L’internet super rapide

Et quel type de «haut débit» êtes-vous?

A en croire une étude récente, pour beaucoup de Suisses l’internet à haute vitesse est plus important que les transports publics. Nos cinq types d’utilisateurs du haut débit démontrent pourquoi il en va ainsi.

Dominik Galliker (texte), milanhofstetter.ch (illustrations), 16 novembre 2016

D’ici quatre ans en Suisse, 17 de 20 internautes navigueront à une vitesse d’au moins 100 Mbit/s selon les pronostics de Swisscom. «A long terme, presque toutes les communes de notre pays auront accès à l’internet à bande ultralarge», développe Markus Reber, responsable de la construction du réseau. «L’avènement de la société numérique est déjà une réalité dans de multiples domaines, ce qui augmente la demande pour des raccordement à très haut débit.» Dans le réseau câblé, le volume des données double tous les seize mois, dans le réseau mobile, même tous les douze mois. C’est un énorme défi pour tous les acteurs de la branche! On se demande alors qui peut avoir besoin de toute cette bande passante.

 

 

1. Le fan de séries: le festin numérique

 

 

 

Rentrer à la maison, suspendre son manteau, jeter ses clé sur la table et allumer la télé et c’est parti. Alors qu’autrefois on se réservait encore modestement le mardi soir pour regarder un polar après le téléjournal, le fan de séries actuel se lance dans le visionnement à grande échelle d’une saison entière de «Game of Thrones». Le prestataire de vidéos à la demande Netflix a mis cette tendance à la mode en proposant simultanément tous les épisodes de la première saison de «House of Cards». Cette manière de consommer les séries s’appelle en anglais «binge watching», c’est-à-dire «faire un gueuleton télévisuel». Dans cette métaphore, le raccordement à haut débit correspond à la table du festin.

 

Vous êtes fan de séries et vous avez besoin de votre dose de streaming quotidienne. Dans ce cas, l’abonnement Swisscom Vivo M est ce qu’il vous faut.

 

 

2. Le travailleur. Tout le temps. Tout partout. Sécurisé.

 

 

 

Le disque dur, c’est le passé. L’avenir appartient au cloud, où l’ensemble des données sont sauvegardées de manière sécurisée. Bien plus important encore: elles sont disponibles n’importe où et n’importe quand pour tous les membres d’une équipe utilisant des outils de collaboration tels qu’Office 365 ou Adobe Cloud. Ce sont ainsi rapidement des montagnes données se mesurant en gigabytes qui sont envoyées à gauche et à droite. Ceux qui veulent encore faire l’économie du haut débit finissent par abuser du café. En effet, il faut bien meubler l’attente pendant les téléchargements interminables.

 

Vous travaillez souvent en déplacement, en équipe, et vous sauvegardez vos données dans le cloud? C’est alors l’abonnement Swisscom Vivo L qui vous convient.

 

 

3. Le héros numérique

 

 

 

L’internet à large bande sauve des vies, en l’occurrence il s’agit des vies virtuelles. Avec une connexion internet trop lente et donc un ping trop élevé, le joueur du net risque d’être balayé par ses adversaires avant même de les avoir repérés. Les passionnés qui obtiennent leurs jeux chez Steam, chez Origin ou auprès d’un autre portail en ligne sont condamnés à s’inscrire au haut débit. Un jeu comme «Battlefield 1» à lui seul représente déjà 50 gigabytes en terme de téléchargement. Bonne chance à celui qui se lance dans cette aventure avec un raccordement classique.

 

Si une demi-seconde de temps d’attente peut être pour vous synonyme de mort virtuelle et que vous voulez également télécharger le tout dernier jeu, vous faites partie de ces héros du monde numérique qui choisissent l’abonnement Swisscom Vivo XL.

 

 

4. L’accro des relations à distance

 

 

 

La distance n’est pas un obstacle. L’amour, la famille et le travail ne connaissent pas de frontières. Le grand amour se trouve en Amérique, la grand-mère en Australie, la nièce en Espagne, le responsable de projet à Berlin. Avec tout ce beau monde on peut communiquer par vidéoconférence sur Skype. Les connexions trop lentes sont un désastre pour les relations: les images saccadées, les phrases hachées rendent agressifs. Les études à ce sujet sont unanimes. Pour l’accro des relations à distance, le haut débit est donc presque aussi important que l’amour lui-même. En particulier lorsqu’il a besoin du mode de traduction simultanée de Skype.

 

Vous vivez une relation à distance et ne voulez pas que cela soit une cause d’énervement? Vous voulez aussi optimiser l’image lors de vos conversations sur Skype, qu’elle soit stable? Nous vous conseillons de souscrire un abonnement Swisscom Vivo M.

 

 

5. Le collectionneur d’écrans

 

 

 

Le fils joue au nouveau «Call of Duty» sur son PC. La mère regarde à la télévision le «Temps présent» du jeudi d’avant. Le père suit sur sa tablette une vente aux enchères sur Ricardo, la fille bavarde sur Skype avec une amie qui se trouve à Sidney et la grand-mère regarde dans sa chambre un vieux film à l’eau de rose, qu’elle a enregistré la semaine précédente sur Swisscom TV 2.0. Quand tout cela se déroule simultanément, il n’est pas étonnant que la connexion internet se mette à chauffer, surtout si elle n’a pas assez de bande passante.

 

Vous êtes adepte du «multitasking» et faites volontiers plusieurs choses à la fois? Ou votre ménage compte plusieurs types de services à large bande? Si c’est le cas, vous n’avez d’autre choix que de souscrire un abonnement Swisscom Vivo XL.