Filtre antispam et apps

Se protéger des appels publicitaires

Un appel sur cinq en Suisse appartient déjà à la catégorie du spam téléphonique. Mais ce type de démarchage pourrait bientôt disparaître, car de nouveaux systèmes bloquent les appels de télémarketing.

Roger Baur (texte), 30 novembre 2016

Le mois de novembre est un mois particulièrement pénible pour de multiples raisons. Entre autres parce que le délai de résiliation annuel de l’assurance-maladie fait les beaux jours des télévendeurs. Cette agitation téléphonique pourrait néanmoins bientôt toucher à sa fin, car ces appels pourront à l’avenir être étouffés dans l’œuf.

 

Depuis le 28 novembre, Swisscom propose avec Callfilter un filtre d’appels antispam pour le réseau fixe. Ce système détecte les appels indésirables avant même que la sonnerie du téléphone ne retentisse. Des solutions existent aussi pour les clients d’autres opérateurs ou pour les utilisateurs de smartphones. Les mesures de protection se répartissent en trois catégories.

 

 

Systèmes automatiques

Ils sont faciles à utiliser et fiables. Une fois qu’on les a activés, ils filtrent jusqu’à 99% des appels de spam téléphonique.

 

Systèmes manuels
Ils doivent être actualisés par l’utilisateur, car de nombreuses entreprises de télémarketing réussissent à les contourner en changeant fréquemment leur numéro.

 

Mesures de précaution

On sous-estime souvent les mesures de précaution. Il n’est pas rare que les entreprises de télémarketing récoltent des adresses par le biais de concours.

 

 

 

Solutions pour le téléphone fixe

 

1. Callfilter (automatique, gratuit)

 

Ce filtre d’appels publicitaires entièrement automatique est à la disposition de tous les clients de Swisscom depuis le 28 novembre et élimine non seulement presque tous les appels de télémarketing, mais aussi les appels anonymes et les numéros falsifiés. Les clients de Swisscom peuvent activer ce service d’un clic dans l’Espace clients et y ajouter jusqu’à 200 numéros supplémentaires qu’ils souhaitent bloquer.  

Appel publicitaire: «Grâce à nos contrats exclusifs avec les caisses maladie, vous économisez jusqu’à 50% sur votre prime»

Faux: Il n’existe en Suisse aucun rabais sur l’assurance de base. Les tarifs publiés par le comparateur de primes officiel Priminfo.ch, sont les seuls valables pour tous les assurés. Les rabais sont seulement possibles sur l’assurance complémentaire.

Peu importe que ce soit la belle-mère ou le représentant en assurances, on peut bloquer n’importe quel numéro de son choix. Des solutions semblables au Callfilter de Swisscom, c’est-à-dire gratuites et ne nécessitant aucun équipement supplémentaire, existent aussi chez les opérateurs Net+ et VTX.
 
La condition préalable à l’activation de ce service est un raccordement téléphonique IP. Les personnes ayant encore raccordement analogique peuvent gratuitement passer à la nouvelle technologie.

 

2. Stopdas (automatique, taxe unique de 69 à 89 francs et taxe annuelle de 60 francs)

 

 

Le boîtier de Stopdas bloque les appels indésirables.  

 

 

Cet opérateur combine également la suppression automatique des appels publicitaires avec l’option d’ajouter individuellement des numéros supplémentaires. Stopdas nécessite l’installation d’un petit boîtier. La marque propose aussi une app pour Android, qui bloque toutefois seulement des numéros entrés manuellement dans le système.

 

3. Callblocker (manuelle, taxe unique de 69.90 francs)

 

 

Callblocker supprime tous les appels venant des numéros enregistrés dans la liste noire.

 

 

Callblocker est un dispositif qui peut bloquer jusqu’à 1500 numéros. Ceux-ci doivent toutefois être programmés manuellement, soit en entrant les numéros un à un, soit en mémorisant les appels indésirables entrants pour éviter qu’ils ne se répètent à l’avenir.

 

4. Fonction de liste noire du téléphone fixe (manuelle, intégrée au combiné téléphonique)

 

Certains combinés téléphoniques disposent d’une fonction de liste noire. Le client peut y enregistrer manuellement les numéros qu’il souhaite bloquer. En général le nombre de numéros est limité et ceux-ci ne sont bloqués que sur un appareil donné.

 

5. Fonction de liste noire de la Fritzbox (manuelle, intégrée)

 

Le routeur Fritzbox permet à ses utilisateurs d’établir une liste noire de l’ensemble des numéros de téléphone indésirables. Ici aussi, les numéros doivent être saisis manuellement et le téléphone fixe doit être connecté à la Fritzbox. Avant de mettre en service la Fritzbox, il faudra s’assurer que son opérateur permet la connexion de ce service.

Appel publicitaire: «Bonjour, Nous sommes de Swiss… (reste du nom incompréhensible). Aimeriez-vous faire des économies en tant que client Swisscom?»

