Méta navigation

1 300 000 clients prêts pour la numérisation


1 300 000 clients prêts pour la numérisation


Le passage de la téléphonie fixe classique (analogique et ISDN) au protocole Internet (IP) est en cours. A l’heure actuelle, plus de 60% des clients Swisscom, soit environ 1,3 million, profitent déjà de cette technologie d’avenir. La norme All IP suit l’évolution mondiale et jette les bases d’une numérisation complète de la Suisse. Swisscom soutient ainsi vivement la stratégie «Suisse numérique» adoptée par le Conseil fédéral. Une mise en œuvre complète et rapide de la technologie All IP contribuera à préserver l’attractivité de la place économique suisse et empêchera le fossé numérique de se creuser davantage.

 
Depuis début 2014, Swisscom informe en détail et via divers canaux ses clients privés et commerciaux, le public et tous les secteurs concernés dans le domaine des applications spéciales, de la prochaine migration vers All IP. Dans ce contexte, les groupes d’utilisateurs critiques bénéficient d’un suivi particulièrement étroit. Swisscom a en outre mis sur pied une équipe dédiée aux applications spéciales..

 

Précédentes expériences

Déjà mise en œuvre avec succès depuis des années dans différents domaines, la technologie IP se révèle fiable et stable. A l’heure actuelle, 1,3 million de clients Swisscom (60%) communiquent via All IP.


Alimentation électrique

Dans la plupart des cas, le service téléphonique continue à fonctionner même en cas de coupure de courant, grâce à un routeur alimenté par batterie. Mais malgré une grande disponibilité, Swisscom ne peut garantir un fonctionnement sans interruption, même avec la technologie TDM classique (analogique et ISDN).


Applications spéciales

Dans le secteur des applications spéciales notamment (téléphones d’ascenseur, dispositifs d’alarme, domotique, etc.), il existe depuis longtemps des solutions basées sur IP et sur la téléphonie mobile. Sur de tels raccordements modernes, les clients exigeants en termes de sécurité peuvent se voir proposer aussi bien des produits de base avantageux que des produits de valeur supérieure. Les clients peuvent commander directement ces offres auprès d’un grand nombre d’entreprises actives à l’échelle nationale et internationale.


Calendrier

Swisscom planifie le passage à All IP d’ici fin 2017. Un maintien de la technologie de raccordement TDM analogique aurait de fâcheuses conséquences:

  • la technologie TDM obsolète devrait continuer d’être exploitée artificiellement sur tout le territoire pendant plusieurs années,
  • une exploitation parallèle à long terme de deux technologies et réseaux entraîne des coûts considérables et ne constitue pas une alternative viable pour Swisscom et ses actionnaires,
  • Swisscom assurera l’exploitation de la technologie TDM jusqu’à fin 2017. Par ailleurs, elle ne peut proposer le maintien de l’exploitation que dans une mesure restreinte, les pièces de rechange et le savoir-faire se faisant rares,
  • c’est la raison pour laquelle Swisscom veille à faire passer chaque client sur IP, en tenant compte des besoins des groupes d’utilisateurs critiques et en trouvant des solutions.

Mise en œuvre dans la branche

  • La technologie analogique est dépassée pour toute la branche: pour upc, la question ne se pose pas car elle n’y recourt pas, et Salt a récemment fait savoir qu'il proposait son aide pour faciliter le passage de ses clients à IP.
  • Depuis 2014, les partenaires de l’industrie – électriciens, installateurs IT locaux, centres de formation, fabricants d’ascenseurs – ont été informés de l’évolution et formés à la migration. Swisscom collabore étroitement avec des fabricants et des associations.

Débat politique

Dans un postulat, le conseiller aux Etats Joachim Eder a demandé le maintien de la technologie TDM au-delà de 2017, afin de donner davantage de temps à l’industrie des ascenseurs et aux propriétaires pour le passage à All IP. Dans une première réponse, le Conseil fédéral a rejeté cette requête. Insatisfait de la réponse, Joachim Eder a demandé un rapport détaillé du Conseil fédéral. Celui-ci est attendu pour la session d’automne.


Exigences posées à la communication dans les installations d’ascenseurs

Les exigences en termes de système de communication pour les installations d’ascenseurs sont fixées dans l’ordonnance sur les ascenseurs (RS 819.13). Elles s’adressent aux fabricants et aux installateurs d’ascenseurs, c’est-à-dire à un secteur hors du champ d’application de la loi sur les télécommunications (RS 784.10) et ne traitent pas d’alimentation à distance pour une durée déterminée. Les systèmes de communication des ascenseurs et autres applications spéciales ne relèvent pas non plus du service universel ancré dans la loi. C’est ce que le Conseil fédéral a clairement exprimé dans sa prise de position sur le postulat Eder.

 
Le secteur de la communication n’a aucune influence sur la manière dont les fabricants et installateurs d’ascenseurs conseillent leurs clients. Il apporte toutefois son savoir-faire ainsi qu’un soutien informatif.