Méta navigation

La recherche se poursuit

La Fondation pour la recherche sur la communication mobile de l’EPF de Zurich a 10 ans

Les effets du rayonnement émis par les téléphones mobiles sur la santé ne sont pas scientifiquement prouvés, mais des questions de recherche demeurent ouvertes. Telle est la conclusion de la manifestation qui s’est tenue à l’occasion du 10e anniversaire de la Fondation pour la recherche sur la communication mobile de l’EPF de Zurich. Des scientifiques de renom ont présenté l’état de la recherche sur les effets biologiques et sanitaires du rayonnement électromagnétique, leurs études portant non pas sur les antennes de téléphonie mobile et les installations de diffusion, mais sur les terminaux qui sont utilisés près du corps.

 

La Fondation pour la recherche sur la communication mobile a organisé le 3 octobre 2012 une conférence à l’EPF de Zurich à l’occasion de son 10e anniversaire. Des exposés de haut niveau ont présenté l’état de la recherche sur les effets biologiques et radiologiques du rayonnement électromagnétique et ont levé un coin du voile sur l’avenir des technologies de radiocommunication. Conclusion: les risques pour la santé ne sont pas prouvés scientifiquement et il reste encore d’importantes questions ouvertes, notamment concernant les mécanismes à faible rayonnement, dont font partie les champs électromagnétiques qui se situent largement en dessous des valeurs limites.

 

Depuis dix ans, Swisscom soutient la Fondation et contribue ainsi à la recherche sur les opportunités et les risques de la communication mobile.