Méta navigation

Plus de raccordements


Plus de raccordements

La Suisse reste à la tête pour les raccordements à haut débit


La Suisse compte 51,4 raccordements à haut débit pour 100 habitants. C’est ce que révèle la dernière mise à jour du «Portail de l’OCDE sur le haut débit» effectuée le 2 février 2017, qui reflète l’état de la situation à la mi-2016. Avec ce résultat, la Suisse continue de conforter sa première place, qu’elle occupe depuis 2011. Largement distancés, le Danemark et les Pays-Bas suivent avec respectivement 42,8 et 41,8 raccordements à haut débit. Grâce à l’intensité de la concurrence infrastructurelle dans un contexte optimal, la Suisse bénéficie en outre de la meilleure couverture réseau.


Grafik_Spitzenplatz_Newsletter_DE.indd

Lorsque la Suisse est arrivée pour la première fois en tête du classement mondial de l’OCDE en matière de haut débit en juin 2011, le pays comptait alors 39,1 raccordements à haut débit pour 100 habitants. A l’époque déjà, les places suivantes étaient occupées par les Pays-Bas (38,5), le Danemark (37,9), la Norvège (35,8) et la Corée du Sud (35,6).

Cinq ans plus tard, en juin 2016, la Suisse compte 51,4 raccordements à haut débit pour 100 habitants. Les rangs deux à cinq reviennent au Danemark (42,8), aux Pays-Bas (41,8), à la France (40,9) et à la Corée du Sud (40,1). Entre 2011 et 2016, la Suisse a vu le nombre de raccordements à haut débit bondir de 31,5%. Dans les autres pays, l’augmentation a atteint 11,5% (Danemark), 6,1% (Pays-Bas), 20,6% (France) et 12,6% (Corée du Sud). A l’exception de la France, aucun pays ne peut rivaliser, même de loin, avec la progression enregistrée en Suisse.

La France a bouté la Norvège hors du top cinq. Les autres pays limitrophes de la Suisse n’occupent, au mieux, que le milieu du classement de l’OCDE avec 34,5 raccordements à haut débit pour 100 habitants en Allemagne, 24,9 en Autriche et 22,6 en Italie.

La proportion de 51,4 raccordements à haut débit en Suisse se décompose comme suit: 27,8 pour le DSL (réseau téléphonique traditionnel), 14,7 pour le câble et 7,1 pour la fibre optique. Comme par exemple aux Pays-Bas et en Belgique, l’intensité de la concurrence entre la technologie DSL et le câble contribue au bon résultat d’ensemble. Il en va autrement en France et en Corée du Sud. Dans ces deux pays, une seule technologie se démarque clairement. En France, il s’agit du DSL avec 33,5 raccordements à haut débit, contre 4,1 pour le câble et 1,7 pour la fibre optique. En Corée du Sud, c’est la fibre optique qui se taille la part du lion avec 26,8 raccordements à haut débit, contre 3,1 pour le DSL et 8,7 pour le câble.

L’intensité de la concurrence infrastructurelle et le contexte optimal (plus de 1,25 million de logements et de commerces raccordés à la fibre optique) permettent d’ores et déjà d’affirmer que la Suisse conservera sa première place à l’avenir également.