Physiozentrum.ch SA


Success Story Physiozentrum.ch SA


«Bien conçu, performant et pensé pour le long terme.»

Christoph Landolt,
codirecteur, Physiozentrum.ch SA




Une meilleure qualité avec curaPrax

Physiozentrum.ch SA est en plein essor et mise sur le numérique. L’entreprise a trouvé en curaPrax le bon système d’information pour cabinets médicaux.


Monsieur Landolt, qu’en est-il de la transition numérique sur les près de dix sites de votre entreprise?

«Le numérique recèle un grand potentiel. De nos jours, les patients s’informent en ligne et souhaitent communiquer avec nous en personne ou par voie électronique selon la situation. Notre site Internet fournit des informations et propose aussi la prise de rendez-vous en ligne et l’évaluation par les patients. Un tiers d’entre eux prend rendez-vous sur physiozentrum.»


En conséquence, l’administration de vos cabinets doit également être moderne.

«Un système d’information performant est essentiel: la gestion devient plus efficace et la qualité des traitements augmente.»



Comment?

«Qui numérise, standardise. Quand nos thérapeutes saisissent un résultat, ils le font suivant le modèle sauvegardé dans notre système. Ils sont obligés d’observer attentivement le patient et son problème. Tout est documenté d’une manière précise, ce qui permet la comparaison et garantit une qualité optimale. Cela bénéficie à nos patients, à nos collaborateurs, et aux médecins qui nous envoient les patients. En effet, nous établissons pour eux un rapport sur la base des données de notre système. Dans le secteur peu dynamique de la physiothérapie, ce système est un atout.»



CuraPrax est-il convaincant au niveau administratif?

«Il est bien conçu, performant et pensé pour le long terme. Au vu de notre volume, nous ne pouvons pas nous permettre des problèmes de performance ou des demi-solutions. De plus, nous souhaitons un accès depuis tous les sites à une base de données commune. Avec curaPrax, c’est possible.»



Dans quelle mesure les besoins spécifiques des thérapeutes sont-ils pris en compte?

«Les logiciels classiques pour cabinets médicaux ne sont pas pensés pour la physiothérapie. Dans une thérapie, c’est la série de séances de traitement et non la consultation qui doit être au cœur du système. Nous voyons nos patients régulièrement sur une longue période. Ces exigences, comme d’autres, ont été prises en compte par Swisscom Health et mises en œuvre dans curaPrax.»



Un affichage par période de 25 minutes a été développé pour l’agenda. Pourquoi?

«Toutes les tâches administratives sont gérées par nos assistantes. Cela permet aux thérapeutes de se concentrer sur les patients et d’être plus productifs. Ils sont également moins stressés ainsi. La durée d’une séance type chez nos thérapeutes est de 25 minutes. Il fallait en tenir compte dans le système. Swisscom Health l’a compris et mis en oeuvre dans curaPrax.»



Comment avez-vous vécu la transition de votre ancien logiciel à curaPrax?

«Cela a fonctionné sans problème. Nous avons repris environ 21000 patients dans curaPrax. Swisscom Health a de bons collaborateurs, capables de mener à bien un tel projet. Pour chaque difficulté qui survenait, une solution était élaborée rapidement.»



Que pensent vos collaborateurs de curaPrax au quotidien?

«Ce système a effectivement simplifié certaines tâches, il est plus stable et plus rapide que nos solutions précédentes. Bien sûr, le changement d’outil demande un temps d’adaptation. Mais convaincre les thérapeutes que nous avions besoin d’une meilleure solution a été facile. Quant aux assistantes, elles sont enchantées de curaPrax.»




Physiozentrum.ch SA


Depuis 2011, Physiozentrum.ch SA met en oeuvre le concept d’une thérapie active: un entraînement moderne ciblé plutôt qu’un traitement passif en position allongée. L’entreprise dispose aujourd’hui de sept sites et d’environ 90 collaborateurs dans toute la Suisse. Le concept est le même partout: toutes les possibilités de la physiothérapie à un endroit et à un haut niveau de qualité.

www.physiozentrum.ch