Méta navigation

Communiqué de presse

Le réseau de santé zurichois permet aux patients d’accéder à leurs dossiers

Berne, 01 octobre 2014

Les patients rattachés au réseau de santé zurichois, qui regroupe 36 cabinets médicaux, ont désormais accès à certains documents de leur historique médical. Une prestation rendue possible grâce au dossier médical électronique de Swisscom.

A l’heure où la loi sur le dossier électronique du patient (LDEP) doit être discutée aux Chambres fédérales, les prestataires de santé les plus innovants misent d’ores et déjà sur l’échange électronique des données. Ainsi, les médecins du réseau de santé zurichois offrent la possibilité à leurs patients d’accéder à leurs informations de santé personnelles. Le Dr Philipp Katumba, initiateur du projet et responsable du réseau de santé zurichois, recommande à ses patients d’enregistrer leur propre dossier médical sous forme électronique: «Ce faisant, ils récupèrent une part importante de liberté et d’autonomie dans le domaine de leur santé. Les traitements peuvent par ailleurs être administrés plus rapidement et plus sûrement puisque les patients qui se rendent chez le médecin, qui sont admis à l’hôpital ou qui demandent un second avis peuvent accéder immédiatement à l’ensemble de données pertinentes.» Sans compter que le patient peut contrôler ce qu’il advient de ses données. En l’absence de son médecin, ou si le patient change de praticien, les données restent disponibles malgré tout. La continuité du traitement est ainsi assurée.

 

Le rôle pionnier du réseau de santé zurichois

Cette prestation constitue une première en Suisse. Lorsqu’un patient demande son dossier, il le reçoit en principe par courrier à son domicile; la numérisation des données médicales n’est pas encore une pratique généralisée. Pour les médecins, toutefois, la mise à disposition des données des patients occasionne donc un surcroît de travail qui n’est pas rémunéré, quand bien même ces informations, selon Philipp Katumba, sont aujourd’hui aussi importantes que le diagnostic ou le traitement eux-mêmes. Il dit aussi sa conviction: «Plus le patient se prend en charge, plus vite il guérit.»

 

Améliorer la communication entre médecins et patients

Si les patients s’informent de plus en plus sur Internet au sujet des maladies et des thérapies, les échanges avec le médecin par les canaux de communication informatiques représentent encore un défi. Voici ce qu’en dit Stefano Santinelli, responsable de Swisscom Health: «Beaucoup de gens apprécient de communiquer avec leur médecin par voie électronique. Dans le réseau de santé zurichois, c’est désormais possible car avec le dossier de santé de Swisscom, la sécurité des données est garantie.» Ces données peuvent en outre être enrichies de précieuses informations complémentaires telles que directives du patient ou données vitales recueillies par des capteurs et des applications.

 

Communiqué de presse: Coûts dans le domaine de la santé: plus de 100 millions d’économie grâce à la numérisation

 

Le réseau de santé zurichois s’est donné pour objectif de favoriser l’approfondissement de la collaboration entre médecins généralistes et spécialistes, le but final étant l’intégration des soins médicaux dans la ville de Zurich. Ce réseau, l’un des premiers du genre, regroupe divers spécialistes. Grâce à la coopération et à l’interconnexion informatique, le réseau de santé zurichois crée des processus optimaux, qui évitent les doublons et, partant, les dépenses inutiles.
Swisscom commercialise des solutions permettant l’échange sécurisé des données sur le marché suisse de la santé. L’entreprise entend renforcer l’efficacité et la qualité du processus en garantissant une transmission sûre des données et en proposant des solutions qui favorisent un comportement plus responsable en matière de santé et qui permettent personnes âgées de vivre de manière autonome.

Contact

Swisscom AG
Media Relations
3050 Bern

media@swisscom.com