Opinion

Le karaoké des Schtroumpfs

Kathrin Buholzer, 30 mars 2016

Si vous avez des enfants, vous devez certainement aussi être confronté-e à des phénomènes qui vous dépassent. Et plus ils grandissent, plus vous expérimentez de tels moments de perplexité.

Par exemple en ce qui concerne leur habillement ou leurs goûts musicaux, leur fascination pour certaines stars de YouTube ou leur obsession «Je dois encore vite faire une photo pour Snapchat.»

Il peut arriver que vous entendiez alors une musique étrange, des chansons dont on dirait que c’est le Grand Schtroumpf en personne qui les a enregistrées.

Snapchat est une appli sociale que seuls les ados paraissent dominer. Essayer donc de demander à un adulte de vous expliquer le fonctionnement de cette app connue pour sa silhouette de spectre se détachant sur un fond jaune. Eh bien, justement!

Si vos enfants sont de nouveau en train de «snapchatter» ou s’ils vous disent qu’ils vont faire leurs devoirs, postez-vous discrètement derrière la porte de leur chambre. Il peut arriver que vous entendiez alors une musique étrange, des chansons dont on dirait que c’est le Grand Schtroumpf en personne qui les a enregistrées.

Ne vous en étonnez pas. Il est bien possible que vos gosses soient devenus accros de l’app Musical.ly.

 

 

 

Voilà à quoi ressemblent les utilisateurs de Musical.ly lorsqu’ils font bouger leurs lèvres. Video: Youtube/TopClips247

«Oh! Quelque chose en rapport avec la musique et la chanson, voilà enfin un passetemps sensé», vous direz-vous peut-être. Musical.ly a en fait davantage à voir avec l’auto-mise en scène qu’avec la chanson. Car il ne s’agit pas de chanter, mais seulement de bouger les lèvres et de réaliser une prestation scénique.

C’est une espèce de karaoké, mais sans chanson. Et le pire de tout, c’est que la plupart des chansons disponibles rappellent les voix de Mickey, des Schtroumpfs et des Chipmunks réunies dans un chœur. Concrètement, les voix atteignent des fréquences si aigües que n’importe qui ayant atteint l’âge adulte prend le large au plus vite.

«Et si vous excellez dans le genre, vous aurez très vite quelques centaines de milliers de «followers» voire plus.»

«Quoi? Mais qu’y a-t-il de si drôle à tout cela?», devez-vous vous demander. Bouger les lèvres, secouer la tête dans un sens et dans l’autre, faire quelques mouvement bien sentis et télécharger le tout le tout dans l’app Musical.ly, c’est tout?

Absolument, c’est tout. Et si vous excellez dans le genre, vous aurez très vite quelques centaines de milliers de «followers» voire plus. Car ici aussi, la devise est de réunir aussi rapidement que possible le plus grand nombre de fans. Pour enfin être reconnu. Il y a déjà quelques millionnaires de Musical.ly, c’est-à-dire des enfants et des ados qui ont plus d’un million de «followers».


Et c’est ainsi que d’innombrables enfants s’entraînent chaque jour à bouger leurs lèvres de manière aussi synchrone que possibles sur les chansons de Jason Derulo et Cie. en faisant des grimaces, en roulant les yeux, en balançant la tête et en se déhanchant. Et tous n’attendent qu’une seule chose: la célébrité, aussi vite que possible.

Oui, il y a aussi des adultes qui se risquent à cet exercice d’auto-représentation sur Musical.ly, de manière plus ou moins pathétique. Certains d’entre eux accompagnent même leurs rejetons en pleine phase de puberté. Récemment mes filles, incrédules et horrifiées, m’ont montré sur Musical.ly des mères qui avaient bien passé le cap des quarante ans.

«Oh mon Dieu, regarde maman! N’est-ce pas, tu ne ferais jamais une chose pareille?»

Non, franchement, elles n’ont aucun souci à se faire. Je me cantonne à mon bon vieux Twitter et à mon Facebook. Et si je me mets à chanter, c’est dans la baignoire ou en voiture.

Et à pleine voix.

 

 

 

Kathrin Buholzer

La journaliste et animatrice du site Internet elternplanet.ch est mère de deux enfants et observe pour Chroniques les contraintes auxquelles nous sommes quotidiennement soumis dans notre rapport aux nouveaux médias et aux possibilités du monde numérique.

Suivre l'auteure sur Youtube

 

Nous vous remercions de votre contribution. Nous publions vos commentaires du lundi au vendredi.