Méta navigation

Famille Lam


  • Famille Lam

Excursion familiale en 3D

Yaw, Juwela et Edelene Lam sont trois frères et sœurs qui ont suivi ensemble le Workshop sur l’impression 3D de Swisscom Academy. Ils nous racontent pourquoi ils ont fait cette excursion et nous parlent des sujets qui les intéressent en ce moment en tant que jeunes adultes.



Yaw Lam, 26 ans

  • Titulaire d’un master en électrotechnique à l’EPF
  • Débute son premier emploi
  • A déménagé récemment

Juwela Lam, 23 ans

  • Effectue un master en sciences alimentaires
  • A parcouru quelques mois le Canada, l’Alaska et les Etats-Unis après son Bachelor
  • Veut absolument voyager davantage en sac à dos et économise pour y parvenir
  • iPhone SE

Edelene Lam, 19 ans

  • En dernière année de lycée, proche de la maturité
  • Veut passer une année de transition en Amérique latine, peut-être au Mexique
  • Apprend l’espagnol
  • Souhaite ensuite étudier ou travailler, ne sait pas encore
  • Travaille dans un bar du Niederdorf à Zurich par plaisir
  • Samsung Galaxy S5

Pourquoi avez-vous participé tous les trois au Workshop sur l’impression 3D?


Juwela + Edelene: A cause de lui!

 

Yaw: Je suis fasciné par l’impression 3D. Je voulais à tout prix tester moi-même cette technologie et savoir comment elle fonctionnait. J’ai donc demandé à mes sœurs si elles souhaitaient m’accompagner.

 

Juwela: Ça ne me disait trop rien. Mais l’autre fois, quand il est arrivé avec Dropbox, je n’y connaissais rien non plus et maintenant je trouve ça super. Du coup, je me suis dit que c’était surement quelque chose du même genre.


Lors du cours, avez-vous appris quelque chose que vous ne saviez pas?


Juwela: Absolument. Je ne savais pas que les particuliers pouvaient imprimer en 3D si facilement de nos jours.

Chacun peut aussi imprimer quelque chose pendant le cours.


Edelene: Sans faire exprès, j’ai ruiné l’objet 3D de Yaw imprimé lors du cours. Je n’ai pas fait attention et j’ai fait une surimpression dessus. (rires) Nous nous sommes bien amusés au cours!

Vous avez mentionné Dropbox tout à l’heure, quelles applications utilisez-vous le plus souvent?


Yaw: Facebook, CFF, Spotify et aussi Wunderlist de temps à autre.


Juwela: Qu’est-ce donc?


Yaw: Wunderlist permet de créer des listes et de les partager avec plusieurs personnes. Par exemple, je peux faire une liste de courses et lorsqu’un élément de la liste a été acheté, la personne peut le cocher.


Juwela: Ah, cool! Je ne connaissais pas. J’utilise le plus souvent l’appli Facebook, CFF et Instagram. L’appli ASZV est aussi très pratique pour consulter les courses sportives en cours.


Edelene: J’utilise aussi Snapchat.


Juwela: Pour quoi faire?


Edelene: Pour envoyer tout et n’importe quoi! (rires) Et parfois l’appli usgang.ch, pour voir les soirées organisées un peu partout.


Yaw: Et puis, nous utilisons tous WhatsApp, bien sûr. Même très souvent.


Juwela: Mon problème, c’est que je n’ai pas beaucoup d’espace de stockage sur mon portable. Du coup, je ne peux pas télécharger autant d’applications que je veux.


Que pensez-vous de la protection des données?


Yaw: Je suis un peu sceptique. Je crois qu’il faut bien savoir que toutes les données restent stockées quelque part. On a tous tendance à tout montrer de nous-mêmes. Mais ça ne m’empêche pas d’envoyer des photos de moi, par exemple.


Edelene: Je n’y pense pas vraiment.


Juwela: Lorsque l’appli WhatsApp a été rachetée par Facebook, tout le monde est passé à Telegram. J’ai dû télécharger l’appli pour rester à la page. Mais c’est déjà du passé.

Qu’aimez-vous faire d’autre dans la vie?


Edelene: En parallèle de l’école, je travaille dans un bar dans la vieille ville de Zurich. C’était un rêve et j’adore faire cela. Sinon, je dessine et je fais du sport.


Juwela: J’adore essayer différents types de sport, comme le crossfit, l’aviron, l’escalade ou le canoë. Je voudrais bien tester la voile également.

 

Yaw: J’aime la course à pied, entre autres, et j’utilise l’appli Runtastic. Sinon, je suis engagée activement aux côtés de la Croix-Rouge Jeunesse depuis plusieurs années. J’y fais régulièrement des visites de la ville sur différentes thématiques pour les résidents d’un centre d’hébergement temporaire. Comme ils n’ont pas le droit de travailler, nous nous occupons d’eux en leur montrant la ville. Je fais ça également car ma famille est issue de l’immigration et ces personnes ont des histoires très intéressantes à raconter.


Workshop sur l’impression 3D de Swisscom Academy

Vous voulez vous aussi apprendre comment imprimer des objets en 3D? Découvrez l’imprimante 3D en action et laissez des experts vous montrer les nouvelles possibilités. Des spécialistes répondent à vos questions et vous donnent des conseils de premier rang, par exemple où vous pouvez imprimer votre projet de manière durable et à moins coût. De plus, tous les intéressés retournent chez eux avec un petit objet en 3D dessiné par leur soin, tout droit sorti de l’imprimante. Retrouvez plus d’informations ici.