Christoph Schumacher


CFO / Head of Management Services



Mitarbeiter.indd

«Plutôt une pizza froide que pas de pizza»


Plus la vue est globale, meilleure elle est. Partant de ce postulat, quoi de plus logique que de rêver habiter dans une station spatiale, en orbite autour de la Terre?


En apesanteur totale


Christoph Schumacher (*1974) ne perd jamais de vue l’aspect global des choses. Il ne serait d’ailleurs pas contre un départ immédiat pour l’espace. «Je pourrais contempler notre magnifique planète bleue dans toute son immensité et toute sa splendeur. Et j’aimerais aussi tester la vie en apesanteur. La plongée offre des sensations similaires et c’est ce qui m’a toujours plu dans ce sport», confie-t-il. Si ce manager se sent si bien partout, c’est parce qu’il garde toujours une vue d’ensemble sur les choses.


Jamais sans tablette ni pizza


Il ne quitte jamais sa tablette. S’il devait passer le restant de ses jours sur une île déserte, en quelques heures, la liaison WLAN par satellite serait opérationnelle. «Sans contact avec d’autres êtres humains, je finirais certainement par parler à un ballon de volley, comme Tom Hanks dans Seul au monde», blague-t-il. Il installerait aussi un four à pizza. En effet, Schumacher ne peut vivre sans pizza. «Je préfère manger une pizza froide que pas de pizza du tout.» Et une fois qu’il sera vieux, il se voit au guidon d’une grosse Harley, à sillonner la Route 66 de Chicago à Los Angeles. Entre les deux, il y a 27 pizzerias paraît-il.



Curriculum vitæ

Christoph Schumacher
Head of Management Services

 

Né en 1974 à Berne

 

Formation

Economiste d’entreprise HWV

 

Parcours professionnel

PricewaterhouseCoopers, conseil d’entreprise

Ascom Powerline AG, Controller/CFO

Swisscom Immeubles SA, responsable Reporting & Controlling