Méta navigation

Puissance maximale


Puissance maximale

Les autorités politiques veulent faciliter le développement de la communication mobile


Récemment constituée, la Commission des transports et des télécommunications du Conseil national (CTT-N) a décidé lors de sa première session d’apporter une contribution à la sécurité de la couverture mobile de demain. Elle prévoit donc des interventions pour faciliter la procédure d’autorisation et rehausser les valeurs limites des antennes.

En comparaison avec les autres pays européens, la Suisse est confrontée à des coûts nettement plus élevés pour la mise en place de ses réseaux de communication mobile, ce qui s’explique surtout par des réglementations en matière de construction, des dispositions en matière d’organisation du territoire et des prescriptions restrictives en matière d’émissions pour le rayonnement non ionisant. Ces dernières exigent plus d’antennes et une architecture réseau plus complexe que ne l’impose déjà la topographie. Pour faire face aux besoins en hausse constante en matière de disponibilité et de vitesse de transmission, l’économie et la société dépendent en Suisse de l’extension des réseaux dans les meilleures conditions possibles.