Méta navigation

Et si...

… la Suisse pouvait bâtir son infrastructure dans les conditions de l’Italie?

C’est bien simple: l’extension du réseau optique lui coûterait 61 % de moins. Les charges salariales à elles seules abaisseraient déjà les coûts de 23 %. Mais, le développement des télécommunications est essentiellement «Swiss made». On ne peut donc se contenter de comparer les prix avec ceux des pays voisins sans faire intervenir les coûts et le pouvoir d’achat.

 

Les salaires contribuent de manière décisive aux différences de prix entre la Suisse et ses voisins européens. Il en va de même dans le secteur des infrastructures. L’activité de construction de Fastweb en Italie permet à Swisscom d’établir une comparaison directe.

 

Une comparaison des coûts validée par PriceWaterhouseCoopers montre que les charges salariales pratiquées en Italie réduiraient de 23 % les coûts de construction en Suisse, un câblage moins convivial dans l’habitation de 13 % supplémentaires, un modèle monofibre de 9 %, les normes de génie civil plus avantageuses et la différence de densité urbaine de 8 % respectivement. 

 

Oui, mais pour de tels coûts, le réseau serait en Italie, et non pas en Suisse. D’ailleurs, des mesures réalisées par des entités indépendantes montrent que les clients suisses bénéficient presque d’un débit double en moyenne par rapport à l’Italie.

(Sources: Idate et Household Promise Index)