Méta navigation

De l’innovation, aujourd’hui et demain


De l’innovation, aujourd’hui et demain

Donner ensemble un sens concret à la numérisation


La Suisse a la réputation d’être le pays le plus novateur du monde. Et elle doit le rester. Elle vit de son esprit de pionnier, de son système de formation dual et de ses investissements dans l’avenir. Une étape importante vers l’avenir numérique est l’e-ID, pour le développement de laquelle les différents opérateurs se sont unis.

Jusqu’à présent, plusieurs acteurs travaillaient à une carte d’identité électronique (e-ID) valable dans toute la Suisse. Ils se sont aujourd’hui regroupés au sein de la société SwissSign Group, détenue à 45% par les CFF, La Poste et Swisscom, à 45% par les banques et à 10% par d’autres partenaires stratégiques. Si tout se passe bien, l’e-ID sera prête en 2019. A partir de cette date, deux scénarios possibles: une personne pourra se faire établir une identité électronique auprès de différents services ou en aura une automatiquement car elle entretient une relation d’affaires avec l’un de ces services. Les émetteurs d’e-ID, appelés fournisseurs d’identité, sont principalement La Poste, les CFF, les banques et la Confédération.


Grafik_Spitzenplatz_Newsletter_DE.indd

Swisscom apporte actuellement sa contribution définie dans les objectifs stratégiques du Conseil fédéral en ce qui concerne la numérisation de l’ensemble de la Suisse. Avec des investissements élevés de l’ordre de CHF 1,8 milliard par an dans l’infrastructure en Suisse, de nouveaux produits attrayants pour l’industrie – par exemple la numérisation du secteur de la santé eHealth – et de nouvelles formes de collaboration – Work Smart –, nous anticipons la numérisation. Il s’agit de mettre à disposition un réseau moderne évolutif, de comprendre les besoins de l’économie et de la société, et de faire preuve d’ouverture vis-à-vis des exigences du monde d’aujourd’hui et de demain. Parmi elles, citons notamment les avancées technologiques comme l’e-ID ou la satisfaction des besoins des clients tels que le Callfilter, qui permet désormais aussi de bloquer les appels indésirables sur les téléphones.