Méta navigation

Du Natel au téléphone mobile

Du Natel au téléphone mobile

Ce qui a débuté en 1993 avec le réseau GSM (Global System for Mobile Communications) relève aujourd’hui de l’évidence. S’inspirant du téléphone de voiture très encombrant qui a donné son nom au Natel, la téléphonie mobile de deuxième génération a ouvert la voie au téléphone mobile compact moderne, d’utilisation très pratique. Les nouvelles possibilités liées au réseau GSM, aux SMS, à la communication de données et à l’utilisation du portable à l’étranger ont contribué à l’essor fulgurant de la communication mobile. Aujourd’hui, Swisscom compte à elle seule plus de 6,2 millions de clients mobiles et son réseau GSM dessert 99,8% de la population suisse. Au total, plus de 10 millions de cartes SIM sont utilisées en Suisse.

 

Le déploiement du réseau mobile de quatrième génération bat son plein: depuis décembre, plus de 250 000 clients de Swisscom utilisent des téléphones mobiles compatibles 4G/LTE. La nouvelle technologie est déjà disponible pour 20% de la population suisse. D’ici fin 2013, cette part devrait s’élever à 70%. D’ici 2017, Swisscom va investir près de CHF 1,5 milliard dans l’infrastructure de communication mobile en Suisse.