Méta navigation

Sûr – mais plus propre

Les infrastructures de communication doivent toujours fonctionner. A cet effet, elles ont un besoin permanent d’électricité. Si, pour une raison quelconque, l’alimentation électrique ordinaire tombe en panne, une alimentation de secours doit prendre le relais. Swisscom cherche depuis longtemps, en collaboration avec l’industrie, une alternative propre à l’alimentation par batterie. Un essai sur le terrain réalisé par l’Union européenne (UE) doit maintenant prouver si les piles à combustible sont la solution ou non. Les stations de base mobiles de «Parsenn Mittelstation», «Luzern Weinbergli», à Horw et Zizers sont réquisitionnées pour cet essai-pilote.

 

Dans le cadre du programme de promotion de l’UE, des essais-pilotes faisant intervenir des piles à combustible garantissant une alimentation électrique sans coupure seront réalisés sur 19 sites différents en Italie, en Turquie, en Hollande, en Indonésie et en Suisse. Le but du projet de l’UE est de s’assurer de leur fiabilité dans l’exploitation quotidienne. Dans ce projet, Swisscom fait partie d’un consortium, qui regroupe également des hautes écoles, des centres de recherche technologiques de l’UE et des entreprises intéressées en Europe.

 

Effets des piles à combustible

Les piles à combustible sont des systèmes de transformation d’énergie hautement efficaces. Leur fonctionnement est identique à celui des batteries. Lorsque de l’oxygène (O2) et de l’hydrogène (H2) affluent dans la pile à combustible, de l’énergie électrique est créée, ainsi que de la chaleur et de l’eau, pour un degré d’efficacité de 50%. La production d’énergie à l’aide d’une pile à combustible ne dégage aucune substance toxique.