Le pionnier Auguste Piccard

Le véritable professeur Tournesol

Bertrand Piccard s’apprête à achever le tour du monde avec son avion Solar Impulse. Ce scientifique suisse vient d’une famille de chercheurs qui n’est pas seulement entrée dans l’histoire pour ses prouesses en matière de plongée profonde et d’aéronautique, mais aussi par les aventures de Tintin.

Nadja von Burg (texte), zVg (photos), 19 avril 2016

Qui ne le connaît pas le fameux professeur, distrait, dur d’oreille, qui suit son pendule et ne manque pas une occasion de mettre le capitaine Haddock hors de lui? Son nom est Tryphon Tournesol et il se distingue par ses inventions géniales: la fusée à propulsion atomique, le mini sous-marin, l’arme à ultrason, les patins à roulettes motorisés, qu’il teste lui-même, et le comprimé qui rend la consommation d’alcool abominable, au grand dam du capitaine Haddock.


 

La ressemblance physique avec le professeur Tournesol est manifeste. Un admirateur a peint le portrait du professeur Auguste Piccard.

 

D’après son petit-fils, Auguste Piccard, mort en 1962, ne savait pas qu’il avait servi d’inspiration pour le personnage de Tournesol.

Le petit homme avec sa calvitie, sa barbichette et ses lunettes rondes est l’un des personnages emblématiques des aventures de Tintin et Milou. Ce qui est moins connu, c’est qu’Hergé s’est inspiré d’une personnalité scientifique réelle pour créer son personnage de Tournesol. Il se trouve que c’est le grand-père de Bertrand Piccard, l’actuel pilote de l’avion Solar Impulse, qui a servi de modèle au personnage fictif.

 

 

Le modèle de la figure de Tournesol

 

D’après son petit-fils, Auguste Piccard, mort en 1962, ne savait pas qu’il avait servi d’inspiration pour la figure du professeur Tournesol. On ne sait donc pas s’il aurait pu s’identifier à ce personnage. Bertrand, quant à lui, est très heureux de la caricature de son grand-père. Ainsi, il a déclaré dans un interview: «Quand ma fille aînée avait six ans, elle m’a dit un jour: ‹Tu sais papa, tu ne dois pas être triste que grand papa soit mort. Tu peux le voir quand tu veux dans Tintin.›»

 

 

1/5 Auguste Piccard fut un pionnier de l’exploration en ballon. C’est ainsi qu’il effectua en 1931 un vol dans la stratosphère à 15'781 mètres. Au cours de ce vol historique, il perdit la manette de la capsule de pression, qu’un Américain retrouva des années plus tard sur un glacier de l’Obergurgl en Autriche.

2/5 Après une plongée au large de l’île italienne de Ponza en 1953, les pêcheurs ont récompensé Auguste Piccard en lui offrant cette scie d’un poisson-scie.

3/5 Auguste Piccard à bord de son sous-marin: le bathyscaphe, dont le nom vient du grec «bathos», pour profondeur, et «skaphos», pour bateau.

4/5 Le crayon avec lequel Auguste Piccard a noté ses observations dans le journal de bord lors de sa plongée en 1930 dans la fosse des Mariannes.

5/5 Bertrand Piccard avec le masque du professeur Tournesol – en souvenir de son grand-père Auguste Piccard.

1/5 Auguste Piccard fut un pionnier de l’exploration en ballon. C’est ainsi qu’il effectua en 1931 un vol dans la stratosphère à 15'781 mètres. Au cours de ce vol historique, il perdit la manette de la capsule de pression, qu’un Américain retrouva des années plus tard sur un glacier de l’Obergurgl en Autriche.

 

 

Un explorateur infatigable

 

Hergé, le dessinateur de Tintin a croisé maintes fois à Bruxelles le Suisse Auguste Piccard et était fasciné par son apparence hors du commun. A en croire Jacques Piccard, le père de Bertrand, Auguste Piccard et Tournesol ne se ressemblaient guère au niveau du caractère. Par contre, en ce qui concerne leur esprit de pionnier, les parallèles sont incontestables, et les aventures d’Auguste Piccard n’ont rien à envier au personnage de la bande dessinée.

Piccard et Kipfer ont été les premiers hommes qui ont pu voir la courbure terrestre de leurs propres yeux.

En mai 1931, Auguste Piccard et son assistant Paul Kipfer se sont envolés dans la stratosphère avec un ballon à gaz. L’altitude du vol calculée rétrospectivement était de 15'781 mètres. Grâce à ce record d’altitude, Piccard et Kipfer ont été les premiers hommes qui ont pu voir la courbure terrestre de leurs propres yeux.

 

 

Jacques Piccard, le père de Bertrand, peu après sa plongée record de près de 11'000 mètres le 23 janvier 1960.

 

 

Avec son ballon stratosphérique Auguste Piccard a marqué un tournant dans l’aéronautique moderne. Mais à partir de 1937, il a décidé de se consacrer à l’exploration des profondeurs sous-marines et a tenté à de nombreuses reprises de battre le record de plongée avec son bathysphère, une boule métallique reliée à la surface par un câble.

Dix ans plus tard, il a construit son premier sous-marin, avec lequel il est descendu à 4000 mètres. La quête d’Auguste Piccard a ensuite été poursuivie par son fils, qui atteint en 1960 le fond de la fosse des Mariannes à une profondeur de 10'916 mètres. Ce record n’a toujours pas été battu.

 

 

Dans la fosse des Mariannes (Pacifique) se trouve le point le plus profond du globe à une profondeur de 11'034 mètres au-dessous du niveau de la mer.

 

 

Après le record d’altitude de son grand-père et le record de profondeur de son père, Bertrand Piccard a réalisé en 1999 le record du premier tour du monde en ballon.

 

 

Nouveau record du monde avec Solar Impulse?

 

Avec son projet actuel Solar Impulse, Bertrand Piccard accompagné d'André Borschberg, est en train de faire le tour du monde à bord d’un avion à propulsion photovoltaïque, sans consommer une seule goutte de carburant.

 

 

Bertrand Piccard, le petit fils d’Auguste, est sur le point d’achever son voyage autour du monde avec Solar Impulse.

 

L’été passé lors de l’étape record entre le Japon et Hawaï, les batteries de l’avion solaire ont eu des problèmes de surchauffe et le projet a dû être interrompu pendant neuf mois. A présent, les aventuriers sont prêts à poursuivre leur périple au cours de ces prochains jours.

 

Rendre possible l'impossible

Les deux pilotes Bertrand Piccard et André Borschberg ont commencé en 2015 leur tour du monde en avion solaire. Avec le soutien de Swisscom, les deux explorateurs sont sur le point de s'envoler pour leur dernière étape.

 

Tout savoir sur bluewin.ch

 

 

Participez à la discussion

 

Suivez-vous les aventures de la famille Piccard? Quel sera leur prochain défi après le tour du monde en avion solaire?

 

Nous vous remercions de votre contribution. Nous publions vos commentaires du lundi au vendredi.