Paré pour l’avenir de Smart Meter grâce à la migration vers la 4G

Le fournisseur d’énergie d’Argovie Eniwa a migré avec succès ses anciennes solutions de metering de réseau fixe pour les clients commerciaux vers la solution Enterprise IoT basée sur la 4G de Swisscom et a ainsi jeté les bases d'une approche proactive du remplacement de la 2G dans les mois à venir. Il dispose ainsi désormais d’une base flexible aussi bien pour l’harmonisation des solutions de metering de tous les supports énergétiques que pour le déploiement à venir de Smart Meter à ses clients privés.



Défi

Eniwa approvisionne, en tant que fournisseur d’énergie ancré dans la région d’Aarau, les clients privés et entreprises dans près de 30 communes en courant électrique, gaz, chaleur et froid, hydrogène, eau, télécommunications et prestations d’installations électriques. Pour relever les défis de la numérisation et augmenter constamment l’efficacité, l’entreprise poursuit une stratégie d’innovation mûrement réfléchie. Outre les technologies Smart Grid pour la gestion des charges ou un réseau dense de station de recharge rapide pour l’électromobilité, un accès précoce à la gestion automatisée des compteurs fait aussi partie de cette stratégie. Pour la première génération de compteurs, on utilisait encore la technologie de téléphonie de réseau fixe. La deuxième génération se basait sur le réseau mobile 2G. Les deux technologies sont maintenant arrivées au terme de leur cycle de vie et ont dû être remplacées.



Solution

La nouvelle loi sur l’énergie qui est entrée en vigueur début 2018 a fixé les règles pour l’utilisation de Smart Meter dans le domaine des clients privés. Eniwa a profité de l’occasion pour donner le coup d’envoi du remplacement de l’ancienne infrastructure par une solution d’avenir durable. Afin d’amener aussi bien les compteurs basés sur la 2G que les installations de réseau fixe vers une base uniforme dans laquelle s’intègrent aussi les compteurs de tous les autres supports énergétiques, Eniwa a opté pour une solution IoT basée sur la 4G. Swisscom Enterprise IoT a réalisé pour l’entreprise d’approvisionnement d’une part un réseau mobile privé via Secure APN. Les compteurs sont ainsi gérés via des adresses IP privées de façon sûre et avec une latence extrêmement faible. D’autre part, la solution comprend également une plateforme Connectivity Management complète qui simplifie nettement la gestion des appareils.



Résultat

Alors que la majorité des modules de communication 2G sont pu être remplacés simplement, des efforts considérables ont été déployés pour le remplacement des installations de réseau fixe dans les différents bâtiments éloignés. Eniwa a pu compter alors sur le soutien des spécialistes Swisscom. Ceux-ci ont réalisé les mesures nécessaires et ont trouvé avec leurs connaissances spécialisées et leur vaste expérience une solution adaptée à la pratique pour chaque cas.

Aujourd’hui, Eniwa gère au total 1400 compteurs digitales de clients entreprises et de producteurs de courants solaires privés via la plateforme Connectivity Management basée sur le cloud de Swisscom. Eniwa prévoit actuellement le déploiement aux clients privés. La loi exige effectivement l’installation d’ici 2027 de Smart Meter à 80%. La technologie 4G IoT doit jouer un rôle essentiel. La question de savoir si 4G IoT jouera un rôle dépend de divers facteurs. Dans tous les cas, Eniwa considère la solution 4G IoT comme une variante possible.


Eniwa AG

> Industrie: Approvisionnement énergétique

> Siège social: Aarau

> Nombre d'employés: 345 (2017)





Reto Dambach

Head of Energy Supply


Monsieur Dambach, pourquoi misez-vous pour le metering sur une communication basée sur le réseau mobile et non sur une autre technologie?

«Eniwa a réalisé il y a cinq ans des tests avec PLC (Power Line Communication) qui ont donné des résultats insatisfaisants. En conséquence, les principales autres technologies sont prioritaires. Derrière le standard IoT se cache par contre une industrie internationale. Cela nous garantit que le développement avancera aussi à long terme. Il y a par exemple avec NarrowBand IoT une technologie dans les startings blocks, qui est orientée vers les applications dans les régions rurales et à l’intérieur de foyers.»

Pourquoi avez-vous misé sur Swisscom en tant que partenaire?

«Le principal critère était la qualité du réseau. L’important pour nous était aussi la force d’innovation dont dispose Swisscom dans le domaine IoT. Elle propose une plateforme complète mûrement réfléchie et investit beaucoup dans le développement. On le ressent aussi en tant que client dans la qualité du conseil. Les spécialistes de Swisscom comprennent plus que les appareils actuels.»

Quels objectifs stratégiques Eniwa poursuit-elle avec la nouvelle infrastructure Smart Metering?

«Nous nous sommes réorientés ces derniers mois. Au lieu d’avoir comme avant différents secteurs tels que le courant électrique, le gaz ou la chaleur et le froid, nous sommes désormais organisés de manière fonctionnelle et gérons tous nos services et prestations comme une unité. Cela concerne bien entendu aussi le metering. Afin d’atteindre des synergies et de maîtriser plus efficacement la numérisation, nous allons harmoniser les différentes infrastructures de compteurs pour les différents supports. La solution 4G IoT nous apporte la base flexible et performante pour y parvenir.»



Ce produit est utilisé par Eniwa SA



Smart Metering

Smart Metering permet aux fournisseurs d’alimentation de tous secteurs une interaction avec les clients et le respect des directives réglementaires.