Méta navigation

Communiqué de presse

Blockchain

La Poste et Swisscom lancent une infrastructure 100% suisse pour les applications de blockchain

La Poste Suisse et Swisscom élaborent conjointement une infrastructure simple, sécurisée et durable pour les applications de blockchain en Suisse. Elles s’appuieront ensuite sur celles-ci pour d’une part exploiter leurs propres services de blockchain; d’autre part, elles veulent offrir à l’économie suisse le moyen de s’engager dans la course pour l’utilisation de cette technologie prometteuse.
Armin Schädeli
Armin Schädeli, Responsable suppléant Media Relations
06 décembre 2018

L’infrastructure constitue la première «Private Blockchain» en Suisse, exploitée en commun par partenaires. Elle offre une solution fondamentalement différente des autres blockchains privées en Suisse: les données sont entièrement hébergées en Suisse et l’infrastructure répond aux exigences de sécurité élevées des banques.

Cela nécessite toutefois une véritable solidarité: pour ce faire, La Poste et Swisscom raccordent leurs infrastructures privées existantes pour des applications de blockchain. S’appuyant sur la technologie de registre distribué, les deux instances se surveillent mutuellement et instaurent ainsi un climat de confiance. Contrairement aux «Public Blockchains» (par ex. Bitcoin et Ethereum), cette infrastructure de blockchain privée consomme beaucoup moins d’énergie car elle ne peut être utilisée que par des utilisateurs identifiés, ayant une relation contractuelle avec les fournisseurs d’une application. Cela autorise des procédures de règlement plus efficaces ainsi qu’une sécurité et des performances nettement supérieures. C’est une condition préalable importante pour de nombreuses entreprises qui souhaitent lancer leurs propres applications basées sur la technologie blockchain. La Poste et Swisscom proposent ainsi des avantages intéressants pour les entreprises tous secteurs confondus, et donc pour l’ensemble du marché suisse.

Deux partenaires fiables et forts

Tant la Poste que Swisscom garantissent un traitement fiable des informations sensibles et ont déjà implémenté des applications de blockchain. Par exemple dans le cadre du transport des médicaments, la Poste enregistre ses données de mesure de température dans une blockchain. Avec «Blockchain for Utility» (B4U), PostFinance gère actuellement un projet pilote avec Energie Wasser Bern (ewb). Les propriétaires de maisons équipées d’une installation photovoltaïque peuvent ainsi facturer automatiquement à leurs locataires l’électricité photovoltaïque consommée via une blockchain. Avec sa filiale daura AG, Swisscom travaille entre autres sur une action numérique basée sur la technologie blockchain.

Premières applications pilotes à partir du second semestre 2019

L’infrastructure partagée, basée sur le logiciel «Hyperledger Fabric», sera utilisée par les deux sociétés pour leurs applications internes et sera également mise à la disposition d’autres sociétés, pour des applications externes donc. La commercialisation des premières applications pilotes est prévue pour le deuxième trimestre 2019. L’offre s’adresse aux entreprises et aux administrations publiques qui souhaitent gérer de manière sécurisée et vérifiable des processus commerciaux numériques sensibles.

Afin d’assister encore plus efficacement l’exploitation de l’infrastructure applicative blockchain, la Poste et Swisscom sont ouverts aux partenaires s’impliquant dans l’infrastructure.

Participation au forum mondial Hyperledger à Bâle

Du 12 au 15 décembre 2018, les experts du blockchain du monde entier se retrouveront au Hyperledger Global Forum de Bâle. La Poste et Swisscom y présenteront pour la première fois leur projet de blockchain privée pour la Suisse. Hyperledger est un projet global de blockchain open source et d’outils associés, lancé par la Fondation Linux en décembre 2015 et soutenu par des sociétés telles qu’Airbus, IBM, Intel, JPMorgan, SAP et Swisscom. www.hyperledger.org

A propos de la technologie de registre distribué et de la blockchain

Tous les types d’applications blockchain s’appuient sur la technologie de registre distribué (DLT) qui en constitue la base. DLT fonctionne comme un livre comptable numérique: les partenaires impliqués dans une transaction stockent les données des transactions dans une blockchain; celles-ci peuvent alors être visualisées et vérifiées en temps réel par tous les partenaires, sous réserve du respect des règles de confidentialité. Les données ne peuvent pas être modifiées rétroactivement. Le contrôle mutuel et l’intégrité des données sont la base de la traçabilité et de la confiance. Dans la mesure où tous les partenaires accèdent aux mêmes données en temps réel, les blockchains simplifient la collaboration et permettent une plus grande automatisation des processus administratifs.

Downloads


Contactez-nous

Swisscom
Media Relations
Alte Tiefenaustrasse 6
3048 Worblaufen

Tél. +41 58 221 98 04
Fax +41 58 221 81 53
media@swisscom.com

Adresse postale:
case postale, CH-3050 Berne
Suisse

La Poste
Service de presse
Masha Foursova


Tél. +41 58 341 49 60
masha.foursova@post.ch