Suivre Swisscom S’abonner aux infos Réseau & Problèmes Contact
Suivre Swisscom S’abonner aux infos Réseau & Problèmes Contact

Portrait Res Witschi



Délégué à la numérisation durable

«Swisscom affiche déjà un bilan climatique positif.»

De nombreuses grandes entreprises suisses veulent atteindre la neutralité climatique dans les cinq prochaines années. Depuis 2017, avec ses clientes et clients, Swisscom est positive pour le climat. Délégué à la numérisation durable, Res Witschi explique ce que cela signifie et comment Swisscom s’engage pour le climat.

Lilia Veresinska, 17 juin 2021

Cette année, le printemps n’a pas seulement été marqué par la persistance du coronavirus, mais également par une énorme frustration vis-à-vis de la météo. En raison de températures froides et de précipitations, souper en terrasse n’a été possible qu’exceptionnellement: dans de nombreux endroits de Suisse, les mois d’avril et de mai ont été les plus froids depuis 20 ans. Dans l’ensemble, on peut toutefois affirmer que le printemps ne se situe que très légèrement en dessous de la norme climatologique et que les températures moyennes annuelles ont malgré tout augmenté de manière mesurable au fil des dernières décennies.

La grande majorité des scientifiques admettent que l’augmentation des températures moyennes est causée par les émissions de gaz à effet de serre d’origine humaine et que cette tendance continuera à s’aggraver dans la seconde moitié de ce siècle. Alors que les politiciens se demande comment mettre en œuvre et financer efficacement la protection du climat, les entreprises ont depuis longtemps commencé à agir. Swisscom est à l’avant-garde de ce combat.

 

Res, Swisscom affichait un bilan climatique positif l’an dernier. Qu’est-ce que cela signifie?

L’an dernier, Swisscom a émis environ 300 000 tonnes de CO₂, chaîne d’approvisionnement comprise. Cela correspond à peu près à la quantité de gaz à effet de serre produite en un an par les 65 000 habitants de la ville de Lugano. Dans le même temps, nos produits et services ont aidé nos clients à économiser beaucoup plus de CO2, notamment en raison de l’augmentation de l’utilisation des services Work Smart liée au coronavirus. Les économies réalisées dépassent nos émissions, de sorte que nous sommes plus que neutres sur le plan climatique: avec nos clientes et clients, nous sommes en fait positifs pour le climat. Et j’en suis très fier.

En 2020, Swisscom et ses clientes et clients ont économisé 2,87 fois plus de CO2 qu’ils n’en ont émis.

Qu’est-ce que le nouveau Work Smart?

La valeur des économies de CO₂ permises par Work Smart a augmenté en raison du coronavirus; la méthodologie n’est donc pas encore ajustée à la nouvelle réalité de Work Smart. Nous sommes en train de travailler sur la méthodologie et, par la même occasion, de réexaminer et de relever nos ambitions dans le domaine du climat.

Comment y parvient-on? Achetons-nous du «vert» avec des certificats de CO₂?

Non, pas du tout. Grâce à des produits comme tels qu’Office 365 ou Webex, nos clients organisent des visioconférences et font du télétravail, réduisant ainsi le nombre de déplacements professionnels. Par ailleurs, notre réseau LoRa et les solutions machine to machine permettent aux entreprises d’optimiser toujours plus leur flottes de véhicules ou de gérer leurs bureaux, leurs réseaux électriques et le trafic routier de façon intelligente. Le secteur des TIC détient les clés pour réduire les émissions de CO₂ de 16% à l’échelle mondiale.

Cependant, notre propre consommation n’a cessé de croître ces trois dernières années. N’est-ce pas là un peu paradoxal?

