Méta navigation

Si ouvert?

L’Internet doit-il être neutre ou ouvert?

Une étude du Comité pour le marché intérieur de l’UE et la protection des consommateurs du Parlement européen est arrivée à la conclusion que la plupart des craintes vis-à-vis des violations de la neutralité des réseaux sont spéculatives et exagérées. Cela rejoint également les estimations de l’Organe des régulateurs européens des communications électroniques (BEREC), qui juge la situation satisfaisante et ne voit actuellement pas la nécessité de nouvelles lois. En Suisse, la branche a adopté un code de conduite pour préserver un Internet ouvert, qui garantit aux clients la prestation souhaitée (et payée) et ouvre mieux encore la voie aux innovations. En janvier, les commissions compétentes du Conseil des Etats et du Conseil national n’ont pas non plus considéré qu’il y ait lieu de mettre en place une réglementation légale pour la neutralité des réseaux.