Méta navigation

Communiqué de presse

Swisscom poursuit le développement de son centre de traitement pour les banques

Berne, 18 décembre 2013

La Banque cantonale de Bâle-Ville et la Banque cantonale de Bâle-Campagne ont toutes deux vendu leurs participations minoritaires dans Swisscom IT Services Sourcing SA. Swisscom devient ainsi le seul prestataire d’externalisation intégrale indépendant des banques en Suisse. Le traitement des opérations de paiement et des opérations sur titres de ces deux banques reste assuré par Swisscom.

Swisscom devient seule propriétaire de Swisscom Sourcing SA (ancienne Sourcag SA). En 2009, Swisscom IT Services avait repris 60% des actions, soit la majorité de Sourcag. A présent, les deux actionnaires minoritaires, la Banque cantonale de Bâle-Ville et la Banque cantonale de Bâle-Campagne, ont vendu leur participation de 20% chacune. Il a été convenu de ne pas dévoiler le montant de la transaction.

Les deux banques bâloises se séparent ainsi de l’entreprise commune qu’elles avaient créée pour le traitement de leurs opérations de paiement et de leurs opérations sur titres. Les deux banques ne changent d’ailleurs pas de prestataire et restent chez Swisscom.


Seul prestataire d’externalisation intégrale indépendant des banques

Par la reprise complète des participations, Swisscom conforte sa place de centre de traitement leader pour les banques en Suisse et devient le seul prestataire d’externalisation intégrale indépendant des banques pour les établissements financiers suisses. Une étape importante pour Marcel Walker, responsable du secteur Banking de Swisscom: «Une séparation claire et nette entre prestataire et client est décisive dans une solution sectorielle. C’est la seule manière pour un partenaire d’externalisation de s’assurer que tous les clients sont mis sur un pied d’égalité.»

Swisscom a commencé à développer le centre de traitement pour les banques au premier semestre 2013 par l’achat d’Entris Integrator AG et Entris Operations AG, une société d’externalisation informatique et d’externalisation des processus métiers. Swisscom a ainsi complété son portefeuille par une plateforme de traitement bancaire propre (infrastructure informatique, logiciels bancaires et systèmes périphériques) et a pu dégager des capacités de traitement. Swisscom exploite les effets d’échelle en résultant pour pouvoir offrir aux clients bancaires une alternative avantageuse à leur propre production interne. «Nos services permettent à nos clients d'améliorer leur ratio coût/rendement et donc leur efficacité» déclare Marcel Walker.

Au total, 52 banques suisses ont externalisé un ou plusieurs processus métiers auprès de Swisscom. Swisscom est ainsi l’un des principaux acteurs dans le domaine de l’externalisation des processus internes des banques.

La reprise des participations minoritaires ne change rien dans les rapports de contrôle de Swisscom IT Services Sourcing SA. L’opération n’est donc pas soumise à l’obligation de déclaration de la loi sur les cartels. La commission de la concurrence (COMCO) a néanmoins été informée au préalable de la transaction.

Contact

Swisscom AG
Media Relations
3050 Bern

media@swisscom.com