Horlogerie suisse et montres connectées

Phone watch ou smartwatch?

Le lancement par les géants de la microélectronique de leurs montres connectées a fait couler beaucoup d’encre et de salive dans les milieux horlogers helvétiques. Mais ces nouvelles smartwatches sont-elles véritablement une menace pour notre industrie?

Laurent Seematter (texte), 15 octobre 2015

Dans une interview accordée à l’Hebdo en mars de cette année, Jens Krauss, directeur de la division Systems du Centre Suisse d’Electronique et de Microtechnique (CSEM) à Neuchâtel (voir colonne de droite) montrait qu’il faut bien distinguer entre les montres intelligentes qui fonctionnent de manière indépendante et les «phone watches» lancées récemment sur le marché par les géants de la microélectronique. Ces dernières ne seraient en effet selon lui que des prolongements du smartphone avec une autonomie énergétique très limitée du fait des nombreuses applications qu’elles offrent en interaction avec le téléphone. Le fait qu’elles permettent en outre de récolter des données personnelles, par exemple sur la santé des porteurs, pose également de nombreuses questions au niveau de la protection de ces informations sensibles.

 

 

Jens Krauss, directeur de la division Systems du CSEM, est confiant face au savoir-faire technologique helvétique en matière de montres connectées.

 

 

Toujours selon lui, les horlogers suisses sont présents sur le marché des montres intelligentes depuis de nombreuses années avec des modèles tels que la Tissot T-Touch (depuis 1999), la Swatch Access ou la Limmex, une montre qui permet d’alerter et de parler directement à la personne de son choix en cas d'urgence. Le cœur du débat consiste bel et bien à savoir si c’est la «phone watch» avec ses multiples applications dérivées du smartphone ou la montre intelligente suisse avec une autonomie prolongée et quelques fonctions à forte valeur ajoutée qui convaincra les utilisateurs. Et bien qu’Apple ne dévoile pas ses chiffres, d’après l'agence Bloomberg, le géant californien n'aurait écoulé que 1,9 million des 30 à 40 millions d’Apple Watches qu’il espérait vendre.

Les horlogers suisses sont présents sur le marché des montres intelligentes depuis de nombreuses années.

Dans ce contexte où l’engouement pour les smartwatches semble encore modéré, les horlogers suisses intensifient leurs activités pour créer des modèles connectés qui se démarqueront de leurs nouveaux concurrents. Mis à part Tag Heuer qui a misé sur une coopération avec Google, les autres grands noms de l’horlogerie suisse entendent bien mettre à profit les brevets réunis au CSEM et dans d’autres laboratoires helvétiques. Swatch, qui est déjà présent sur le marché avec la Touch Zero One destinée aux sportifs, a lancé un modèle en Chine qui offrira des services de paiement mobile dans les grandes surfaces.

 

 

Swatch Touch Zero One ou Apple Watch? Les montres intelligentes suisses se démarquent par leur autonomie prolongée et des fonctions qui se distinguent du smartphone.



Cité par Swissinfo, Takahiro Hamaguchi, responsable du développement de la firme neuchâteloise Vaucher Manufacture Fleurier, expose une technologie novatrice qui transforme l’énergie du mouvement mécanique de la montre automatique en électricité servant à alimenter l’interface électronique: «Le problème de la faible autonomie des smartwatches serait ainsi résolu». Aucun doute, le savoir-faire unique de l’horlogerie suisse a encore un bel avenir devant lui.

Pendant ce temps, les geeks et autres acheteurs potentiels continuent de lire les critiques et de compulser les forums d’utilisateurs avant de faire leur choix. Les montres intelligentes «Swiss made» ne manqueront certainement pas au palmarès!

 

Centre suisse d'électronique et de microtechnique (CSEM)

Le CSEM, dont le siège est à Neuchâtel, est un Centre de recherche appliquée qui se consacre entre autres aux technologies miniaturisées destinées à être embarquées sur l’homme. Le Centre travaille en étroite collaboration avec l’industrie horlogère suisse.

www.csem.ch

 

 

 

Participez à la discussion

 

Quelles sont, à votre avis, les fonctions indispensables d'une smartwatch?

 

Conditions d’utilisation

Nous vous remercions pour votre contribution. Nous publions vos commentaires du lundi au vendredi.