Apps d’observation du cycle de fertilité

Tomber enceinte grâce aux outils numériques

Quand la grossesse se fait désirer, on peut essayer de recourir à des assistants numériques. Ces outils mesurent le cycle de menstruation et indiquent les jours de fécondité.

Christoph Widmer (texte), 13 juin 2017

Cela ressemble à une malédiction. Depuis déjà plus d’une année, Julie et Martin essaient en vain d’avoir un enfant. Ils ont consulté plusieurs fois leur médecin, suivi des tas de conseils et dévoré de nombreux livres. Sans résultat. Le couple est désespéré. Leur enthousiasme de fonder une famille est en train de laisser la place à une grande frustration.


Les assistants numériques vont leur permettre d’exaucer peut-être enfin leur souhait. En effet, il existe différentes apps et gadgets qui procurent une aide bienvenue dans la planification familiale. En donnant des informations sur le cycle de fertilité et sur l’ovulation, ces dispositifs augmentent les chances de tomber enceinte – ou le cas échéant d’éviter une grossesse.

 

 

L’app Clue permet de suivre le cycle menstruel.  

 

 

L’app de la start-up berlinoise Clue aide les femmes à suivre leur cycle menstruel. Cette app ne récolte pas directement des données physiques. C’est la femme qui doit suivre son cycle et entrer ses observations dans le journal de l’app en cliquant sur différents symboles représentant ses douleurs, ses changements d’humeur et son activité sexuelle. Sur la base de ces informations, l’app calcule le cycle menstruel. La visualisation graphique n’indique pas seulement le moment des règles, mais aussi les jours de fécondité et du syndrome prémenstruel.

 


Mesure de la température du corps pour déterminer le moment de l’ovulation


Trackle fournit le même type d’informations, à la différence près que les jours de fécondité sont détectés au moyen d’un thermomètre qui transmet les données à une app sur le smartphone. En règle générale, la température du corps est un indicateur fiable des jours fertiles du cycle, c’est-à-dire du moment de l’ovulation. Comme le manque de sommeil, l’alcool ou un refroidissement peuvent fausser les résultats, le mini-capteur doit être porté dans le vagin pendant la nuit. Le dispositif peut ainsi mesurer une température moyenne pertinente en récoltant des données pendant plusieurs heures. En entrant ses observations, l’utilisatrice de Trackle peut rendre les résultats du système encore plus exacts.

 

 

Le dispositif Trackle mesure la température et l’app calcule les jours fertiles. Vidéo: Youtube/trackle.

 

 

Ce système présente toutefois un inconvénient: «La température corporelle indique le moment où l’ovulation a déjà eu lieu et les couples manquent ainsi les jours de fécondité qui la précèdent», explique Franziska Salis, Country Manager DACH d’Ava. La start-up Ava, une société zurichoise primée par le Start-up Challenge de Swisscom, a développé son propre bracelet de détection de fécondité. Les utilisatrices le portent pendant la nuit et synchronisent chaque matin les données avec l’app.

 


Ava ne manque aucun jour de fécondité


Ce qui rend le bracelet Ava unique en son genre, c’est qu’il ne mesure pas qu’une valeur, mais neufs paramètres distincts pour déterminer les jours fertiles – notamment le pouls au repos, la température de la peau et la circulation sanguine. Ces données sont particulièrement pertinentes, car elles sont récoltées quand le corps est au repos. En effet, il faut attendre au moins quatre heures de sommeil avant d’obtenir des mesures exactes. Si la phase de sommeil est plus courte, le dispositif rejette les données. Il en va de même si l’accu est vide ou si le capteur perd le contact avec la peau.

 

 

Le bracelet d’Ava envoie les données mesurées à l’app.  

 

 

Sur la base de ces données, l’app détermine les jours de fécondité précédent l’ovulation: «Ava reconnaît en moyenne 5,3 jours fertiles par cycle», relève Franziska Salis. «Le couple dispose ainsi d’un laps de temps plus large pour avoir des rapports.» Le bémol est qu’Ava, tout comme les autres dispositifs de détection de fécondité, ne fournit des données fiables que pour les femmes ayant un cycle régulier.


Il n’en demeure pas moins que le bracelet Ava est plus qu’un joujou: «Pour nous, il est important qu’on ne déprécie pas notre bracelet comme un simple gadget», poursuit Franziska Salis. Des études cliniques ont d’ailleurs confirmé la précision du dispositif et des porteuses du bracelet aussi attestent son utilité: «Une utilisatrice a tenté en vain pendant trois ans de tomber enceinte», raconte Franziska Salis. «Grâce au bracelet Ava, cela a fonctionné au bout de deux mois déjà.»

 

Bracelet d’Ava

Profitez de la promotion d’Ava: en entrant le code SWISSCOM, vous bénéficiez d’un rabais de 30 francs sur votre commande chez avawomen.ch. Cette action est valable jusqu’au 27 juin 2017.

 

Conditions d’utilisation

Nous vous remercions de votre contribution. Nous publions vos commentaires du lundi au vendredi.