La consommation énergétique a légèrement augmenté, mais les émissions de CO₂ ont diminué. Cette hausse s’explique par l’extension de nos réseaux et centres de calcul. Certes, nous consommons plus d’énergie qu’avant, mais nous transportons aussi beaucoup plus de données via les réseaux pour les traiter dans les centres de calcul. Depuis des années, nos émissions de CO₂ baissent grâce à une gestion plus efficace des bâtiments et des véhicules. De plus, notre courant provient à 100% d’énergies renouvelables depuis 2010.

Malgré l’augmentation de la consommation d’énergie totale, Swisscom a continué à améliorer son efficacité énergétique en réalisant des économies et des améliorations, dépassant même son objectif en atteignant 38%: l’objectif était de parvenir à une augmentation de 35% de l’efficacité énergétique entre 2016 et 2020.

Que fait Swisscom pour consommer moins d’énergie?

Nous avons pu augmenter notre efficacité énergétique de 38% entre 2020 et 2016, dépassant ainsi l’objectif prévu de 35%. Les mesures d’efficacité dans nos réseaux constituent un levier important. En effet, depuis des années, nous refroidissons nos centrales téléphoniques avec l’air extérieur (voir le projet Mistral). Pour nos stations de communication mobile, nous utilisons une technologie similaire portant le nom de «Taifun». Swisscom répond aussi aux plus hautes exigences en matière d’efficacité énergétique pour les centres de calcul. Avec la migration vers l’All IP, la consommation énergétique de la téléphonie fixe baisse de 50% au total, malgré une hausse chez les clients Voice only. Ces mesures et bien d’autres encore aideront à améliorer significativement notre efficacité énergétique ces prochaines années.

Le système de refroidissement du centre de calcul de Wankdorf réinjecte la chaleur émise dans le réseau de chaleur de la ville de Berne. Lorsqu’il fait chaud, le dispositif se refroidit par la circulation de l’air, sans qu’il soit nécessaire d’utiliser des compresseurs et réfrigérants. En cas de grosse chaleur, un dispositif basé sur l’évaporation de l’eau de pluie permet un refroidissement supplémentaire.

Engagée pour une durabilité accrue depuis 20 ans

Swisscom a adopté sa propre gestion environnementale dès 1997. Un an plus tard, Swisscom obtenait la certification selon la norme environnementale ISO 14001. Depuis 2010, la durabilité fait partie intégrante de la stratégie de l’entreprise. En 2014, Swisscom ouvrait le centre de calcul du Wankdorf, le plus performant de Suisse. Aujourd’hui, Swisscom propose 50 produits qui se distinguent par leur durabilité accrue, à l’image de la TV-Box et du routeur Internet peu énergivores. En 2020, Swisscom a été désignée comme l’opérateur de télécommunications le plus durable du monde par Sustainalytics et World Finance.

Calcul des émissions de CO₂: Sources et informations

Les économies reposent sur les données d’utilisation des produits Swisscom ainsi que sur des modèles calculant l’impact de l’utilisation de ces produits sur les économies de gaz à effet de serre. Ces modèles ont été élaborés en collaboration avec la fondation myclimate et font l’objet de contrôles et de développements réguliers. Les résultats des calculs sont vérifiés tous les ans par la société d’audit SGS. Le rapport climatique présente de plus amples informations relatives à l’efficacité climatique des activités de Swisscom.

Rapport climatique Swisscom 2020 (PDF)

L'article a été mis à jour



Portrait

Res Witschi est délégué à la nu­­mé­­­ri­­­sa­­­tion durable chez Swisscom. Il promeut et représente les initiatives visant à contribuer aux objectifs de dé­­­velop­­­pe­­­ment durable (de la Suisse) par le biais des technologies nu­­mé­­riques. Au­­­paravant, ce diplômé en sciences de l’environnement de l’ETH a travaillé pendant près de 14 ans comme chef de projet en matière de durabilité et 6 ans comme responsable de la durabilité chez Swisscom.

     



La durabilité chez Swisscom

Tout savoir sur la durabilité chez Swisscom: engagements, offres, objectifs, résultats, stratégie, partenaires, récompenses et équipe.

En savoir plus