ou 4,9% à 1,67 million. L’offre combinée avec Sky Italia portant sur la télévision par satellite et l’Internet haut débit a permis de gagner 102 000 clients depuis son lancement à la fin du premier trimestre 2011. Le chiffre d’affaires avec la clientèle commerciale a progressé de 2,7% à EUR 379 millions. Le chiffre d’affaires Wholesale sans hubbing s’est apprécié d’EUR 12 millions à EUR 51 millions.

En dépit d’une augmentation d’EUR 9 millions des coûts d’acquisition de clients, le résultat d’exploitation (EBITDA) s’est établi à EUR 233 millions, ce qui correspond à une croissance d’EUR 3 millions ou de 1,3% en l’espace d’un an. Les charges résultant de pertes sur créances ont été sensiblement réduites par rapport à l’exercice précédent.

 

Perspectives en matière de chiffre d’affaires revues légèrement à la baisse du fait de l’évolution des changes

S’agissant des perspectives financières pour l’exercice 2012, le taux de change est adapté, passant de CHF 1.23 à CHF 1.20 par EUR. En conséquence, Swisscom table sur une légère baisse du chiffre d’affaires net, qui devrait s’élever à CHF 11,3 milliards. Les autres perspectives financières pour l’exercice 2012 demeurent inchangées. Swisscom prévoit un EBITDA de CHF 4,4 milliards. Pour sa part, Fastweb s’attend à un chiffre d’affaires stable d’EUR 1,6 milliard. Ces prévisions n’englobent pas les activités Wholesale (hubbing) à faible marge. Fastweb anticipe un EBITDA légèrement supérieur et des investissements légèrement inférieurs à 2011.

Sans les dépenses de CHF 360 millions liées à l’acquisition des fréquences de téléphonie mobile, les investissements de Swisscom atteindront CHF 2,2 milliards au total. Sur ce montant, CHF 1,7 milliard sera investi dans les activités suisses, ce qui correspond à une hausse de CHF 100 millions. Ramenés à chaque habitant du pays, les investissements de Swisscom sont près de trois fois plus élevés que ceux qui sont consentis par des entreprises similaires en Europe. Swisscom table sur des investissements comparables pour les exercices suivants en Suisse. D’ici 2015, l’entreprise compte raccorder directement à la fibre optique environ un tiers des habitations et des commerces du pays. Afin de doter rapidement les autres régions de raccordements Internet à très haut débit, Swisscom mise également sur le développement de la fibre optique jusqu’au point de distribution (Fibre to the Street, FTTS).

Si les objectifs sont atteints en 2012, Swisscom devrait proposer le versement d’un dividende inchangé de CHF 22 par action lors de l’Assemblée générale 2013.

 

 

Pour consulter le rapport intermédiaire détaillé:

http://www.swisscom.ch/q2-report-2012

 

 

Autres documents:

http://www.swisscom.ch/ir

 

 

Disclaimer

This communication contains statements that constitute "forward-looking statements". In this communication, such forward-looking statements include, without limitation, statements relating to our financial condition, results of operations and business and certain of our strategic plans and objectives.

Because these forward-looking statements are subject to risks and uncertainties, actual future results may differ materially from those expressed in or implied by the statements. Many of these risks and uncertainties relate to factors which are beyond Swisscom’s ability to control or estimate precisely, such as future market conditions, currency fluctuations, the behaviour of other market participants, the actions of governmental regulators and other risk factors detailed in Swisscom’s and Fastweb’s past and future filings and reports, including those filed with the U.S. Securities and Exchange Commission and in past and future filings, press releases, reports and other information posted on Swisscom Group Companies’ websites.

Readers are cautioned not to put undue reliance on forward-looking statements, which speak only of the date of this communication.

Swisscom disclaims any intention or obligation to update and revise any forward-looking statements, whether as a result of new information, future events or otherwise.

 

Contact

Swisscom AG
Media Relations
3050 Bern

media@swisscom.com