Méta navigation

Adaptation


Adaptation

Les opérateurs suisses ont actualisé l’initiative sectorielle pour la protection de la jeunesse dans les médias


Les entreprises de télécommunication soutiennent les enfants, les jeunes et les parents dans un usage avisé des médias numériques. Dans le cadre de l’initiative sectorielle pour la protection de la jeunesse dans les médias, Salt, Sunrise, upc et Swisscom se sont engagées il y a dix ans à mettre en œuvre un catalogue de mesures qu’elles viennent d’adapter aux conditions actuelles.

La numérisation n’a cessé de progresser depuis que l’initiative a été lancée: presque tous les jeunes de 12 à 19 ans possèdent aujourd’hui un smartphone et ont donc accès à l’Internet mobile. Cela pose de nouveaux défis en matière de protection de la jeunesse dans les médias, auxquels le secteur fait face en rééditant les modèles de comportement obligatoires.
 

Swisscom met d’ores et déjà en œuvre les points requis dans la nouvelle version de l’initiative sectorielle:
 

  • Tous les signataires doivent désormais impérativement proposer des options de blocage et de contrôle pour la télévision, non seulement pour la vidéo à la demande, mais aussi, plus généralement, pour la télévision linéaire et la rediffusion. Concrètement: désormais, tous les opérateurs doivent donner à leurs clients la possibilité de bloquer les chaînes de télévision. Ce que Swisscom fait depuis longtemps déjà.
  • En outre, les signataires doivent désormais prévoir des mesures de prévention de l’endettement pour les jeunes qui souscrivent un abonnement mobile. Encore une chose que Swisscom fait depuis un certain temps. Par exemple, les services à valeur ajoutée tels que les abonnements SMS sont automatiquement bloqués pour les jeunes qui concluent un abonnement.
  •