Le coworking – mais qu’est-ce donc?





Chronique: Ruggero Crameri, Future Work Experience Developer, Swisscom

Le coworking – mais qu’est-ce donc?


Open space, Free Seating, Shared Desk: ces termes à la mode paraissent ronflants et pourtant, la mise en œuvre du concept est très simple.


textes: Ruggero Crameri,




Aujourd’hui, les nouveaux concepts de travail tels que le coworking, la coopération agile, le Design Thinking et les salles de travail originales sont sur toutes les lèvres. Mais quand et comment notre voyage vers des concepts de travail modernes et de nouveaux aménagements de l’espace a-t-il véritablement commencé?


Je me souviens encore très bien des débuts: Il y a huit ans, nous avons lancé chez Swisscom un projet visant à serrer les rangs pour mieux exploiter nos espaces. Cette idée nous est venue car de nombreux collaborateurs travaillaient déjà de chez eux ou en déplacement, ou n’étaient pas au bureau pour cause de travail à temps partiel. La devise était la suivante: quiconque ne passe pas plus de 70% de son temps de travail au bureau ne peut prétendre à un poste fixe. Nous avons dû, par conséquent, transformer les postes de travail fixes en postes partagés et passer des bureaux individuels à l’open space.


Une vague d’indignation déferla dans les bureaux. Pour la première fois, il y a avait moins de postes de travail que de collaborateurs. Mais était-ce vraiment si grave?


Cela représentait certainement un grand changement pour de nombreux collaborateurs. À l’époque, les classeurs, livres et autres affaires personnelles des collaborateurs étaient omniprésents. Tous ces papiers ne facilitaient pas vraiment le «free seating». Ranger et numériser étaient donc au programme.


Et pendant que j’écris ces lignes, je remarque un chevalet en carton violet sur le bureau partagé. Cela illustre à merveille comment les collaborateurs ont commencé à opérer eux-mêmes ce changement. Ils se sont rendu compte des avantages de partager les bureaux. Mieux encore: ils ont choisi de leur propre chef de changer de place pour dialoguer avec d’autres personnes. Et la photo de famille, autrefois posée sur le bureau, s’affiche désormais en permanence sur leur propre écran.


Qu’est-ce qu’il ressort de tout cela? Imposée à l’origine par la direction, la flexibilisation de nos postes de travail a initié un changement. Bien sûr, chaque transformation s’accompagne dans un premier temps d’une perte. Mais il en résulte, plus ou moins rapidement selon la mise en œuvre, une amélioration pour tous. Les collaborateurs emboîtent alors le pas et se réinventent. Pour le bien de tous.


Et la morale de l’histoire: le changement n’est pas si difficile. En tant qu’êtres humains, nous tenons certes à nos habitudes, mais nous nous adaptons aussi très vite à un nouvel environnement et le façonnons en fonction de nos besoins. La réalisation et l’accompagnement de changements sur la durée dépend aussi bien de l’état d’esprit de chacun que de la volonté de l’entreprise.


Depuis de nombreuses années, Ruggero Crameri accompagne Swisscom sur le chemin de la collaboration sans limites. Il soutient avec passion les organisations et leurs collaborateurs dans la découverte de nouveaux univers de travail intelligents.


Son objectif est de faciliter la vie des personnes et de créer de la valeur ajoutée pour les entreprises. Avec son équipe, Ruggero invente les concepts de postes de travail de demain, mélange les générations et réinvente les règles.









En savoir plus sur ce thème