Gadgets connectés pour le sommeil

Les mille et une nuits numériques

Un matelas qui enclenche la machine à café, un coussin qui interrompt les ronflements ou un réveil qui ne sonne que par beau temps: les gadgets numériques s’installent aussi dans la chambre à coucher. Voici quelques exemples étonnants.

Christoph Widmer (texte), 18 octobre 2017

Aujourd’hui, Thomas a tout donné au travail. Il n’a plus envie que d’une seule chose: dormir. Lorsqu’il arrive chez lui, son lit déjà tiède l’attend. Thomas s’y jette sans se soucier de déclencher la lumière de la chambre à coucher: elle s’éteindra par elle-même. Le lendemain matin, lorsque le réveil sonne, Thomas reste encore couché quelques minutes. Sa machine à café s’occupe elle-même de préparer son mélange préféré. Quand il se rend plus tard à la cuisine bien reposé, son café est déjà prêt.

 


Le lit qui se fait lui-même


Thomas dort sur un matelas intelligent d’Eight Sleep, qui lui assure grâce à ses diverses fonctions un repos optimal. Il peut par exemple régler individuellement la température des deux moitiés du lit. Il a même la possibilité de programmer son matelas chauffant pour qu’il s’adapte à ses horaires de sommeil. Pour ce faire, il peut s’adresser à la commande vocale Alexa ou se servir du service de domotique en ligne «If This, Then That», abrégé IFTTT. Il s’agit d’un système qui permet d’interconnecter divers appareils de domotique (Smart Home) et de les programmer à l’aide d’instructions très simples du type: «S’il se passe ceci, alors effectuer cela.» Ainsi, la lampe s’éteint automatiquement lorsque le mode nocturne du matelas est activé. Ou bien la machine à café se met en marche lorsque le réveil sonne. Et naturellement, ce matelas intelligent analyse aussi la durée et la profondeur du sommeil ainsi que la fréquence respiratoire du dormeur. Toutes ces données peuvent être synchronisées avec des apps de fitness telles que Google Fit ou Apple Health.

 

 

Eight Sleep: régler la température du matelas via une app. Photo: Eigth Sleep.  

 

 

A côté des matelas intelligents, le marché du sommeil connecté offre encore d’autres gadgets: par exemple le Smart Duvet, qui devrait être disponible à partir du mois de novembre. Peu importe dans quel état de froissement on abandonne son duvet le matin venu, un système pneumatique relié à une pompe à air veille à la remise en place automatique de la couette. Via une app mobile on peut non seulement déterminer à quelle heure on souhaite que le lit se fasse, mais aussi régler la température pour chaque moitié du duvet.

 

 

 

brightcoveVideo_skipAdTitle
brightcoveVideo_skipAdCountdown
brightcoveVideo_skipAdRest
brightcoveVideo_skipAdForReal

Les heureux utilisateurs d'un Smart Duvet ne doivent plus faire leur lit eux-mêmes. Vidéo: smartduvet.com

 

 

Le coussin anti-ronflements


Et pour ceux qui ne se contentent pas d’un matelas et d’un duvet intelligent, voici l’oreiller numérique Zeeq Smart Pillow. Il est équipé d’écouteurs intégrés reliés à Bluetooth permettant d’écouter ses morceaux préférés, son flux Spotify ou sa musique de détente sans même déranger son voisin de lit. Un temporisateur déclenche automatiquement la musique au bout d’une durée préprogrammée.

 

 

L'oreiller intelligent Zeeq vous détend avec de la musique. Vidéo: Youtube/REM-Fit TV

 

 

Ce coussin intelligent est en outre doté de capteurs de mouvements et d’un microphone, qui rassemblent toutes sortes de données sur le sommeil de l’utilisateur. Il est ainsi capable de reconnaître un ronfleur et de l’inciter à changer de position en émettant de légères vibrations dans le but de lui permettre de dégager ses voies respiratoires. La personne dormant à ses côté lui en sera reconnaissante.

 


Un réveil qui informe sur l’état du trafic


Celles et ceux qui ont de la peine à se lever le matin apprécieront les services de leur réveil à commande vocale «Bonjour». Cet assistant matinal intelligent de l’entreprise française Holi propose toutes sortes de fonctions destinées à optimiser la gestion du temps. Quand il y a des embouteillages, il sonne plus tôt. Comme les utilisateurs peuvent aussi connecter «Bonjour» à leur agenda, il les avertit par exemple des réunions importantes qui les attendent le matin. Ce réveil intelligent est également compatible avec le système IFTTT et peut ainsi être programmé pour allumer la lumière et la machine à café. Sur son écran, il peut même afficher les prises de vue des caméras externes déclenchées par l’irruption d’un cambrioleur ou du chien des voisins. Et le weekend, «Bonjour» vous accorde une grasse matinée quand la météo n’est pas propice au jogging que vous aviez prévu la veille.

 

 

«Bonjour» est un réveil qui connaît l'agenda de son utilisateur et les conditions du trafic routier.

 

 

Fitbit est aussi un assistant du sommeil


Mais pour en savoir plus sur son sommeil, on peut aussi tout simplement utiliser un bracelet connecté du type Fitbit Blaze. Cet appareil est en mesure d’analyser les différentes phases de sommeil sur la base des mouvements et du rythme cardiaque de son porteur. Toutes les données recueillies au cours de la nuit peuvent être évaluées le lendemain matin à l’aide de l’app Fitbit. On garde ainsi un œil sur la qualité de son sommeil et on peut même déterminer son propre programme de sommeil. Voilà une manière d’optimiser son rythme de sommeil et d’atteindre ses objectifs de repos nocturne.

 

 

 

 

Participez à la discussion

 

 

Conditions d’utilisation

Nous vous remercions de votre contribution. Nous publions vos commentaires du lundi au vendredi.