Apps de messagerie

La vie de famille à l’ère numérique

Aujourd’hui, il y a de nombreuses possibilités de renforcer les liens familiaux grâce aux moyens de communication numériques.

Helmi Sigg (texte), 8 novembre 2016

Vlan! Et soudain, ils sont tous partis. Bien sûr, il est normal que les enfants quittent tôt ou tard le nid pour s’envoler vers des horizons nouveaux. Les parents se retrouvent alors seuls avec un sentiment de soulagement mêlé de nostalgie. C’en est donc terminé de la joyeuse vie en commun? Heureusement, il existe de nos jours des moyens de maintenir le lien familial malgré la distance.

 

 

Autrefois: lost in space

 

Nos parents devaient avoir des nerfs d’acier. Car sinon, comment s’expliquer qu’ils supportaient nos absences prolongées sans possibilité de nous appeler, surtout au moment de notre adolescence quand nous partions à la découverte du monde?

 

Depuis cette époque, de l’eau a coulé sous les ponts. L’ère numérique permet aujourd’hui de rester en contact, où qu’on se trouve. Cela facilite beaucoup les choses, mais peut aussi se révéler fort ennuyant.

On pouvait alors se téléphoner et c’était déjà le summum.

Hier: téléphoner à la maison

 

Les enfants restent des enfants, même s’ils sont devenus adultes et eux-mêmes parents. L’instinct de protection et la cohésion familiale demeurent pour beaucoup de parents un pilier important de leur existence. Lorsque nos enfants sont arrivés à la phase décrite ci-dessus, nous les avons équipés d’un téléphone mobile. On pouvait alors se téléphoner et c’était déjà le summum. Nous pouvions ainsi quasiment rester en contact permanent.

 

 

Aujourd’hui: chat multimédia

 

Le développement fulgurant des moyens de communication numériques ouvre aujourd’hui d’innombrables possibilités. Il suffit d’un petit message pour dire que tout est en ordre et pour réjouir les cœurs de papa et maman. Et si on y joint une photo, le lien qui se crée est encore plus fort.

Après des années de vie commune, on se réjouit dans un premier temps de pouvoir de nouveau célébrer sa vie de couple et d’être libéré de son rôle parental fait d’une multitude d’accolades protectrices. Pourtant, la séparation est bientôt ressentie comme un vide, tant par les parents que par leurs enfants. Et après le soulagement du début, le lien familial reprend ses droits et réveille en nous notre besoin d’échanges.

Un bon dosage des messages me fait plaisir, un excès m’agace.

L’éloignement n’est plus un grand problème de nos jours, car notre monde est connecté, la liaison est garantie. Même la distance entre les deux communes zurichoises d’Oberrieden et de Winterthour rend une visite quotidienne, qui ne serait d’ailleurs probablement pas souhaitée, impossible.

 

Eurêka! De nouvelles apps pour le smartphone nous aident à nous rapprocher de manière ludique. On peut par exemple régler des affaires familiales en quelques effleurements du doigt, bien que tous les membres du clan soient dispersés à travers le monde. Cela est particulièrement utile pour organiser les réunions de famille, à Noël par exemple. Nos enfants ont grandi avec l’essor des technologies digitales. Moi, par contre, j’ai encore un peu de mal. Je consulte alors ma fille: «Quelles sont les apps que tu utilises?»

Et tandis que je dactylographie péniblement les phrases avec mes doigts maladroits, ses réponses apparaissent sur mon écran du tac au tac.

 

Et tandis que je dactylographie péniblement les phrases avec mes doigts maladroits, ses réponses apparaissent sur mon écran du tac au tac. Les tâches d’organisation qui nécessitaient autrefois de multiples appels téléphoniques se règlent désormais rapidement et efficacement. Un bon dosage des messages me fait plaisir, un excès m’agace. Et parfois, communiquer moins, c’est être plus efficace.

 

 

Digital-analogique

 

Le maintien permanent du lien familial rend l’absence physique des enfants (devenus adultes) plus supportable. Et malgré tout, quand je peux les serrer dans mes bras, je me dis que rien ne peut remplacer une véritable accolade. Je trouve cela fantastiquement démodé.

 

 

APPS POUR LA VIE DE FAMILLE 2.0


Pour que les différentes générations puissent communiquer entre elles, il faut qu’elles utilisent les mêmes apps. Il est ainsi plus probable qu’elles partagent des photos et des albums et s’envoient des message.

 

Messenger:

Grâce à une app de messagerie, il est non seulement possible d’envoyer des messages, mais aussi des photos, des vidéos et des messages vocaux. La plus connue est WhatsApp. D’autres apps offrant des fonctions semblables sont par exemple Threema, iO, Telegram ou iMessage (appareils Apple) ainsi que Hangouts (appareils Android).

 

Photos dans le cloud:

Les services en ligne permettent de partager des albums entiers, par exemple via des apps photos telles que MyCloud, Flickr ou Google Fotos, mais aussi via des service de stockage dans le cloud comme Dropbox ou OneDrive. Les propriétaires d’un terminal Apple peuvent s’envoyer leurs photos via iCloud.

 

Videotéléphonie:

L’application classique de vidéotéléphonie, c’est bien sûr Skype. En plus des conversations vidéo, elle permet aussi d’échanger des messages. Skype sous Windows offre en plus un système de traduction simultanée. Comme alternatives à Skype, on peut utiliser Face Time (Apple) ou Hangouts (Android).

 

 

myCloud

myCloud est une application qui permet de stocker et de partager des fichiers, des photos et des vidéos. Elle peut être utilisée en conjonction avec le smartphone, la tablette et le PC. L'app existe pour les dispositifs iOS et Android.

 

 

 

iO-App

L'app iO de Swisscom offre des services de messagerie, de téléphonie et de vidéotéléphonie. Elle est disponible en tant qu'application web pour le PC ainsi que pour les dispositifs iOS, Android et Windows Phone. 

 

 

Participez à la discussion

 

Comment communiquez-vous dans le cénacle de votre famille?

 

Nous vous remercions de votre contribution. Nous publions vos commentaires du lundi au vendredi.