Prudence: En souscrivant ce contrat, on change de prestataire téléphonique. En réalité, aujourd’hui déjà la plupart des clients bénéficient d’un forfait pour les conversations téléphoniques. Même les clients de Swisscom n’ayant qu’un abonnement au téléphone peuvent solliciter un tarif fixe.

 

Solutions pour le smartphone

 

1. Blocage d’un appelant (manuel, gratuit)

 

Les numéros indésirables peuvent être bloqués soit directement par une fonction du téléphone (iOS), soit au moyen d’une app telle que Telstop! ou Calls Blacklist (Android). Les utilisateurs de l’iPhone ont la possibilité de bloquer immédiatement un appelant en cliquant sur le symbole info apparaissant à côté du numéro.

 

 

Les apps Calls Blacklist et Telstop! filtrent les appels indésirables sur les smartphones Android.

 

 

Les apps de Local.ch et Search.ch – qui appartiennent à la même entreprise – disposent d’un filtre antispam automatique capable d’éliminer une grande partie des appels publicitaires, et ce même quand l’expéditeur essaie d’envoyer du spam sous forme de messages.

 

Par exemple pour utiliser le service de Local.ch sous iOs, il faut tout d’abord installer l’app et l’autoriser à accéder aux fonctions du téléphone. Pour ce faire, se rendre à la rubrique «Plus» et activer la fonction «Identifier appels télémarketing». L’app bloque désormais tous les numéros de spam qu’elle a répertoriés. Plus de 250'000 personnes utilisent déjà ce service.

 

2. Liste noire de la Community: app Tellows (automatique, taxe unique de 3 francs)

 

 

Les apps Tellows et Truecaller suppriment automatiquement les appels publicitaires, Truecaller indique en plus l'identité de l'appelant en se référant à un annuaire international.  

 

 

La base de données de l'app antispam Tellows est constamment enrichie par la communauté de ses utilisateurs. L’app suisse gratuite StalkTel poursuit le même objectif, mais au contraire de Tellows, elle vient d’être mise sur le marché et il n’existe encore guère de témoignages sur ses performances.

 

3. Filtrer et identifier: app Truecaller (automatique, taxe mensuelle de 2 francs)

 

L'objectif de l'app Truecaller ne consiste pas seulement à supprimer les appels publicitaires, mais aussi à identifier les appelants. Si un numéro n’est pas répertorié dans l’annuaire, l’app le recherche dans sa propre base de données riche de plusieurs milliards d’entrées alimentées par des utilisateurs du monde entier.

 

Mesures de précaution

 

1. Inscription assortie d’un astérisque (gratuit)


Cet astérisque apposé à côté du nom l’abonné signifie: «Pas de publicité s’il vous plaît». De plus, depuis cinq ans, il est même interdit d’adresser des appels publicitaires à ces abonnés. Les prestataires de service sérieux s’y tiennent.

 

Il est possible de modifier son inscription dans l’annuaire sous Local.ch. Il suffit d’entrer son numéro de téléphone, de cliquer sur «Modifier» et de sélectionner «Pas de publicité».  

Appel publicitaire: «Notre cure de vitamine C est vitale. Saviez-vous qu’un manque de vitamine C peut même être mortel?»Grotesque: Il est pour ainsi dire presque impossible de souffrir d’un manque de vitamine C dangereux dans les pays industrialisés. Les cures proposées se basent généralement sur des résultats scientifiques dépassés et coûtent beaucoup trop cher.

2. Ne pas se précipiter à dire «Oui»

 

Quand une app souhaite avoir accès à l’ensemble vos contacts, il est préférable de lui refuser ce droit. En effet, vos données pourraient être revendues à des tiers ou publiées, ce qui ne manquerait pas d’entraîner une vague de spam à votre attention.

 

3. Concours, bons, échantillons: ne pas trop se dévoiler

 

Les concours et les prétendus cadeaux constituent souvent un moyen de vous amadouer pour obtenir vos données personnelles. Tandis que les prestataires sérieux gardent ses informations pour un usage interne, d’autres ne se gênent pas de les vendre à des tiers. Des données particulièrement convoitées et pas si faciles à obtenir concernent par exemple votre situation personnelle, vos projets et vos formations.

 

Vous avez toutefois la possibilité d’empêcher la transmission de vos informations, car en général on vous demande d’y consentir explicitement. N’hésitez donc pas à refuser, cela n’aura aucune incidence sur vos chances de gain. Mieux encore: ne participez qu’à des concours et à des offres proposés par des prestataires sérieux s’engageant à protéger vos données.

 

 

Callfilter

Le Callfilter de Swisscom bloque les appels publicitaires indésirables et les appels anonymes. Il est en outre possible d'ajouter jusqu'à 200 numéros à sa liste noire individuelle.  

 

 

 

 

 

 

Participez à la discussion

 

Et quels sont vos moyens de défense contre les appels indésirables?

 

Nous vous remercions de votre contribution. Nous publions vos commentaires du lundi au vendredi.