Opinion: Kathrin Buholzer

Apprenez des langues!

Utiliser son smartphone intelligemment au lieu de gaspiller son temps? Kathrin Buholzer a trouvé une solution: les apps d’apprentissage des langues.

Kathrin Buholzer (texte), Milan Hofstetter (illustration), 31 mars 2017

Franchement, quand avez-vous fait pour la dernière fois un usage vraiment intelligent de votre smartphone? «Intelligent» dans le sens d’utile, de durable, de sensé. Mmmmh... On doit vraiment réfléchir un moment, n’est-ce pas?

 

Vous avez «liké» quelques photos de panda sur Instagram? Vous avez photographié le code d’emplacement de l’armoire de salle de bain vue chez Ikea (pour pouvoir la localiser ensuite plus facilement)? Vous avez vite écrit un message à votre enfant pour lui dire que le T-shirt blanc introuvable ce matin («Maaaamannnn, où l’as-tu de nouveau mis, il n’est pas dans ma chambre?») a précisément été retrouvé dans sa chambre? Ou bien vous avez parcouru quelques groupes de Facebook et êtes retombé-e pour la centième fois sur la photo du résultat d’un test de grossesse et sur la question: «Que pensez-vous, suis-je enceinte ou pas?»

Soyons honnêtes: ne vous arrive-t-il pas aussi de passer du temps avec votre smartphone sans avoir d’objectif précis?

Autant de thèmes qui, même s’ils ne sont pas totalement vains, ne sont pas non plus franchement intelligents et durables. Soyons honnêtes: ne vous arrive-t-il pas aussi de passer du temps avec votre smartphone sans avoir d’objectif précis et cela ne vous provoque-t-il pas aussi un certain agacement?

 

Eh bien permettez-moi de vous faire une petite suggestion: Apprenez des langues! Oui, vous avez bien compris. Il existe entretemps un grand nombre d’apps d’apprentissage des langues. Certaines sont gratuites comme Duolingo, d’autres payantes comme Busuu ou Babbel.

La semaine dernière, j’ai eu un accès d’ambition et me suis de nouveau connectée à mon app d’apprentissage.

La semaine dernière, j’ai eu un accès d’ambition et me suis de nouveau connectée à mon app d’apprentissage après une longue période d’abstinence. Pour quelle raison? Le programme d’échange scolaire auquel participe ma fille «Deux langues – un but» a certainement joué un rôle important dans ma motivation. En effet, cette semaine, une écolière originaire du Valais a passé trois jours chez nous. Comme elle parlait peu et pas très bien l’allemand, j’ai dû m’efforcer de lui traduire mes questions en français.

 

«Tu veux encore des brocolis? Que faites-vous l’après-midi à l’école? Tu aimerais prendre une douche?» Heureusement, j’arrive à formuler des phrases simples et à maintenir une conversation de difficulté moyenne, par contre il me manque beaucoup de vocabulaire. Et il n’est bien sûr pas formidable de bégayer sans arrêt en disant «euhhhh».

Il y a un grand nombre d’exercices où l’on doit formuler à haute voix des phrases en français dans son microphone.

J’ai donc décidé de me remettre à mon entraînement linguistique en y consacrant cinq à dix minutes par jour, exactement dans les situations commentées ci-dessus, où j’avais l’habitude de surfer sans but précis sur mon smartphone. Par exemple sur les toilettes, le soir dans le lit ou en prenant le café sur mon canapé. Les plus courageux d’entre vous peuvent aussi s’y mettre à la caisse du supermarché ou à l’arrêt de bus, car il y a un grand nombre d’exercices où l’on doit formuler à haute voix des phrases en français dans son microphone.

 

Entretemps, avec mon petit cours de rafraîchissement, je suis déjà arrivée au chapitre consacré aux adverbes. Je reconnais de nouveau la différence entre «autant, plutôt et cependant» et ça me motive à fond.

 

Et quand les enfants me regardent de travers parce que je suis en train de cliquer sur mon smartphone, je peux leur dire sans mauvaise conscience: «Tu sais, j’apprends le français!»

 

Kathrin Buholzer

La journaliste et animatrice du site Internet elternplanet.ch est mère de deux enfants et observe pour Chroniques les contraintes auxquelles nous sommes quotidiennement soumis dans notre rapport aux nouveaux médias et aux possibilités du monde numérique.

Suivre l'auteure sur Youtube

 

Conditions d’utilisation

Nous vous remercions de votre contribution. Nous publions vos commentaires du lundi au vendredi.